FORUM FERME

Partagez|
 

 Et l'inattendu se produisit...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Et l'inattendu se produisit... Mer 13 Mai 2015 - 19:25

✥ Date, mois, année Haring, 5:11 des Exaltés, mi-mois
✥ Lieu Verchiel
✥ Moment de la journée Matin (pour le premier post)
✥ Autre RP avec Uther de Verchiel


« Je déteste les chevaux. »

Rune répétait cette phrase sans cesse depuis qu'elle était partie de l'auberge, à l'aube. A cheval. L'animal, comme s'il comprenait, avait gardé les oreilles en arrière dès que la jeune Barde était montée sur son dos. Il ne fallait pas qu'il le prenne personnellement ; elle détestait être contrainte d'utiliser ou de subir quelque chose qu'elle ne maitrisait pas, ou mal.

Elle détestait monter à cheval plus qu'elle ne détestait les chevaux alors, pour être plus exact.

Enfin, elle ne l'aimait pas, cette bête, quand même. Un peu. Beaucoup.

Le ciel était gris, l'air humide, tout comme le paysage. Rune devait tenir son chapeau pour empêcher que le vent ne l'emporte. Elle attendait le moment où il se mettrait à pleuvoir, encore. Elle serrait son manteau pour que le froid n'y pénètre pas... Elle avait de la chance qu'il ne neige pas.

La route était caillouteuse, détrempée et déserte ; seule une forêt de conifères, sombre, la bordait sur la gauche.

Je déteste quand je ne peux pas suivre mon bon sens et que les autres le peuvent.

C'est à dire, trouver une autre auberge, et y rester jusqu'à ce que le temps revienne au beau, comme tous les marchands et autres voyageurs avaient dû faire.

Mais Rune ne pouvait pas se le permettre. Elle revenait de Jader, elle revenait de sa première mission en tant que Barde à part entière. Ça avait été fort intéressant. Vilhem, son ancien maître, était à Val Royeaux ; il lui avait envoyé une lettre demandant de l'y rejoindre, pour causer de cette mission et aussi parce qu'il avait reçu une autre invitation, qui plairait sûrement à son ancienne apprentie.

Ainsi se retrouvait-elle sur les routes de Verchiel, après avoir quitté Jader quelques jours plus tôt.

« Merde », jura Rune. Elle venait de perdre un étrier. « Je déteste les chevaux. Je déteste monter à cheval. »

Le voyage, aussi déplaisant qu'il soit, il fallait bien le faire, surtout si la destination était pleine de promesses. Il n'y avait plus qu'à espérer qu'elles ne seraient pas décevantes.


*


Le martèlement des sabots fut la première chose qu'entendit Rune après plusieurs heures de chevauchée.

Elle grogna et décala avec difficulté sa monture sur le bord de la route. Ce devait être une patrouille militaire pressée.

Mais ensuite, elle tourna la tête, vit des formes au loin, et entendit des cris de guerre, ou de joie, lorsque la troupe la vit. Il y avait six hommes, trop éloignés pour qu'elle distingue leurs couleurs.

Le temps qu'elle comprenne qu'ils étaient là pour elle, elle avait déjà par miracle lancé son cheval au galop.

La suite, Rune ne s'en souvient pas. Elle s'était réveillée contre un arbre, les vêtements humides, à l'orée de la forêt, une flèche dans l'épaule, et mille autres douleurs parcourant son corps.

Elle avait dû se prendre cette flèche, tomber de cheval, et se cacher dans la forêt - heureusement que le cache-cache, ça la connaissait. Une fois le danger passé, elle avait dû décider de revenir près de la route pour qu'une bonne âme la repère.

Si ce n'est pas ça, soit je suis vraiment mal en point, soit je suis conne.

Si les inconnus étaient toujours dans les parages...

Rune respirait bruyamment et ne pouvait pas se lever, pour ne rien arranger. Mais elle s'étonnait de son calme. Peut-être parce que rien ne pouvait aller plus mal. Hein, se retrouver blessée sur le bord d'une route... On fait difficilement pire. Il pleuvait désormais, mais, sous les arbres, elle était à l'abri.

Quand enfin elle l'était, il fallait que ce soit parce qu'elle était dans une situation désastreuse.

De merde. Une situation de merde.

Elle serrait les dents, elle grimaçait, elle souffrait, et ses bourreaux pouvaient revenir. Et elle ne pouvait pas bouger.

Subir quelque chose qu'elle ne maitrisait pas. L'inattendu s'était produit, et Rune n'avait rien pu faire. Si ce n'était pas de la fièvre qui la rendait brûlante, c'était sa colère nouvellement apparue.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Uther de Verchiel
royauté & noblesse ∣ chevalier
royauté & noblesse ∣ chevalier
InfosRACE : Humain
AGE : 35 ans
CONTRÉE D'ORIGINE : Verchiel
LOCALISATION : Verchiel
ARME/MAGIE : Épée et bouclier
MÉTIERS/OCCUPATION : Chevalier Orlésien & Baron de Verchiel
COULEUR RP : 0066ff
CÉLÉBRITÉ : Orlando Bloom
INSCRIPTION : 10/12/2014
MULTICOMPTES : Shay Howard & Gareth & Azénor & Rosélie
MESSAGES : 606
PSEUDO : Rémy le furtif
© crédits : Tatpotter (Blodbox)
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Et l'inattendu se produisit... Jeu 14 Mai 2015 - 22:14


"Ici mon seigneur !"

Uther fit avancer son cheval vers la direction énoncée par son soldat. La pluie brouillait la vue et de ce fait il n'y voyait pas à moins de quinze mètres. Ce qui était bien, mais moins qu'en journée ensoleillée. Le chevalier s'avança et observa le guerrier pointant du doigt la jeune femme contre l'arbre. Elle était blessée, délirante de fièvre ? Peut-être. Avait-elle prit conscience de la présence des hommes du Baron et de lui-même ? Il n'en savait rien, seul quelques mouvements de tête à droite ou à gauche prouvait qu'elle était encore en vie. Au moins une bonne chose pensa Uther.

Plus tôt dans la journée un homme tirant une charrette de marchandise s'était arrêté à Verchiel annonçant qu'il avait été témoin d'hommes attaquants un autre homme sur un cheval. Qu'il était immédiatement venu à Verchiel pour envoyer de l'aide. Les soldats avaient prévenu le Baron qui s'était lancé avec une dizaine d'hommes à la recherche de celui qui avait été attaqué. "Sur la route" avait dit l'homme. La route menant à Jader était longue, très longue. Le combat pouvait avoir eu lieu n'importe où, mais le fait que le marchand soit venu à Verchiel signifiait qu'elle était entre Lydes et la baronnie.

Peu après, Uther s'était lancé avec ses hommes sur la route au grand galop, une vie était en jeu et sur son territoire, il se devait de part son devoir de lui venir en aide. Lorsqu'ils étaient arrivés, le soldat qui l'avait interpellé trouva immédiatement celui qui était blessé, non plutôt celle qui était blessée. Le chevalier s'approcha avec son destrier avant de descendre au sol et s'approcher de la jeune femme. Son visage ne lui était pas étranger et il se souvenait parfaitement où est-ce qu'il l'avait croisée.

Lors d'une soirée, l'employeur de cette demoiselle s'était intéressé d'un peu trop près à Verchiel et il s'en méfiait énormément, mais le fait qu'elle soit dans un piteux état manifestait qu'elle avait sans doute été la cible d'une vengeance.

Le Baron hésita, devait-il abréger ses souffrances et ainsi se débarrasser d'une plaie, car oui, il fallait l'admettre les bardes étaient réellement une plaie pour lui, il en avait horreur et moins il y en avait mieux il se portait. Ou devait-il la ramener à Verchiel pour qu'elle soit soignée ? Son code de chevalier lui aurait imposé de la ramener afin de lui assurer la survie et la guérison, car elle s'était fait attaquer en traître d'après le vieil homme marchand, "six contre un" avait-il proclamé. Ainsi abréger ses souffrances n'auraient fait que valider la lâcheté de cet acte...

Après quelques secondes de réflexion, il saisit le corps de la jeune femme à peine éveillée et la plaça avec l'aide d'une de ses hommes correctement sur son cheval avant d'y monter lui-même. Ce n'était pas aujourd'hui qu'il tournerait le dos à son honneur même si pour cela il devait sauver cette femme aussi haïssante soit-elle. Son sort était aux mains du créateur, Uther ne ferait que la mettre en lieu sûr.

_________________



Uther de Verchiel
Baron, Chevalier, Noble...
Aime le peuple, évite la foule.
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t371-ser-uther http://dragon-age-rpg.forumactif.org/t521-uther-de-verchiel
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Et l'inattendu se produisit... Lun 25 Mai 2015 - 14:04

Rune ne se souvenait que de vagues voix braillant dans ses oreilles. Lorsqu'elle se retrouva dans un état de conscience suffisant, elle était à dos de cheval. Avec un homme derrière elle.

Bizarre.

Si Rune avait été en meilleure forme, elle se serait retournée en mettant son poing dans la figure de l'inconnu, et aurait ri de sa chute du cheval. Mais elle n'allait pas bien ; le sang battait à ses tempes, et elle avait la nausée. Alors elle tourna simplement la tête.

Merde.

Son sauveur était Uther de Verchiel. Le chevalier. Inattendu. Quand elle était adolescente et apprentie, elle avait dû surveiller un certain nombre de nobles de Verchiel pour Sire Ammond. Dont celui-là. Rune était sûre qu'il l'avait reconnue... et qu'il ne devait pas apprécier de la revoir.

Pourtant, il l'avait sauvée. Ce n'était pas par pure bonté d'âme, certainement pas. Il devait y avoir une histoire de code de la chevalerie dans tout ça. Ne pas abandonner une personne en danger, et bla bla bla...

Rune ricana toute seule. Elle n'allait pas se plaindre d'avoir été sauvée !

« Merci », articula-t-elle, la bouche pâteuse.

Arracher un merci à Rune. La voir montrer de la reconnaissance. Si Uther savait quelle chance il avait ! Celui qui avait le plus fois la jeune femme entendu dire cela - lorsqu'elle restait elle-même - était Vilhem, son maître. Et c'est tout.

Cependant, il n'allait guère devoir attendre plus de sa part. Il ne l'avait connue que souriante et polie, mais en ce moment, elle ne se sentait pas de jouer la comédie. Pour des raisons évidentes. Des raisons qui s'appelaient trou dans l'épaule et fièvre.

Et colère. « Baron... Avez-vous vu ceux qui s'en sont pris à moi ? Quelqu'un d'autre est au courant ? Les Bardes ? » Rune serra la main sur le pommeau de la selle.

C'était direct, et elle le regretta de suite ; sa blessure la lancina et elle manqua de vider la selle. Son esprit lui revint quelque peu : elle n'allait pas aller chercher ses agresseurs dans cet état !

Et pourquoi pas ?

Et dire qu'un jour, son frère cadet, Edir, lui avait écrit en lui disant qu'il aimerait bien tenter d'avoir une vie pareille !

On se calme.

Elle arrivait à penser ça. Elle inspira. Ne serait-ce que pour que le chevalier ne l'abandonne pas à son sort, oui, il fallait qu'elle se calme. Elle expira.

« Où va-t-on ? »

Rune se tut et se mit à penser à ce qu'elle ferait une fois remise sur pied. Elle était barde, après tout. Une enquête. Mais elle n'arriva pas à pousser sa réflexion plus loin ; ses pensées restaient troubles.

Il lui sembla demander à cet Uther de Verchiel de l'aider dans ses recherches futures, mais rien de sûr. Ce n'était pas dans ses habitudes de demander de l'aide comme ça... Et pourtant. Les hommes étaient six... Elle ne pourrait pas agir seule, à son grand regret.

Putain, ça m'énerve.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Uther de Verchiel
royauté & noblesse ∣ chevalier
royauté & noblesse ∣ chevalier
InfosRACE : Humain
AGE : 35 ans
CONTRÉE D'ORIGINE : Verchiel
LOCALISATION : Verchiel
ARME/MAGIE : Épée et bouclier
MÉTIERS/OCCUPATION : Chevalier Orlésien & Baron de Verchiel
COULEUR RP : 0066ff
CÉLÉBRITÉ : Orlando Bloom
INSCRIPTION : 10/12/2014
MULTICOMPTES : Shay Howard & Gareth & Azénor & Rosélie
MESSAGES : 606
PSEUDO : Rémy le furtif
© crédits : Tatpotter (Blodbox)
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Et l'inattendu se produisit... Mar 26 Mai 2015 - 19:33

Ils avançaient doucement sous cette pluie battante, la barde devant lui Uther s'assurait qu'elle tenait parfaitement en place. Elle risquait beaucoup sous cette pluie et blessé comme elle l'était. Son code l'obligeait à la ramener en vie pour lui éviter une mort déshonorante et la sauver si possible, bien que cela ne soit pas de son avis personnel il s'était juré de respecter des principes il avait plus de dix ans de cela. Il savait que s'il avait pu reconnaître la Barde, elle l'avait également fait à un moment où ses yeux et ses esprits étaient en sa possession, cependant le "merci" prononcé par la jeune femme le surpris soudainement, il ne s'attendait pas à l'entendre parler avant un moment, mais il ne répondit pas, il valait mieux qu'il reste silencieux que refouler le remerciement en annonçant clairement que cela n'était que grâce à ses principes de chevalier.

Alors que le Baron pensait avoir entendu l'ensemble des paroles de la barde voilà qu'elle vint lui poser une question, dans l'état fiévreux où elle était cela le surprenait, était-elle aussi résistante que cela ? Ma fois, peut-être après tout, un barde se devait de survivre.

- Non, il n'y avait personne lorsque nous sommes arrivés. répondit-il. Personnes hormis mes hommes et moi-même n'est au courant, enfin de ce que je sais.

C'était une maigre réponse contrairement à la question, mais Uther ne savait rien de tout cela. Il était partit aussitôt qu'un marchand avait signalé une attaque, rien de plus, ni le marchand ni les soldats avec lui ne savaient qu'il s'agissait d'une barde et encore moins qui en voulait à sa vie.

Le voyage continuait sous la pluie qui redoublait d'intensité, malgré cela le groupe avançaient aussi vite que possible pour retourner à l'abri d'une possible tempête. Voilà quelque chose qu'il valait mieux observer de l'intérieur que de l'extérieur. D'autant que la plupart des soldats ici ne voulaient pas risquer leur vie dans une tempête juste pour une jeune femme, barde qui plus est.

Le chevalier faisait avancer sa monture aussi vite qu'il le pouvait, mais restait attentif aux questions possibles de la femme blessée et il eut raison car c'est ce qu'il vint, une autre question.

- Nous nous rendons à Verchiel, vous serez en sécurité là-bas.

Si Uther était sûr d'un fait c'était bien celui-ci. Verchiel ne représentait aucun danger pour elle. Le fief au milieu des vergers, elle pourrait reprendre des forces avant de partir pour un autre endroit une fois en bonne santé, car même s'il ne la portait pas dans son cœur, il s'assurerait qu'elle serait en forme pour continuer sa route.

- Ne parlez plus, économisez vos forces, nous y sommes presque.

Au loin se dessinait déjà les remparts de la cité avec les tours de guet et leurs salles de garde éclairées. Le groupe n'avait pas encore été repéré par les soldats en poste sur les murailles, mais cela ne saurait tardé. L'arrivée du Baron était attendu. Le chevalier irait directement pour sa demeure où il demanderait expressément un médecin pour la jeune femme et réserverait une chambre pour elle. Bientôt, bientôt elle serait en sûreté.

_________________



Uther de Verchiel
Baron, Chevalier, Noble...
Aime le peuple, évite la foule.
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t371-ser-uther http://dragon-age-rpg.forumactif.org/t521-uther-de-verchiel
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Et l'inattendu se produisit... Dim 7 Juin 2015 - 15:43

Personne. Il n'y avait personne lorsque le Baron était arrivé. Merde. Il allait falloir partir de zéro pour les recherches.

Rune et Uther arrivèrent à Verchiel, comme le noble l'avait dit. Et la Barde avait suivi son conseil : se taire. D'une part, pour, en effet, économiser ses forces ; d'autre part, parce qu'elle aurait sûrement hurlé sa colère à la face du monde si elle avait ouvert la bouche.

Une chambre fut préparée pour elle. Alors qu'on la déposait dans le lit, un lit de plumes et aux draps épais, Rune se laissa faire en notant tout les détails du lieu ; cela lui rappelait des souvenirs.

Un médecin passa, et autant le dire, elle lui cria dessus, elle l'insulta d'une façon que l'on ne peut retransmettre, parce que pour la soigner, il la faisait souffrir.

Son épaule soignée, et son bras bandé pour qu'elle évite de bouger le côté blessé, Rune se mit à réfléchir. Le Baron l'avait quittée le temps des soins. Il allait revenir, sans doute.

Que faire? Que lui dire? Ce n'était pas dans les habitudes de Rune de s'étendre en remerciements, et lui parler pendant une heure de son état de santé ne l'enchantait guère.

La jeune femme s'assit dans le lit et resta longtemps pensive - elle ne se sentait de toute façon pas la force de bouger. Enfin, Uther revint.


Pas une formule d'accueil, de remerciement. Il était temps de passer à l'action.


Ainsi pense la grande blessée.


"Monseigneur, où sont mes affaires? Je pense que je vais rapidement en avoir besoin." Une pause, un instant de réflexion. "Pardon, je vous remercie de me soigner ici, alors que nous ne sommes pas spécialement en... bon termes. Si vous n'avez pas vu les hommes qui m'ont attaquée, avez-vous envoyé vos gens à leur recherche?"


Rune sourit d'un air malicieux. "Ou y allez-vous vous-même?"


Trop direct, encore. Pour ça qu'il valait mieux qu'elle reste silencieuse.

Son ventre gargouilla, mais elle sentait que si elle mangeait, elle vomirait tout. Alors, elle se contenta d'observer le jeune Baron. Il avait l'air de s'être fait à la vie dans la noblesse... Dans le Jeu. Mais aussi il avait l'air de s'être fait à la vie tout court.


Il y a intérêt.


Ce chevalier était sa seule aide, malgré leur différend survenu par le passé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Uther de Verchiel
royauté & noblesse ∣ chevalier
royauté & noblesse ∣ chevalier
InfosRACE : Humain
AGE : 35 ans
CONTRÉE D'ORIGINE : Verchiel
LOCALISATION : Verchiel
ARME/MAGIE : Épée et bouclier
MÉTIERS/OCCUPATION : Chevalier Orlésien & Baron de Verchiel
COULEUR RP : 0066ff
CÉLÉBRITÉ : Orlando Bloom
INSCRIPTION : 10/12/2014
MULTICOMPTES : Shay Howard & Gareth & Azénor & Rosélie
MESSAGES : 606
PSEUDO : Rémy le furtif
© crédits : Tatpotter (Blodbox)
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Et l'inattendu se produisit... Lun 8 Juin 2015 - 1:50

A leur approche du fief, les gardes avaient commencé à ouvrir les portes pour laisser passer la troupe du Baron. Les soldats partirent à la garnisons pendant que le capitaine Ethan suivait le chevalier de prêt jusqu'à sa demeure. Le château de Verchiel n'était pas le plus grand, mais il convenait bien à la petite ville qu'il surplombait. Dans la cour, il était descendu de son destrier et avait prit soin de faire descendre en douceur la barde blessée. Puis il l'avait confié aux soins de serviteurs qui étaient venus prendre la jeune femme pour l'amener à l'étage et la placer dans une chambre où un médecin la prenne en charge.

Pendant ce temps, Uther resta un moment dans le hall principale. Il se débarrassa du surplus d'armure pour se vêtir d'habit plus léger. Un haut de tissu qu'il mit sous un gilet de cuir. Une tenue correct, visiblement de bonne qualité, tant le cuir que le tissu. Uther se servit un verre de vin qui était sur l'une des tables du hall et attendit qu'on vienne le prévenir de l'état de la nouvelle arrivante. C'est à ce moment-là, le regard plongé dans les flammes, qu'il entendit le cliquetis de l'armure du capitaine de sa garde qui venait vers lui.

- Monseigneur, pensez-vous qu'il soit sage d'inviter cette... femme ici ?- Je crois les bardes cruels, fourbe et malicieux, mais pas au point de mettre leur vie en danger pour réussir à s'inviter chez un noble, Ethan.

- Certes messire, mais tout de même, je ne juge pas cela prudent de la garder à Verchiel.

- T'en méfierais-tu mon ami ?

- Oui sire et à raison. Elle est une barde.

- Certes, mais elle a aussi été trahis. Si je peux faire en sorte qu'elle ne soit plus un ennemi potentiel crois moi, je n'hésiterais pas. Et pour cette raison, il faut qu'elle reste à Verchiel.

Une femme s'approcha à son tour dans le hall et toussa pour attirer la tension, elle était visiblement mal à l'aise d'être tombée dans une discussion entre le capitaine de la garde et le Baron. Aussi, elle s'excusa comme si elle était un élément indésirable, avant d'annoncer que la barde était prête à recevoir de la visite et qu'elle était fatiguée, mais sauvée.

- Merci beaucoup, Evella. répondis le Baron à l'attention de la servante. Bien, si tu as fini Ethan, j'ai à lui parler.

- Comme vous voudrez messire.

Ethan n'était pas un mauvais gars, juste méfiant et protecteur. Lui et Uther se connaissait depuis longtemps, très longtemps, mais chaque fois que le chevalier tentait une action Ethan le mettait en garde, souvent à tort. Pour autant, le Baron l'en jugeait loyal, dévoué et fidèle, il était son ami et le considéré comme son frère.

Avant de prendre la direction des escaliers, le Baron prit deux verres, l'un de vin, l'autre d'eau. Ainsi la jeune femme réveillée pourra choisir sa première boisson d'après-sauvetage. Un sauvetage quelques peu ironique tout de même. Qui aurait cru qu'un jour il lui sauverait la vie ? Le créateur avait vraiment le sens de l'humour...
Il entra dans la chambre et retrouva la barde assise, pensive. Elle semblait plus blessée dans son orgueil que physiquement, même si les bandages attestés le contraire. Il vint déposer les deux verres sur la table de chevet et tira une chaise juste à côté du lit.

- J'ai ramené un verre de vin et un d'eau, vous pouvez choisir la boisson que vous préférez.

Il ne reçu nulle réponse si ce n'est un geste de la tête. Cependant, les questions de la femme ne se firent pas attendre. Elle désirait déjà obtenir ses affaires pour partir. Puis elle revint sur ses paroles en remerciant le Baron pour les soins. Uther sourit, cette jeune femme était pour le moins étrange. Elle était pressée visiblement de retrouver ses agresseurs.

- J'ai envoyé quelques hommes chercher des traces de ceux qui vous ont attaqués, mais je mènerais moi-même l'enquête au besoin. Nul ne peut agir ainsi sur mes terres. Quant à vos affaires, elles vous seront remises une fois que vous serez convenablement rétablie. Je ne vous ais pas sauvé pour que vous repartiez vous faire tuer.

Même s'il ne l'aimez pas particulièrement, il ne voulait pas l'envoyer à une mort certaine à la recherche d'une troupe de brigands voulant sa peau. De plus, elle était plus en sécurité ici dans le château de Verchiel que dans n'importe quelle taverne ou auberge de l'empire. Il valait mieux pour sa sécurité qu'elle reste ici.

_________________



Uther de Verchiel
Baron, Chevalier, Noble...
Aime le peuple, évite la foule.
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t371-ser-uther http://dragon-age-rpg.forumactif.org/t521-uther-de-verchiel
Contenu sponsorisé
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Et l'inattendu se produisit...

Revenir en haut Aller en bas

Et l'inattendu se produisit...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques de Thédas :: Archives rp :: Chapitre I-