FORUM FERME

Partagez|
 

 (helene) i never argue, i just explain why i'm right

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Cordélia Sartor
chantrie ∣ templier
chantrie ∣ templier
InfosRACE : Humaine
AGE : 21
CONTRÉE D'ORIGINE : Straight Outta Orlaïs
LOCALISATION : Montsimmard
ARME/MAGIE : Arc, épée et bouclier
MÉTIERS/OCCUPATION : Templière
HUMEUR : tu va voire ce qu'ait une femmes fortes
CÉLÉBRITÉ : Anna Popplewell
INSCRIPTION : 10/10/2015
MULTICOMPTES : xx
MESSAGES : 35
© crédits : fassylover
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: (helene) i never argue, i just explain why i'm right Mar 9 Fév 2016 - 0:56

✥ Date, mois, année ☩ 5:12 des Exaltés, quelques temps avant les évènements à la Tour
✥ Lieu ☩ Tour de Montsimmard - Bibliothèque.
✥ Moment de la journée ☩ Le matin, entre onze et douze heures.
✥ PNJs ☩ Des quidams dans la bibliothèque, pour la plupart des Mages et Apprentis.

Depuis quelques semaines, la Tour était comparable à une marmite sous pression. C'était à qui soulèverait le couvercle en premier : un petit jeu auquel se prêtaient Mages comme Templiers depuis quelques semaines.
Après tout, ce n'est pas comme s'il y avait grand-chose à faire d'autre dans un endroit aussi fermé que celui-ci, à part se plonger dans des ouvrages infiniment denses pour les uns et déambuler dans les couloirs épée à la main en discutant de la dernière robe de la Divine pour les autres.

L'avis de Cordélia sur la question épineuse des mages changeait selon la personne qui lui posait la question. Sa stratégie se résumait ainsi : être la plus diplomate possible. Être diplomate, pour Cordélia, se résumait bien souvent à mentir pour rester tranquille.

Si la question venait d'un supérieur, elle déroulerait un argumentaire aussi convaincu que terrifié par la magie. Si elle venait d'un mage, eh bien... elle s'était pas préparée à cette éventualité, puisqu'aucun mage ne lui adressait la parole, jamais.
Après tout, peu lui importait, non ? Elle n'était pas là par dévotion ultime au Créateur, bien qu'elle en donnât parfois l'illusion, mais pour ramener de l'argent à sa famille. Elle n'avait qu'à suivre les ordres. Cordélia n'était pas le genre de personne à tenir tête à un supérieur pour ressentir le frisson de la contestation - loin de là, en vérité. Mais les ordres qu'ils recevaient depuis quelques jours avaient de quoi rendre perplexe même les plus dociles d'entre eux.

Jour après jour, ils devaient surveiller les Mages - comme s'ils avaient besoin d'être surveillés d'encore plus près - avec un zèle qui n'était pas sans rappeler celui d'un mari jaloux.
Leur poser des questions, même. Elle se demandait si la rumeur d'ouvrages sur la magie du sang circulant dans la Bibliothèque de la Tour était réelle ou bien inventée de toutes pièces... mais c'était le motif de sa présence entre les murs de la Bibliothèque. Cordélia n'avait pas mis les pieds dans beaucoup de bibliothèques ; celle du Cercle était la seule qu'elle connaissait, à vrai dire, la campagne Orlésienne ne faisant pas dans la culture. Elle fit quelques pas dans l'allée. Certains Mages étudiaient dans des alcôves, plongés dans des recherches qui échappaient totalement à la jeune Templière. Elle regarda autour d'elle un instant - que d'ouvrages ! et elle n'aurait même pas pu atteindre les ouvrages les plus hauts, même en montant sur l'une de ces immenses échelles. Ces mages devaient risquer leur vie lors de chaque ascension, songea Cordélia.

Elle se sentait comme une intruse pataude dans cet endroit qui réunissait certainement la quintessence de la culture Orlésienne en matière de magie. Elle remarqua d'ailleurs que certains Mages jetaient des coups d'oeil suspicieux par-dessus leur épaule. La jeune fille s'extirpa de son état de contemplation semi-béate pour marcher dans les allées de la bibliothèque d'un pas assuré. Elle repéra bien vite la chevelure de sa « cible » assise à l'une des tables, certainement plongée dans l'une de ces recherches nébuleuses à laquelle elle ne comprenait rien et qui étaient, pour la Chantrie, signe de danger. Elle s'éclaircit la gorge, se tenant à un ou deux pas du bureau de l'intéressée :

« Mademoiselle Sutter ? »

Elle attendit que l'intéressée lève la tête pour continuer :

« J'espère ne pas vous déranger. Nous aurions des questions pour vous. »

Cordélia concentra ses efforts pour avoir l'air le moins hostile possible - un exercice que le symbole d'épée enflammée sur son plastron en métal et le port d'une épée à sa ceinture rendait bien compliqué.


Dernière édition par Cordélia Sartor le Mar 9 Fév 2016 - 20:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t1121-i-see-where-thi http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t1153-i-would-like-to-remain-not-dead-for-the-foreseeable-future-cordelia
avatar
Helene Sutter
cercle d'orlaïs ∣ mage confirmé
cercle d'orlaïs ∣ mage confirmé
InfosRACE : Humaine
AGE : 30 ans
CONTRÉE D'ORIGINE : Orlaïs
LOCALISATION : Cercle de Montsimmard
ARME/MAGIE : Magie élémentaire
MÉTIERS/OCCUPATION : Mage du Cercle
HUMEUR : Reste loin et ça ira
COULEUR RP : #AE8964
CÉLÉBRITÉ : Kate Beckinsale
INSCRIPTION : 06/02/2015
MULTICOMPTES : Keira
MESSAGES : 531
PSEUDO : Valarielle
© crédits : edenmemories
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: (helene) i never argue, i just explain why i'm right Mar 9 Fév 2016 - 20:10

Il était devenu insupportable de vivre à Montsimmard. Impossible d’aller et venir sans attirer l’attention des templiers et Helene avait horreur qu’on l’épie. Autant dire que la situation avait le don de lui taper sur les nerfs. Du matin jusqu’au coucher, elle avait sans arrêt l’impression d’avoir un de ses geôliers derrière le dos, observant tous ses moindres faits et gestes par-dessus son épaule.

Elle avait vite abandonné l’idée de s’adonner à des recherches alchimiques tant leur présence était pesante, se concentrer était bien trop difficile dans ces conditions. Le temps où ils pouvaient vivre relativement en paix entre les murs du Cercle lui semblait bien loin… La situation s’était déjà dégradée lorsque, deux ans plus tôt, une poignée de mages était parvenue à s’échapper en faisant exploser un pan entier de la Tour. Cependant, c’était depuis la discours de cette foutue fanatique de la Chantrie que les choses étaient devenues vraiment graves. Et ça n’allait pas en s’arrangeant… chaque jour les templiers étaient plus suspicieux et les mages plus agacés par ce comportement. Helene craignait surtout le moment où le Cercle finirait par imploser.

La seule occupation qu’avait encore Helene en ces temps troublés, c’était la lecture. Elle passait le plus clair de son temps fourrée à la bibliothèque, entourée d’ouvrages dont l’odeur de vieux papier parvenait un peu à l’apaiser. Elle pouvait même presque oublier le regard des templiers braqués sur elle et les autres mages… Presque.

C’était une matinée comme les autres pour l’enchanteresse, elle était absorbée par ses recherches, le nez plongé dans un lourd volume, une dizaine d’autres empilés sur sa table, attendant d’être ouverts à leur tour. Comme à son habitude, elle s’était installée à l’écart des autres, dans un coin de la pièce, afin d’être plus tranquille. Elle était si passionnée par sa lecture sur la magie arcanique qu’elle n’entendit pas les lourds bruits de pas d’un templier s’approcher du bureau où elle était installée. Enfin, en fait si, elle les avait entendus, mais elle se contenta de les ignorer copieusement.

C’est avec un fort agacement qu’elle se décida à lever la tête quand une voix féminine l’appela poliment par son nom. Elle dévisagea la templière en face d’elle et il lui fallut une bonne dizaine de secondes avant de se souvenir de son nom : Cordélia Sartor. Une jeune femme discrète et plutôt respectueuse des mages – c’est une qualité qui se perd de nos jours – avec qui Helene n’avait jamais eu de querelles. Cordélia faisait partie des templiers pour qui l’enchanteresse avait une certaine considération et ce même si elle ne se souvenait plus lui avoir déjà adressé la parole.

La mage de rang se demanda furtivement ce qui avait bien pu pousser une jeune femme comme Cordélia à rentrer dans les ordres de la Chantrie. Elle ne nourrissait visiblement pas une grande haine à l’égard des mages et elle n’avait pas non plus l’air d’une fervente croyante des idioties chantristes… alors pourquoi ? Pourquoi délaisser sa famille et la vie qu’on a devant soi pour venir s’enfermer volontairement entre les murs d’une Tour de pierre ? Hum… cela méritait réflexion.

Helene tiqua quand son interlocutrice lui annonça qu’elle avait des questions à lui poser. Elle avait horreur des questions. Pire ! Elle avait horreur d’être dérangée pour qu’on la harcèle de questions… Supporter les interrogations de Rosélie était déjà assez pénible comme ça, elle n’avait pas en plus besoin de répondre aux questionnements des templiers.

« Je n’ai guère le choix, je présume. » Répondit-elle froidement sans pour autant apparaître impertinente. « Je vous écoute. »

Elle n’avait plus qu’à espérer que l’interrogatoire ne serait pas trop long, ni trop personnel. D’un autre côté, répondre à quelques questions lui permettrait peut-être d’avoir un peu plus la paix au quotidien et ça, ce serait vraiment appréciable.

_________________



❝When you're hurt and scared for so long, the fear and pain turn to hate,
and the hate starts to change the world
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t494-helene-sutter-th http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t500-helene-sutter-don-t-come-closer
avatar
Cordélia Sartor
chantrie ∣ templier
chantrie ∣ templier
InfosRACE : Humaine
AGE : 21
CONTRÉE D'ORIGINE : Straight Outta Orlaïs
LOCALISATION : Montsimmard
ARME/MAGIE : Arc, épée et bouclier
MÉTIERS/OCCUPATION : Templière
HUMEUR : tu va voire ce qu'ait une femmes fortes
CÉLÉBRITÉ : Anna Popplewell
INSCRIPTION : 10/10/2015
MULTICOMPTES : xx
MESSAGES : 35
© crédits : fassylover
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: (helene) i never argue, i just explain why i'm right Dim 21 Fév 2016 - 12:36


Autour d'elles, quelques murmures montèrent, et se turent aussitôt lorsque la jeune femme regarda par-dessus son épaule pour faire taire les groupes de curieux. Le port d'une armure au milieu d'un lieu clos peuplé de mages en robes l'enveloppait d'une aura d'autorité ; même si elle savait que dans l'ombre, cette autorité était haïe et contestée. La jeune femme sentait des regards dans son dos, certains apprentis mages la regardaient avec une curiosité mêlée de crainte et faisaient mine de se replonger dans la contemplation des étagères quand Cordélia tournait la tête.

D'autres, plus âgés, bravaient son regard sans crainte. Très peu d'entre eux étaient amicaux ou enclins à la discussion.
Elle était une indésirable ici, et elle ne comptait pas faire de vieux os entre les murs de la bibliothèque. Elle se contenterait de rapporter ce qu'elle aurait appris, même si elle doutait franchement que la Mage en face d'elle coopère joyeusement autour d'un thé et de gâteaux.
Helene ne figurait pas dans la liste des gens patients du Cercle que Cordélia avait mentalement dressée. A vrai dire, il y avait de grandes chances pour que la mage voie cette visite comme une brèche dans son intimité. Quelle plaisante entrevue ça allait être !


« C'est à propos de vos recherches.  Les Templiers aimeraient avoir un droit de regard sur celles-ci, afin qu'elles ne s'aventurent pas au-delà de ce qui est... acceptable par la Chantrie. Pouvez-vous les détailler pour moi ? »


Même si elle s'était exprimée avec le ton le plus diplomate possible, l'expression d'Helene présageait une réaction plutôt négative. Ce qui l'attristait quelque peu, car elle n'avait rien de spécial contre la Mage plus âgée qu'elle. Mais le travail passait avant.
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t1121-i-see-where-thi http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t1153-i-would-like-to-remain-not-dead-for-the-foreseeable-future-cordelia
avatar
Helene Sutter
cercle d'orlaïs ∣ mage confirmé
cercle d'orlaïs ∣ mage confirmé
InfosRACE : Humaine
AGE : 30 ans
CONTRÉE D'ORIGINE : Orlaïs
LOCALISATION : Cercle de Montsimmard
ARME/MAGIE : Magie élémentaire
MÉTIERS/OCCUPATION : Mage du Cercle
HUMEUR : Reste loin et ça ira
COULEUR RP : #AE8964
CÉLÉBRITÉ : Kate Beckinsale
INSCRIPTION : 06/02/2015
MULTICOMPTES : Keira
MESSAGES : 531
PSEUDO : Valarielle
© crédits : edenmemories
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: (helene) i never argue, i just explain why i'm right Dim 28 Fév 2016 - 19:34

L’autorité des templiers : capable de faire courber l’échine à n’importe quel mage au sein de la Tour du Cercle, c’en était presque ridicule. Quelques murmures intrigués et le regard appuyé d’une gamine en armure suffisait à les faire taire. Certains aimaient abuser de cette toute-puissance autorité, ils prenaient plaisir à tourmenter des mages et des apprentis souvent sans défenses… Helene ne pouvait ressentir que du dégoût et de la haine à l’égard de ces templiers-là.

Quand Cordélia, une fois le silence revenu dans la pièce, lui annonça qu’elle souhaitait en apprendre plus sur ses travaux parce que la Chantrie avait ‘‘un droit de regard dessus’’, l’enchanteresse manqua lui rétorquer de foutre le camp sur le champ. Néanmoins, elle tâcha de se retenir et garda un masque neutre sur son visage malgré son profond agacement. Elle se contenta de serrer la reliure du livre qu’elle avait dans les mains à s’en faire blanchir les phalanges.

« Auriez-vous donc peur que je ne fasses exploser la Tour ? » Interrogea-t-elle, un fort ton de sarcasme dans la voix.

Elle n’avait pas pu s’en empêcher, tant elle était énervée par l’intrusion des templiers dans ses recherches personnelles. Les risques encourus actuellement entre les murs de Montsimmard ne justifiaient pas tout, et encore moins une ingérence telle que celle-ci. La Chantrie ne pouvait pas tout se permettre et il serait temps qu’elle le comprenne !

« Mes recherches n’ont rien de passionnant, ni de dangereux. » Soupira-t-elle ensuite, sans chercher à dissimuler son agacement. « Je travaille sur des potions alchimiques, je tente d’en améliorer certaines, je recherche de nouveaux effets qui pourraient être bénéfiques… Je ne vois pas bien en quoi ça pourrait intéresser la Chantrie. »

Elle se retint intérieurement d’ajouter que de toute façon il était inutile pour un templier de chercher à comprendre quelque chose qui le dépassait. Elle n’avait aucun grief à l’égard de Cordélia et elle savait très bien que la jeune femme non plus n’avait pas le choix d’être ici à lui poser ces questions, il était donc inutile de trop lui en faire subir.

Toute l’attention de la pièce était portée sur les deux femmes. En silence, cachés derrière leurs ouvrages, les mages observaient la scène d’un œil attentif. On aurait dit des enfants curieux. Helene avait horreur d’être le centre de l’attention, elle pouvait déjà entendre les gens murmurer dans son dos, spéculant sur la raison de ce questionnement des templiers.

_________________



❝When you're hurt and scared for so long, the fear and pain turn to hate,
and the hate starts to change the world
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t494-helene-sutter-th http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t500-helene-sutter-don-t-come-closer
Contenu sponsorisé
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: (helene) i never argue, i just explain why i'm right

Revenir en haut Aller en bas

(helene) i never argue, i just explain why i'm right

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques de Thédas :: Premiers étages :: Bibliothèque-