FORUM FERME
Le deal à ne pas rater :
Nike : jusqu’à 50% de remise sur le running
Voir le deal

Partagez
 

 Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." EmptyDim 9 Nov 2014 - 19:13


Odeline Swanda Fircastel

NOM ☩ Fircastel et c'est avec fierté qu'elle porte le nom de son père. PRÉNOM ☩ Odeline était le prénom que sa mère avait choisi et son père a décidé de donner comme deuxième prénom à sa fille le prénom de sa défunte femme morte en mettant Odeline au monde, Swanda. AGE ☩ Voilà maintenant trente et une années qu'Odeline a vu le jour. RACE ☩ Elle est humaine et cela lui convient très bien même si elle ne ressent aucune animosité envers les elfes ou les nains. PROVINCE DE NAISSANCE ☩ C'est dans la contrée d'Orlaïs qu'Odeline est née, plus précisément à Jader, à l'étage de l'auberge tenue par ses parents. MÉTIER/RÔLE ☩ Son père lui a très vite appris tout ce qu'elle avait besoin de savoir pour tenir l'auberge dont elle devait hériter. C'est plus tôt que prévu qu'elle a dû s'occuper de l'établissement, quand son père est décédé dans un stupide accident de charrette. Son grand-frère, lui, a appris à Odeline tout ce qu'elle devait savoir si jamais un jour elle souhaitait se tourner vers la Piraterie, une vie qui inspirait grandement la demoiselle sans pour autant qu'elle ne franchisse le pas, aimant s'occuper de l'auberge, justement parce que c'était un lieu où pas mal de pirates et de brigands venaient se reposer. C'est à la mort de son frère qu'elle s'est jetée à corps perdu dans la Piraterie. Elle est toujours propriétaire de l'auberge mais en a donné les commandes à une personne de confiance de façon à être certaine que tout se déroule bien quand elle est en mer. Elle revient de temps à autres à Jader pour s'assurer que tout se passe bien. RANG SOCIAL ? ☩ Elle appartient au peuple et pour rien au monde elle n'aurait voulu faire partie de la noblesse. Jamais. Plutôt mourir. MAITRISE ☩ Odeline sait user de ses poings mais elle maîtrise surtout l'art du sabre. Tout ce qu'elle sait, c'est son grand-frère qui le lui a appris si bien qu'en fait, elle se bat comme un homme. Pour être tout à fait honnête, même un simple bâton peut devenir dangereux dans les mains de la demoiselle : son grand-frère a fait ce qu'il fallait pour ça. ALLÉGEANCE ☩ A la vue de tous, elle a prêté allégeance à la nouvelle impératrice. Bien entendu, dans sa tête et dans son cœur il est en est tout autrement car elle n'a aucune confiance en la noblesse ni en aucune instance supérieure. En fait, elle n'a pas confiance en grand monde en dehors d'un cercle restreint. AFFINITÉS AVEC LES AUTRES RACES/FACTIONS ☩ On ne peut parler ni de sympathie ni d'antipathie. Quand les gens viennent à l'auberge, ils sont des clients qui font entrer l'argent nécessaire à la bonne marche des affaires. Quand elle est en mer, elle fait ce qu'un pirate fait non pas par antipathie mais encore une fois pour que les affaires soient bonnes. Finalement, on peut dire d'Odeline qu'elle est plutôt neutre tant que ses affaires fonctionnent. Elle l'est moins quand il s'agit de la mort de son frère mais pour l'instant, elle n'a pas encore trouvé le ou la responsable de cette terrible perte. PRINCIPAUX TRAITS DE CARACTÈRE ☩ Si physiquement Odeline est plutôt féminine, on peut dire que son comportement et sa façon de parler font plutôt penser à des manières d'homme. Elle jure souvent, sans doute trop et a facilement la main leste. Têtue, elle se montre particulièrement obstinée quand elle a une idée en tête et elle est terriblement rancunière. Dotée d'un véritable sens des affaires qu'elle a hérité de son père, elle est stricte, dure et sévère dans ce domaine. Le profit est important pour elle et c'est entre autres pour cela qu'elle se montre sans aucune pitié. Elle possède une excellente mémoire visuelle et sait se débrouiller avec les lettres et les nombres (pour cela aussi elle peut être reconnaissante à son père). Elle n'est aucunement craintive et cela peut s'avérer être un avantage mais également un inconvénient car il lui arrive de frôler l'inconscience. Dans ce cas-là, son équipage n'hésite pas à intervenir et elle l'accepte car elle est prête à être contredite par son équipage ainsi que par quelques personnes qui travaillent pour elle à l'auberge et en qui elle a confiance. En dehors de ces personnes, elle ne supporte pas qu'on la contredise. Avec un tel portrait, on pourrait croire qu'Odeline ressemble plus à un monstre glacial qu'à un être humain mais elle ressent les émotions : elle les ressent sans doute trop. Quand elle aime, elle aime vraiment. Quand elle déteste, elle déteste vraiment. Elle est capable de tendresse comme de violence. Odeline ne fait pas dans la demi-mesure : elle va, vient et vit dans les extrêmes, et peut-être que cela finira par causer sa perte.

Tell me your story



Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." A0x9ap


« Fais attention à ton flanc gauche. A chaque fois que tu baisses un peu ta garde, c’est là qu’on peut te toucher facilement. Est-ce que tu veux qu’on te touche à cet endroit-là ? »
« Non. »
« Et pourquoi ? »
« Parce que je meurs si on me touche. »
 
Dane esquisse un sourire avant que le bout de son sabre de bois ne vienne cogner contre le bout de mon propre sabre de bois. J’ancre mes pieds dans le sol, je prends une profonde inspiration et je me jette sur mon frère, prête à en découdre. Ce moment que l’on partage ce n’est qu’un moment parmi tant d’autres et il est habituel, banal même bien que chaque instant passé en compagnie de mon grand-frère que j’adore et admire n’a jamais rien de banal pour moi. En fait, si ça peut paraître banal, c’est parce que c’est toujours de la même façon que l’on passe notre temps ensemble : on partage des rires, on partage de l’amour, on partage de la tendresse, mais on partage aussi les combats et les connaissances qu’il souhaite me voir acquérir. Nous sommes semblables à bien des égards, complices comme pourraient l’être des jumeaux, des frères jumeaux parce que j’ai plus souvent l’air d’un garçon que d’une fille dans ma façon d’agir et de parler. Cela fait beaucoup rire notre père même si lui s’applique à me faire rester féminine dans mon apparence : il dit que c’est important pour plus tard, lorsque je serai une adulte. Je ne vois pas bien pourquoi il me dit ça mais je n’ai jamais que douze ans. Je comprendrai sans doute plus tard. Je comprendrais peut-être mieux si ma mère était toujours des nôtres mais elle n’est plus là. Mon père m’a expliqué qu’elle nous a quittés quand je suis moi venue au monde. Il m’a dit que ça arrivait souvent parce que parfois, le corps des femmes devient plus fragile et quand l’enfant naît, la mère en meurt. Je trouve ça terrible et je peux bien vous l’avouer : la nuit, il m’arrive de ne pas réussir à trouver le sommeil et de me sentir coupable et quand ça arrive, quand je me sens mal, je me glisse dans le lit de mon grand-frère pour me blottir dans ses bras. Il sait lui, il me comprend.
 
╫ ╫ ╫

 
« Je vais très bien m’en sortir toute seule : je n’ai pas besoin d’un homme et tu le sais très bien ! »
 
Je tourne le dos à mon père et prends la direction du rez-de-chaussée pour aller retrouver Abran qui est, après mon père et mon frère, la personne en qui j’ai le plus confiance ici. C’est quand mon frère a pris la mer que je me suis rapprochée d’Abran et on a fini par devenir de très bons amis. Cela s’arrête là même si mon père n’hésite jamais à me dire que cela pourrait être plus : ni Abran ni moi ne souhaitons plus, c’est comme ça. Pas qu’il me déplaise et je l’avoue, on a parfois dérapé mais les sentiments qui nous lient son amicaux. Parfois, le débordement est charnel mais il n’y a pas de passion, pas d’amour, rien de tout ça. Lorsque j’arrive derrière le comptoir, je suis furibonde parce que j’ai beau adorer mon père, je n’aime pas quand il me parle d’un éventuel futur mari. Je sais bien au fond que c’est parce qu’il ne souhaite pas me voir terminer mes jours seule mais si moi ça me convient, hein ? Je veux dire, des hommes, j’en ai eu dans mon lit. Des femmes aussi d’ailleurs. Le plaisir j’en prends quand j’en ai envie mais de là à m’engager… Ce n’est pas pour moi alors je fulmine intérieurement et Abran me connait bien alors il sait ce qu’il se passe, sans même que j’ai besoin de lui dire quoi que ce soit. Il s’approche, enlace ma taille, vient me mordiller le cou tout en murmurant que je devrais l’épouser comme mon père ne cesse de me le dire. D’un coup de coude bien placé, je le fais s’éloigner tout en lui jetant un regard qui en dit long. Finalement, je secoue la tête en esquissant un sourire en voyant son air moqueur : il a réussi à me détendre. Il y arrive tout le temps. Dans un sens, c’est comme si on était mariés en plus : on passe beaucoup de notre temps ensemble, parfois on partage nos draps le temps d’une étreinte plus qu’agréable mais de là à passer notre vie ensemble et à fonder une famille. Non, vraiment pas.
 
╫ ╫ ╫

 
« Hey, regarde qui arrive ! »
 
Il est encore tôt, l’auberge est plutôt vide en ce début de matinée, la plupart des clients dorment encore Je relève la tête du papier rempli de nombres et je vois la silhouette de Dane pénétrer à l’intérieur de l’auberge. Je bondis de ma chaise et fonce jusqu’à lui. Il me réceptionne, me serre dans ses bras et je lui rends son étreinte : cela fait des mois que je ne l’ai pas vu et il m’a manqué. Vraiment manqué. Je ferme les yeux quelques instants et quand je les rouvre, mon regard se plante dans le sien. Il doit sentir la crise de larmes venir parce qu’il m’entraîne à l’écart dans la pièce réservée à notre père : une pièce qui m’est réservée maintenant puisque notre père nous a quittés. A l’instant où la porte se referme, je me mets à pleurer. Cela ne m’arrive que très rarement parce que je suis plutôt forte et que je sais contenir mes émotions mais justement, j’ai trop contenu mes émotions lors des funérailles de mon père où Dane n’était pas présent. C’est pour ça que tout ressort maintenant. Il me caresse les cheveux, me rassure et nous installe sur un divan. Il termine par encadrer mon visage avec ses grandes mains et plonge son regard dans le mien.
 
« Je suis désolé de ne pas avoir été là… » il me dit en contenant ses propres larmes, je le vois bien.
« Tu étais occupé… » je murmure tout bas.
« J’aurais voulu être là… »
« Tu es là maintenant. »
 
On échange un sourire triste.
 
« Comment tu t’en sors ? »
« J’étais préparée alors je m’en sors. Les affaires tournent bien, les clients restent fidèles et pour l’instant, ils sont assez contents de mon travail. »
« Bien sûr, tu es la meilleure. »
« Tu restes combien de temps ? »
 
La question fuse avant même que je n’ai pu l’empêcher de franchir la barrière de mes lèvres. J’ai besoin de lui, j’ai besoin qu’il reste un peu. J’en ai vraiment besoin.
 
« Je pense rester à l’encrage pour une semaine ou deux. »
« D’accord. »
« Je ne peux pas rester plus longtemps. »
« Je sais. »
 
Oui, je le sais bien, j’en ai vraiment conscience mais là, je me sens comme la petite sœur fragile qui a besoin de son grand-frère, pas comme la femme d’affaires capable de gérer une auberge seule de mains de maître tout en étant réaliste quant aux activités de son grand-frère qui lui demandent du temps et de l’éloignement puisqu’il est Capitaine.
 
« Comment il se porte ? » je finis par lui demander.
« Il se porte très bien. »
 
Il, c’est le navire de mon frère, celui qu’il a nommé Le Gold Wave ou La Vague d’Or en mon honneur ou plutôt en l’honneur de ma longue chevelure blonde dont mon frère est fou. J’ai toujours été fière qu’il ait décidé de s’inspirer de moi pour nommer son navire : toujours. Tout comme je suis fière de lui et de ce qu’il fait : Pirate et Capitaine. Vraiment, je ne pourrais pas être plus fière même si cela signifie que l’on ne se voit que trop peu à mon goût. Parce que les moments passés avec lui sont rares, je les savoure comme s’ils étaient les derniers même si j’ai la conviction qu’ils ne seront jamais les derniers.
 
J’ai tort.

╫ ╫ ╫


« Tu crois que tu peux avoir ce genre de comportement dans mon établissement ? TU CROIS ?! »
« Non ! NON ! »

Ma main gauche est plaquée sur l'oreille droite de l'homme, sa joue droite est écrasée contre la table et je le maintiens dans cette position en appuyant fortement sur son oreille. Quoiqu'en fait, c'est plutôt ma dague enfoncée dans la table et qui niche à peine à un doigt de ses yeux qui le maintient dans cette position. Cet enfant de salaud a osé tripoter une serveuse de mon auberge et s'il y a bien une chose qui est interdite ici, c'est ce genre de geste déplacé. Pirates, brigands, peu importe : ils respectent mon personnel, c'est la règle.

« Ici, on respecte mes filles et mes garçons. Ce n'est pas un bordel. Si tu veux toucher, il y a d'autres endroits où aller, est-ce que je me suis bien faite comprendre ? C'EST CLAIR ?! »
« OUI ! »

Le silence règne autour de nous, tout le monde s'est figé et observe la scène.

« Bien parce que la prochaine fois, ce n'est pas dans la table que je planterai ma dague. » je lui dis plus bas d'une voix sifflante.
« J'ai compris ! C'est bon ! »
« Il vaut mieux pour toi. »

Je retire ma dague et me redresse tout en le lâchant. Il se réinstalle sur sa chaise et il est fort pâle : au moins, je sais qu'il m'a prise au sérieux. Je reste là à le fixer.

« Quoi ? J'ai dit que j'avais compris ! »

Je plisse les yeux.

« T'as rien oublié ? »
« Quoi ? »

Je laisse glisser mes doigts sur la lame de ma dague qui n'a pas encore retrouvé sa place à ma ceinture. Je penche doucement la tête sur le côté : est-il si stupide ?

« Oh ! »

Visiblement pas puisque ses yeux viennent de s'illuminer d'un éclair de lucidité.

« J'm'excuse ! »
« C'est pas à moi que tu dois des excuses. »
« J'm'excuse ! » il répète en se tournant vers la serveuse qui hoche la tête.

L'incident est clôt. Je m'éloigne de la table, le bruit reprend petit à petit tandis que chacun retourne à ses occupations. Je m'en retourne derrière le comptoir pour rejoindre Abran qui m'adresse un regard de reproches.

« Quoi ? »
« C'était vraiment nécessaire ? »

J'arque un sourcil.

« Vraiment ? Tu veux remettre en question ce que je fais ? T'es sûr ? »
« Pas ce que tu fais mais disons la manière dont tu le fais. »

Je hausse les épaules.

« La violence est efficace. »
« C'est vrai mais ça peut éveiller davantage de violence ou des envies de revanche. »
« Je tremble Abran, je tremble. »
« Je suis sérieux. »
« Moi aussi. Tu crois que ce type me fait peur ? »
« Ce n'est pas le premier auquel tu t'en prends comme ça... »

Je me tourne vers lui et plante un regard noir dans le sien. Je ne dis plus rien mais comme il me connaît très bien, je n'ai pas besoin de dire quoi que ce soit pour lui faire comprendre que là, il commence à me mettre les nerfs à vif.

« Pas la peine de me regarder comme ça, j'ai pas peur de toi. »

Le pire c'est que c'est vrai.

« D'ailleurs, il va falloir que je trouve un moyen de remédier à ça. » je lui dis en esquissant un sourire mauvais.
« Tu m'aimes trop pour me faire du mal. »

Un bref ricanement s'échappe de mes lèvres.

« Il ne faut pas le prendre mal. » il dit avec plus de sérieux. « Je m'inquiète pour toi c'est tout. »
« C'est gentil mais tu n'as pas besoin de t'inquiéter, je sais me défendre. »
« Je le sais ça mais j'y peux rien, c'est plus fort que moi. »

Cette fois-ci, c'est un sourire plus doux qui étire mes lèvres tandis que je détourne le regard : je sais qu'il s'inquiète oui, et j'ai beau réagir avec un peu trop de véhémence, dans le fond ça me touche. La porte de l'auberge s'ouvre, je relève mon regard vers l'entrée et me fige l'espace d'une seconde en reconnaissant la silhouette du second de mon frère : Savaric. Je le vois jeter un regard circulaire avant qu'il ne s'arrête sur moi et aussitôt, mon sourire se fane alors que mon cœur se met à battre plus vite. Il ne me faut que ce bref instant, ce bref échange silencieux pour comprendre. Je m'éloigne d'Abran sans un mot, mon regard est vrillé à celui de Savaric tandis que je m'approche de lui et plus je m'approche, plus mes yeux se voilent parce que je sais. Je sais qu'il n'aurait pas été le premier à franchir cette porte si tout allait bien. Je sais qu'il ne me regarderait pas de cette façon si tout allait bien. Je m'arrête face à lui, je sens une larme rouler sur ma joue, puis une autre.

« Je suis désolé. » il murmure tout bas avant de poser une main sur mon épaule.

Je me détourne de lui pour l'emmener à l'écart : on ne peut pas avoir cette conversation ici. Je ne peux pas avoir cette conversation ici. Je l'entraîne dans l'arrière pièce et quand j'entends la porte se refermer derrière moi je plaque mes mains contre mon visage pour étouffer mes sanglots. Je sens les mains de Savaric se poser sur mes épaules.

« Quand ?... » je parviens à dire entre deux sanglots d'une voix étouffée.
« Il y a dix-huit jours. »
« Où ?... »
« Avesleigh. On était là-bas pour affaires et je l'ai retrouvé dans une ruelle. »
« Comment ?... »

Et à cette question-là, mes entrailles se nouent.

« Odeline... »
« Comment ?! » je répète en retirant mes mains de mon visage et en faisant volte-face pour regarder Savaric.
« Il a été égorgé. » il termine par me dire dans un souffle.

La tête me tourne, j'ai l'impression que mes jambes vont céder. Je recule doucement et me laisse tomber sur la première chaise à ma portée. Les larmes cessent de couler car le choc prend le pas sur la détresse. Il me faut quelques instants avant de pouvoir reprendre la parole.

« Qui ?... »

C'est la dernière question, la plus essentielle. Savaric secoue la tête de droite à gauche.

« Je n'ai aucune certitude, seulement des rumeurs que j'ai entendu après la mort de Dane. »
« Qui ?... » je répète encore une fois.
« Les rumeurs parlent de La Pieuvre. »

Je détourne le regard, davantage choquée.

« Elkhem... »

Je sens ma mâchoire se serrer et je crispe les poings. Doucement mais sûrement, toutes ces émotions qui s'entrechoquent en moi se muent en une haine farouche envers ce Capitaine qui jusqu'à présent m'inspirait un véritable respect, presque même une révérence.

« Ce ne sont que des rumeurs. » me dit Savaric mais je l'entends sans vraiment l'écouter. « Odeline ? »

Je daigne relever mon regard brûlant de rage vers lui.

« Il faut qu'on parle. »
« Il a eu des funérailles à la mer ? »

Ma question semble le dérouter durant un instant et il termine par hocher la tête de haut en bas en s'approchant de moi.

« C'est bien... » je dis plus bas.

Petit à petit, la douleur reprends le dessus sur la haine envers Elkhem. Mes émotions sont vives, puissantes et changeantes : tellement changeantes que j'en ai le vertige.

« Odeline... »

Savaric prend une chaise et s'installe en face de moi.

« Tu as pris le commandement du Gold Wave alors ? »

Pourquoi je parle de ça ? Parce que le sort du navire et de l'équipage est important pour moi comme il l'était pour mon frère.

« De façon temporaire, il nous faut un nouveau Capitaine. »
« Toi. »
« Non. » il dit sans hésiter en secouant la tête. « Je n'ai pas les épaules pour ça et j'aime être le second du Capitaine. Je ne veux pas autre chose. »
« Oh... Alors, vous allez devoir en élire un nouveau. Vous en avez parlé ? »
« Oui, justement, c'est de ça qu'il faut qu'on parle vous et moi. »

Cette façon qu'il a de me vouvoyer, de me témoigner un respect que je ne pense pas forcément mériter me touche : ça m'a toujours touché puisqu'il a toujours été comme ça.

« Dane est venu me parler le soir de sa mort. Il m'a dit qu'il n'avait pas beaucoup de temps car il devait rencontrer quelqu'un mais il a parlé de ce qu'il souhaitait pour le navire et l'équipage s'il venait à lui arriver quelque chose. »
« Alors il savait qu'il était menacé... »
« Oui, mais il ne m'a donné aucun nom. »

Bien sûr... Il a voulu régler ça lui-même.

« Il a juste fait mention du successeur qu'il avait en tête. »

Voilà qu'il se met à me fixer en silence avec insistance et je fronce les sourcils.

« Pourquoi tu me regardes comme ça ? » je lui demande un peu mal à l'aise.

Il se met à farfouiller dans son grand sac en tissu. Il termine par en sortir le sabre de mon frère dans son fourreau qu'il vient poser sur mes genoux alors que je le regarde, les yeux écarquillés. J'ai compris. J'ai compris et...

« Non. Impossible. »
« Il vous a choisi. »
« Non ! » je répète en haussant le ton. « Ce choix n'était pas le sien mais celui de l'équipage ! »
« Vous croyez que je vous dirais tout ça si l'équipage ne soutenait pas ce choix ? »

J'en perds mes mots pendant quelques secondes mais je finis par me reprendre.

« Ils ne peuvent pas vouloir de moi... »
« Et pourquoi pas ? Ils vous ont vue ici, ils vous connaissent et ils savent de vous tout ce que Dane a pu dire et ce n'était qu'éloges encore et encore. »
« Il ne voyait que le bien en moi mais... »
« Il avait raison. »

Je secoue la tête et soupire. C'est trop. Beaucoup trop. J'ai encore le vertige.

« Je vais être honnête avec vous : vous ne faites pas l'unanimité, certains auront besoin d'être convaincus mais ils sont vraiment prêts à vous laisser une chance de les convaincre justement. »

Mes doigts glissent sur le sabre de Dane, les larmes me remontent aux yeux.

« Tu as dit que tu n'avais pas les épaules pour être Capitaine... » je dis dans un souffle. « Qu'est-ce qui te fait croire que moi j'ai les les épaules pour ça ? » je lui demande en relevant mon regard voilé de larmes vers lui.

Je le vois esquisser un sourire.

« Parce que Dane a toujours su faire les bons choix. »

╫ ╫ ╫


« Promets-moi que tu seras prudente. »
« Tu me connais. »
« Justement. »

Abran et moi nous observons ensuite en silence. Il glisse la main sur ma joue où se trouve le vestige d'un bel hématome que la gifle d'Elkhem a laissé après notre altercation. Quand il a franchi les portes de l'auberge je n'ai pas réfléchi, je n'ai pas hésité, je lui ai sauté dessus en l'accusant et bien sûr, il ne s'est pas laissé faire. Qu'en est-il à présent ? Il est innocent : il me l'a dit et je le crois. Je me suis confondue en excuses par la suite pour l'avoir accusé à tort et je suis donc revenue à la case départ : je dois chercher pour découvrir qui a assassiné mon frère et je vais le faire tout en prenant la mer puisque j'ai décidé d'accepter de devenir le Capitaine du Gold Wave. Abran, lui, tiendra l'auberge : il est le seul en qui j'ai assez confiance pour ça. Nous échangeons une forte étreinte et je me détache de lui avant de quitter l'auberge : avant de tout quitter. Alors que je m'avance dans les rues en compagnie de Savaric, je repense à ce qu'il m'a dit, au fait qu'il croit en moi parce que mon frère croyait en moi. C'est vrai qu'il m'a préparée à ça, à cette vie, je ne pensais simplement pas m'y plonger véritablement un jour. Pourtant, je plonge là, tête baissée, sans hésiter : je vais prendre la suite de mon frère et je vais lui faire honneur. Je vais embrasser cette nouvelle vie et en savourer chaque seconde comme je profitais de chaque seconde avec Dane. Je vais être un bon Capitaine : je vais être la meilleure. Et, je vais trouver la personne qui a osé retirer la vie à mon frère. Je vais retrouver cette personne et lui faire payer le prix fort.




Behind the screen
PSEUDO ☩ Berenice / BereniceWCL AGE ☩  :fuck:  COMMENT AVEZ-VOUS DÉCOUVERT LE FORUM ? ☩ J'AI TOUT SUIVI SUR BAZZART D'ABORD  :laugh:  FRÉQUENCE DE CONNEXION ? ☩ J'pointerai ma sale tête très souvent et niveau RP, un par semaine si tout va bien  :gnu:  CRÉDITS IMAGES ☩ Je remercie Starz d'avoir permis la diffusion de Black Sails parce que c'est là que je suis allée chercher la bouille d'Odeline sous les traits d'Hannah New et je remercie CS5 d'être mignon et de me permettre de faire des avatars et des gifs tout seule  :red:

Code:
✥ [i]hannah new[/i] - <span style="font-size: 10px;">[url=url du profil du personnage]ODELINE FIRCASTEL[/url]</span>



Dernière édition par Odeline Fircastel le Mer 12 Nov 2014 - 18:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." EmptyDim 9 Nov 2014 - 19:14

Bienvenue sur le forum, et bon courage pour ta fichette.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." EmptyDim 9 Nov 2014 - 19:23

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche :rabbit: Et je ne peux que saluer le choix d'avatar :globul:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." EmptyDim 9 Nov 2014 - 20:59

Merci beaucoup :yerk:

Ravie que le choix de vava te plaise Rosélie :lele: (le tien n'est pas mal non plus on a envie de la papouiller :miaw: )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." EmptyDim 9 Nov 2014 - 21:04

Bienvenuuuue belle pirate :diego:
Je t'aime tout beaucoup beaucoup :casserole: :nom: :nom:
En tout cas si tu as le moindre soucis n'hésites pas :dead:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." EmptyDim 9 Nov 2014 - 21:06

TOIIIIIIIII ! ♥️
BIENVENUE A TOI ET BON COURAGE POUR TA FICHE :good:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." EmptyDim 9 Nov 2014 - 21:15

UNE PIRATE. :miaw: Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." 2022143883
Bienvenue parmi nous & bon courage pour ta fiche. :slurp:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." EmptyDim 9 Nov 2014 - 21:33

* Vient de faire un scénarii avec Charles Vane ... Mwaha :bave: *

Bienvenue et bonne chance ! Hâte de voir la suite. Si d'ailleurs tu veux un lien avec mon scénarii, no problem. :diego:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." EmptyDim 9 Nov 2014 - 21:48

Bienvenue et bon courage pour ta fiche ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." EmptyDim 9 Nov 2014 - 22:31

bienvenue sexey ! :diego:

et pis bon courage pour ta fiche et tout :wahou:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." EmptyLun 10 Nov 2014 - 7:53

Un IMMENSE merci à vous tous : vous êtes des amours, je vous n'aime ou sushi AH AH :laugh: Oui, bon, il est tôt, je pars bosser, alors les jeux de mots pourris sont de la partie :yerk:

Et Lucius, je te contacte par MP en rentrant du boulot ce soir parce que OUI OUI OUI :lele: (j'ai été lire le scéna il roxe et j'suis sûre qu'on peut trouver un truc sympa)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." EmptyLun 10 Nov 2014 - 21:20

Bienvenue et bon courage pour ta fiche! :nom:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." EmptyMar 11 Nov 2014 - 0:13

Welcome dear !

*Attache Arya a un poteau* Elle te souhaite aussi la bienvenue et demande Odeline en mariage. Elle a toujours eu un faible pour les pirates ^^".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." EmptyMar 11 Nov 2014 - 12:47

Merci à vous deux :hihi:

Arya : Alors Odeline n'est pas très branchée mariage par contre elle est branchée belles femmes alors si Arya a envie de se changer les idées hein... :gnu:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." EmptyMar 11 Nov 2014 - 13:06

Elle pourrait s'être égarée dans l'auberge d'Odeline, en effet. J'imagine que ça pourrait se révéler drôle à jouer...Et puis Arya n'est pas pour le mariage non plus en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." EmptyMar 11 Nov 2014 - 13:09

:lele: Qu'elle s'égare oui, qu'elle s'égare :bave:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." EmptyMar 11 Nov 2014 - 13:14


Félicitation tu es validé(e) !
Que dire ! Odeline est tellement intéressante en fait  :dead: Ta fiche fut très agréable à lire ! Et j'ai vraiment hâte de voir ce qu'elle va donner en rp cette jolie pirate  Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." 443758988

Maintenant que ta fiche a été validée, le staff va se charger de te donner ta couleur et ton rang. Ton avatar sera recensé dans les plus bref délais dans le BOTTIN et ton personnage sera ajouté aux REGISTRES. Puisque nous ne somme pas à l'abri d'une erreur, merci de vérifier que ton personnage est bien recensé dans tous les sujets et possède la bonne couleur et le bon rang.

A présent tu peux t'occuper de ta FICHE DE LIENS et de ton ALMANACH DES RP.

Pour toute question le staff est à ta disposition par mp ou sur la box si l'un de nous est connecté. On te souhaite un bon amusement sur le forum ! À très bientôt ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." EmptyMar 11 Nov 2014 - 15:01

Merciiiiii :love: Ravie que ça t'ai plu :wahou:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman." Empty

Revenir en haut Aller en bas

Odeline ╫ "That one, she is no ordinary woman."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques de Thédas :: Archives fiches & personnages :: Archives fiches de présentation-