FORUM FERME

Partagez|
 

 lost to night ♦ halow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: lost to night ♦ halow Ven 19 Déc 2014 - 0:01

La chasseresse est perchée, patiente, imperturbable. Sa longue crinière cendrée, poussiéreuse, truffée de nœuds, encadre docilement son visage de marbre, mue uniquement par le vent qui caresse ses joues. Juchée sur la dernière branche assez solide pour la soutenir d’un grand hêtre, arc en main, elle prend racine, devient l’arbre, se fond à l’écorce, jauge la forêt à ses pieds avec intérêt. Le moindre mouvement attire son attention comme un papillon de nuit sur une flamme vacillante. Elle attend, simplement.

Ishtari a passé trop de temps ainsi haut placée, parmi la sylve, pour réaliser l’ironie de son pauvre sort. Son exil volontaire devait la rendre libre, dénuée de tout remords ; en quittant, elle avait imaginé qu’un chemin s’éclairerait, s’imposerait à elle, et qu’elle le suivrait, tout simplement. De vigile de nuit, amante de la pénombre, elle avait migré vers l’occupation de chasseresse, amère, aigrie par l’absence de miracle pour la guider jusqu’à son destin promis. Désormais, elle vend la viande trappée et les peaux tannées afin de subsister – tant de choses à apprendre maintenant qu’elle évolue dans le disgracieux monde humain. Le clan lui manque presque. L’entraide, l’absence des notions d’abandon et de trahison – qu’elle avait pourtant adoptées comme les siennes. Dans ce monde qu’elle ne connaît que trop peu, trop mal, chacun veille à ses propres intérêts sans se soucier de ceux qu’ils négligent, fait mourir à petit feu.

La dalatienne est encore plus dégoûtée par ces barbares que par ceux qu’elle a laissés derrière.

Un bruissement constant parvient à ses oreilles pointues et elle frémit, bande son arc au maximum de sa tension. Quelques mètres plus bas une bête fraie son chemin dans la brousse, mais les yeux experts de l’elfe distinguent l’ombre parmi l’épais feuillage. La nuit n’est guère le moment idéal pour la chasse, mais, accoutumée à la danse de la noirceur nocturne, Ishtari voit ses meilleures prises émaner de ses nuits blanches. Le sommeil ne la tiraille point – elle veille, attend le moment parfait pour décocher sa flèche et arracher à l’animal sa vie terrestre. Il approche, le pas lent, léger : un loup, sans doute, qui ne sent pas la menace qui plane juste au-dessus de sa truffe. Sans le moindre bruit, Ishtari laisse aller la flèche, qui se plante dans le sol ; le bruit sourd, étouffé de la pointe affûtée est caractéristique, mais surtout, l’animal ne gémit pas. Or, la proie aurait dû s’échapper, détaler sans demander son reste vers son hypothétique destination. Mais le silence règne, pesant, confus.

L’elfe cale son arc dans son carquois et se laisse habilement glisser jusqu’à terre, passe de branche en branche, agile comme un félin des montagnes. Le passage clairsemé où elle avait entendu la bête ressemble à un chemin formé par le temps et les allées et venues des animaux. Elle ne perçoit pas de son hors du commun ; le regret qui la ronge, la hargne qui la consume lui font-ils imaginer ce qu’elle souhaite voir ? Elle reste immobile un autre instant, jurant silencieusement contre son échec, et récupère le projectile pathétique planté dans le sol humide, en plein cœur d’un amoncellement de feuilles pourries. Ne lui reste plus qu’à grimper de nouveau dans l’arbre et attendre une autre proie – ou alors, profiter de quelques heures de ce sommeil qui semble lui faire défaut.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: lost to night ♦ halow Mar 6 Jan 2015 - 19:28

Lost to Night
Halow maudissait le marchand qui lui avait vendu ce cheval, elle le maudissait réellement au point qu’elle lui souhaitait une mort lente et douloureuse. Malheureusement elle ne pourrait pas la lui infliger elle-même, il n’était pas un contrat. Cela était véritablement dommage car elle se serait fait une joie de lui apprendre qu’on ne roulait pas un corbeau. Pourtant l’animal avait paru en bonne santé, solide, idéal pour la ramener le plus rapidement possible chez elle à Antiva mais a peine avait-elle pénétrée les bois que l’animal s’écroulait littéralement sous elle. Foudroyée par une crise cardiaque ou un quelconque poison en donnant la parfaite illusion. Elle ne comprenait pas quel pouvait être l’intérêt du marchant à rendre malade son propre cheval à part se faire une mauvaise réputation et alors qu’elle rassemblait ses affaires pour se mettre en route à pied, Low conclu qu’elle devait se faire des idées. Toutefois cela ne signifiait pas qu’il ne devait pas souffrir pour cet affront et cela expliquait que depuis l’heure entière qu’elle venait de passer à marcher en s’enfonçant dans la forêt, elle le maudissait. Son maitre et les autres corbeaux rigoleraient surement beaucoup s’ils venaient à apprendre cette mésaventure, cependant elle n’était pas assez idiote pour aller la leur raconter. Elle trouverait bien un mensonge pour expliquer son retard. Car il ne manquerait plus que l’on croit qu’elle avait échoué dans sa mission, qu’on la pense morte. Ce serait tellement mortifiant d’arriver ensuite comme une fleur et souriante alors qu’elle serait devenue dans la mémoire collective de sa guilde un synonyme d’échec. Elle s’arrêta un instant pour soupirer bruyamment et leva les yeux au ciel pour trouver la lune et estimer ce qu’il lui restait comme temps pour s’en sortir mais cela la déprima d’autant plus.

L’assassin se remit en route, ajustant son paquetage sur son épaule et tirant sur la capuche de son manteau pour dissimuler son visage. Cela pouvait paraître une précaution superflue mais on ne savait jamais les yeux qui vous observaient, se dit la brunette juste avant que son oreille ne perçoive le son d’un projectile. Halow eu juste le temps de se jeter dans un buisson qu’une flèche ne se plante dans le sol à l’endroit même où elle s’était trouvée. Allongée, face contre le sol terreux, elle ne bougea plus d’un pouce cherchant l’ennemi. C’était bien sa veine, alors que son cheval l’avait déjà laissé tomber, elle se faisait désormais la proie d’un chasseur anonyme. Ce n’était pas sa nuit visiblement. Et encore moins quand elle aperçut la jeune femme qui vint récupérer sa flèche. Elle l’observa encore un instant silencieusement, retenant même sa respiration pour se faire discrète et distingua ses oreilles pointues. Elle ne lui sembla pas hostile, ni à sa recherche. Se pouvait-il que cet incident soit une erreur, une pure coïncidence. Low aurait eu envie de répondre oui et expira doucement en se relevant bruyamment des broussailles. « J’espère que si cette flèche m’avait transpercée, tu ne m’aurais pas bêtement fait cuir ! » Déclara-t-elle avec un minimum d’humour mais il était clair qu’elle ne rigolait pas. Elle avait laissé ses affaires par terre pour le cas où elle devrait de nouveau rapidement esquiver un projectile. Ce qui lui plaisait le moins c’était qu’un chasseur n’était pas forcément la personne la plus évidente à tuer pour effacer les preuves mais bon, si c’était ce qu’elle devait faire pour s’en sortir. Elle espérait que les choses n’en viendraient pas à de tels extrêmes. Elle n’entendait personne d’autre alentour, la jeune femme n’avait pas parlé ce qui pouvait indiquer qu’elle était seule. Elle était peut-être juste un chasseur maladroit.

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: lost to night ♦ halow Mar 20 Jan 2015 - 2:38

L’animal n’a dû exister que dans sa tête. Dans son pauvre esprit ravagé par les remords et la culpabilité. Son désir de l’y voir lui a fait imaginer quelque bête qui lui aurait rapporté quelques maigres écus, mais la déception se fait évidente sur ses traits tirés. Le bruit de broussaille fait pointer ses oreilles comme un prédateur à l’affût – mais la voix la fait se retourner, flèche en main comme un surin prêt à transpercer la gorge de son agresseur. La femme se veut amusante, rigolote même. Ishtari ne sourit guère, n’apprécie point l’humour de son interlocutrice, mais abaisse son arme improvisée, la range lentement dans son carquois. Elle ne dérive pas ses prunelles de la silhouette féminine qu’elle distingue à travers le voile de pénombre. Pragmatique, l’elfe réplique. « La peau humaine ne vaut guère une bouchée de pain sur le marché. Ta vie aurait été sauve. » Elle soupire. « Tes réflexes t’ont néanmoins arrachée à ta fin. J’avais tiré pour tuer. »

Nulle excuse ne passe ses lèvres et les remords ne s’affichent pas sur son visage fin – sans doute parce qu’elle n’en ressent pas. Le malentendu était honnête, et l’erreur à portée de tous; confrontée à une quasi-victime belliqueuse, Ishtari aurait sans doute fait amende honorable. Or, la femme-enfant est d’humeur agréable. L’elfe entretient le silence, tentant de discerner davantage des traits de son interlocutrice. « Ce n’est pas prudent de rôdailler à une telle heure. Surtout pas ici. La sylve dense et les cours d’eau en font un coin idéal pour giboyer. Qui cherche sa pitance n’a pas nécessairement le raegard clair. » Elle hésite, puis ajoute : « Où te rends-tu ainsi? »

Loin d’elle l’idée que la femme puisse lui être hostile. Elle sait que les humains – elle ne distingue pas les oreilles caractéristiques mais sait reconnaître son sang – n’ont pas la même nature que les elfes, or, elle n’imagine pas qu’ils soient tous des barbares. Des carcasses ambulantes pleines d’organes mais sans cervelle. Elle en a rencontré quelques-uns, comme ça. Mais elle ose espérer que ce ne sont pas la majorité de leur espèce qui souffre d’un aussi mauvais jugement et de moralité défaillante.

Le ton neutre, le visage de marbre – Ishtari ne laisse paraître ni sympathie, ni animosité. Elle se protège, protège la forêt aussi. Si elle espère que l’inconnue n’est qu’une âme égarée, elle ne raye pas la possibilité qu’elle soit une malfaitrice. Tout est possible, après tout, dans les landes humaines.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: lost to night ♦ halow

Revenir en haut Aller en bas

lost to night ♦ halow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques de Thédas :: Archives rp :: Chapitre I-