FORUM FERME

Partagez|
 

 Le chevalier et le renard ► Dumar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Le chevalier et le renard ► Dumar Dim 30 Nov 2014 - 6:03




the Knight & the Fox


La salle des Phylactères. Ses pieds l'y ramenait irrémédiablement. Il lui suffisait de constater que l'escalier était sans surveillance pour qu'elle s'y engouffre. Bien sûr, tout aurait été trop facile s'il suffisait d'y descendre. À chaque fois qu'elle enjambait le dernière marche, le désespoir la submergeait. Elle était là, implacable. La porte qui emprisonnait sa liberté. Elle savait, bien sûr, qu'elle ne serais jamais capable de passer la fine pellicule de bois. Du moins, pas avec sa maîtrise actuelle. Cela faisait quatre années qu'elle apprenait la magie, qu'elle s'exerçait seule ou sous la tutelle d'un professeur, et pourtant, elle savait que jamais ils ne lui apprendraient à ouvrir cette porte. Une sombre colère voila son coeur. De quel droit osaient-ils priver quelqu'un de toute liberté ? Elle se mit à pester contre la Chantrie, contre les ordres, contre cette fichue maudite porte, et contre elle-même ! Comment avait-elle pu manquer l'occasion de s'enfuir avec les autres? Incapable d'exprimer sa frustration par un cri - elle n'avait pas le droit de se trouver ici - elle grommela, serra les poings à s'en faire blanchir les mains et se donna l'impression d'être une gamine pleurnicharde. Ce qu'elle était un peu, elle devait se l'avouer. Elle sentit les sens de chacune de ses formes se hérisser. Toutes étaient prêtes à bondir sur la première chose qui allait leur passer sous le nez. Elle prit une grande inspiration pour tenter de se calmer. Ce n'était ni le moment et encore moins l'endroit pour se faire remarquer. Elle ferma les yeux et tenta de penser à quelque chose d’agréable. Mais seuls la mer et le bruit des vagues lui vinrent à l’esprit, lui rappelant de manière cuisante qu’elle ne les verrait plus jamais. Plus que la colère, ce fut la tristesse qui l’emporta. Elle grogna alors que des larmes assombrissait sa fourrure rousse et blanche. *Encore...* pensa-t-elle. Le changement de forme dû à une émotion était désagréable. Elle avait l’impression de ne plus contrôler le dernier pan de sa vie sur lequel elle avait main-mise. Elle voulu revenir à sa forme originelle mais un bruit lui fit tendre l’oreille. Un rapide mouvement de tête l’informa qu’elle n’avait nulle part où se cacher. Elle n’avait pas non plus le temps de changer de forme. Les mouvements de lumière contre les pierres de l’escalier lui indiquait que celui qui arrivait était presque à portée de vue. A court d’idées, elle ne fit que s’asseoir en plein centre de la pièce. Elle espérait que le nouvel arrivant ne se poserait pas trop de question quant à la présence d’un renard dans cette antichambre, mais il ne fallait sans doute pas y compter. Alors elle espéra tout simplement que ce fut un Apaisé.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Le chevalier et le renard ► Dumar Dim 30 Nov 2014 - 8:58

Dumar faisait son tour de garde. Habituellement, il essaie de se fondre autant que possible dans son décor, mais il faut toujours passer dans chaque recoin de la tour et s'assurer que les mages sont bien dans les endroits où il devrait être. Les sous-sols doivent être particulière contrôlée, parce que la salle des phylactères y est présente. Elle est pratiquement la cible de chaque mage qui veut s'évader. Dumar se demande parfois pourquoi, il ne garde pas le gros de leur force dans cette salle, mais ce n'est pas lui qui fait la loi dans ses lieux. Le templier ne fait que l'appliquer.

Il a entendu des pas dans les escaliers, il doit tout de suite les suivre. Il sait clairement de leur son que ce n'est pas des pas de templiers. Un templier porte des tonnes d'armures, tout ce qui ne sonne pas comme un ogre quand il marche doit être un mage. Dumar commença à s'aventurer dans le sous-sol. Une partie de lui se demande s'il a imaginé le son. Il le repasse en tête . La personne qui passait devait être vers la fin des escaliers. Il n'avait aucunement vu son apparence. C'était un peu frustrant.

Le templier arriva au sous-sol et commença à regarder aux alentours. Il fut surpris de voir la petite boule de poil qui y était présente.  Dumar ne put que lever un sourcil essayant tant bien que mal d'identifier l'animal avant de voir qu'il s'agissait d'un renard. Comme on pouvait s'attendre avec sa grande sensibilité, il ne put s'empêcher de sourire et de caresser la tête de l'animal qui avait l'air tellement attendrissant avec sa fourrure à la couleur rousse. Il puisa un peu dans sa mémoire se demandant s'il n’avait jamais vu de renard aussi près. Il ne pensait pas que c'était le cas. Peut-être quelques peaux d'animaux sur des nobles, mais les renards restes des animaux des forêts.

Son côté templier essaie de reprendre le dessus. Un renard n'a pas sa place ici, on est très loin des bois quand même. Les proies naturelles de cette animale ne sont pas à Montsimard. Quoique les rats pourraient probablement permettre à l'animal de survivre pendant longtemps. Il y a aussi une certaine possibilité qui lui déplait quelque peu.  Cet animal pourrait être un mage sous une autre forme. Il est clair qu'une apparence d'animal pourrait être très utile pour une tentative d'évasion.  

Il n'a toutefois pas envie de sortir son épée pour menacer cet animal et encore moins de le tuer sur le champ. Il ne peut pas toutefois rien faire. La partie de lui qui a toujours un animal de compagnie l'empêche de faire un acte d'une telle brutalité. Il se dit qu'il doit quand même garder un œil sur ce renard. Il s'approcha du quadrupède et le prit dans ses mains doucement et l'approcha de son visage, mais il s'assura qu'il n'était pas assez près pour qu'il essaie de le mordre.

- Tu peux me dire ce que tu fais là toi?

Dumar fit cette déclaration avec le ton le pus doux et le plus plaisant possible.  Il se dit que s'il s'agissait d'un mage, celui-ci devrait éventuellement reprendre une forme humaine avec le temps. Si c'était le cas, peut-être qu'une reddition éviterait que les choses empire pour un mage qui fouine où il ne devrait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Le chevalier et le renard ► Dumar Mer 10 Déc 2014 - 22:24




the Knight & the Fox


Elle ne reconnut que très tardivement le pas lourd d’un porteur d’armure. Elle était fichue ! Les battements de son coeur s’accélérèrent alors que le visage du templier apparu. S’il comprenait qui elle était, au vu de la situation actuelle à la tour, elle se ferait surement apaisée. Un frisson lui parcouru l’échine, faisant dresser ses poils.

Le chevalier et le renard échangèrent un regard surpris. Un sourire se dessina sur les lèvres de l'homme en armure. Il leva la main. Dans un moment de fierté, elle ne recula pas, s'attendant pourtant à un coup de sa part. Se fut pourtant une caresse sur le haut de son crâne animal qu'elle reçut. A y regarder de plus près, il était évident que le sourire qu'il avait était bienveillant.Son côté animal ne put s'empêcher de secouer la queue face à la caresse. Son côté humain l'obligea à l'immobiliser.

Elle vit dans le mouvement de sourcil de l'homme qu'il s'interrogeait. La peur la ressaisit et elle couina. Soit il devinait qu'elle était mage, soit il se demandait combien il pourrait tirer de sa fourrure. Dans les deux cas, ça n'allait pas bien finir pour elle. Peut-être pouvait-elle tenter de l'amadouer ? Il n'avait pas l'air si méchant que cela... Elle lui lécha le bout des doigts gentiment. Si elle avait pu utiliser un sort enthropique, elle l'aurait fait, mais elle était incapable de faire quoi que ce soit dans une forme animale.

Et puis il la prit souleva comme on soulève un enfant que l'on veut gentiment gronder. Avec délicatesse mais fermeté. Elle glapit pour toute réponse à sa question. Comme il s'en doutait sûrement, elle n'avait qu'un temps limité pour la durée de sa transformation. Bientôt, elle devrait reprendre forme humaine. Peut-être réussirait-elle à lui fausser compagnie, d'ici là...

Malheureusement, elle sentait déjà ses pattes grandirent et avant qu'elle ait pu dire "Mince", elle reprit forme humaine entre les mains du templier. Sans qu'elle ne sache pourquoi, le rose lui monta aux joues.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Le chevalier et le renard ► Dumar Jeu 11 Déc 2014 - 2:25

Il était endroit par l'animal, cela pouvait être un mage déguisé, mais il ne put pas s'empêcher de flatter la tête de l'animal. Il était assez amusé par cela, si sa nature était véritablement animale, il pensait montrer le renard au reste des templiers. Peut-être que ça pourrait faire une jolie mascotte. Peut-être même qu'il pourrait dompter l'animal, il pourrait l'aider à faire son travail. Il veut tellement que ce soit un simple animal et pas un métamorphe. Ce serait une vraie bénédiction de la part du créateur.

Toutefois, ce ne fut pas le cas, ce qui était assez symptomatique de son niveau de chance habituelle.

Le renard se transforma rapidement en jeune fille. La plupart des gens seraient ravis, mais il sait que c'est surtout une mauvaise chose. C'est une mage et elle ne devrait pas être ça. Il la saisit par les deux bras et commença à l'escorter doucement hors du sous-sol. Il essaie de ne pas la faire paniquer ou d'être brusque avec elle. Il parle sur le même ton de voix très doux. Il fera quand même son rapport sur cette situation. Peut-être que c'est supérieur la mettra sur examen. Le pire qui peut arriver c'est l'apaisement, mais ce n'est pas dans ses mains.

- Hum....ton nom c'est Sigrid n'est-ce pas? Qu'est-ce que tu faisais dans le sous-sol?

Il garde une emprise sur elle, mais essaie de ne pas trop forcer. L'embarras semblait bien assez suffisant. Techniquement, il ne l'a pas trouvé dans la salle des phylactères, mais la seule excuse qu'il pourrait, imaginer être crédible est si dit, sa nature animale a pris le contrôle de ses instincts, mais il sait parfaitement que ce serait surtout une excuse.

- Je vais devoir dire aux autres templiers que tu es capable de te transformer en renard, désolé. Personnellement je vais te filer un avertissement pour l'instant, mais sache que tu pourrais être puni sévèrement plus tard par mes supérieurs.

Il devrait probablement garder un œil sur l'accès au sous-sol. Il ne sent pas trop de menace de la part de celle-ci. Elle est jeune et il ne croit pas qu'elle soit sur la liste de ceux à surveiller. En même temps, c'est un signe de danger. En même temps, il peut difficilement croire qu'elle aurait réussi à entrer dans la salle des Phylactères sous cette forme. Des murs de pierre sont censés être là pour la protéger, mais qui sait peut-être avec assez de détermination ou un trou par laquelle on peut rentrer dans la pièce. Il doit inspecter la scène.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Le chevalier et le renard ► Dumar

Revenir en haut Aller en bas

Le chevalier et le renard ► Dumar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques de Thédas :: Arrêt à la taverne :: Archives :: Archives rp :: Chapitre I-