FORUM FERME

Partagez|
 

 INTRIGUE 1 ☩ Le sacre de l'impératrice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Andoral
fondateur ∣ maitre du jeu
fondateur ∣ maitre du jeu
InfosINSCRIPTION : 12/08/2014
MESSAGES : 579
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: INTRIGUE 1 ☩ Le sacre de l'impératrice Ven 5 Déc 2014 - 23:02

Le sacre de l'impératrice

Deux semaines. C'est le temps que dure le deuil, celui donné pour organiser le sacre de Celevina, qui monte sur le trône et succède à son père. Et si Val Royeaux pleure son Empereur, la ville ne paraît pas être pour autant en prise à l’abattement, bien au contraire. Des quatre coins de Thédas arrivent les délégations des représentants officiels des différentes nations de même que les nobles de tout Orlaïs gagnent la Cour pour donner un dernier hommage à Jagan de Valmond et assister au couronnement. Des caravanes acheminent les vivres qui permettront de nourrir la capitale le temps des festivités. Mais c'est tous les artisans de Val Royeaux qui se sont mis en branle : les métiers à tisser filent sans discontinuer pour offrir à la noblesse les plus beaux apparats, les joailliers vendent leurs pièces maîtresses à prix d'or. Et que dire de l'agitation qui règne au palais, au moins équivalente à celle de la ville.

Deux semaines, c'est le temps donné pour organiser la plus grandiose des soirées dans tout Orlaïs et tout Thédas et à quelques minutes du début de la cérémonie, l’effervescence est à son comble. La salle de réception du palais est comble. On ne compte pas les murmures, les éclats de rire, les pari même alors que la toute jeune Célévina va bientôt faire ses premiers pas.

Vous êtes actuellement dans la salle du palais où le sacre est sur le point de commencer. Nobles d'Orlaïs ou membres des délégations de Thédas, représentant de la Chantie ou bardes infiltrés, mêlez-vous à la foule.

Informations
Ce tour de jeu durera jusqu'au 12 décembre. Vous pouvez poster autant de fois que vous le souhaitez, il n'y a pas d'ordre de poste. Vous pourrez faire intervenir des pnj dans vos rp si besoin est, tant que cela reste cohérent. Ne vous massacrez pas joyeusement immédiatement, par contre. Dans la mesure du possible, essayez de privilégier des messages courts (entre 200 et 300 mots environ).

Pnj présents dans l'intrigue Célévina, Sebastian de Valmond, la Divine Justina.

Personnages participant Dezial,Mathilde Chambord, Léthée Hagen, Lucius de Merteuil, Rowena, Sether Hagen

Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: INTRIGUE 1 ☩ Le sacre de l'impératrice Sam 6 Déc 2014 - 23:30

Quelle effroyable ennemie que l'horloge. Elle se précipite le temps d'une vie, et s'avère d'une affligeante lenteur pour cette conversation. Elle se laisse désirer, offre ses secondes mais retient ses minutes.  Ladite conversation, Lucius la partage avec un homme au masque d'hermine et dame de Merteuil dont la grâce ne trahit pas l'ennui. Il écoute plus qu'il n'en dit. A vrai dire, son attention s'est faite dévote des feuilles d'or qui recouvrent la chair d'une statue de femme jaillissant du granit sur lequel s'était adossé monsieur l'hermine. A croire qu'elle aussi, désirait fuir. L'évocation de la belle saison que le Créateur leur offrait fut de trop pour le marquis. Cette causerie asséchait la gorge qu'il réservait à l'impératrice. Ces murs ne lui étaient pas familiers, et il ne voyait pas plus belle occasion qu'un sacre pour devenir habitué de la cour impériale.
Il caressa discrètement la main de sa femme, insufflant en elle un courage et une patience dont le besoin n'était visible qu'aux yeux de son mari.

- Pour une raison qui m'échappe, les valets me craignent et m'évitent. Je vais devoir me servir seul.

Le ton de sa voix traduisait le sourire que son masque de serpent dissimulait. Il fit un pas en arrière et les quitta. Il se faufila jusqu'aux marches qui menaient à la table impériale, distribuant ici et là des signes de la têtes aux masques qu'il reconnaissait comme à ceux qu'il n'avait jamais croisé. Il s'arrêta lorsqu'une silhouette familière attira son attention. Celle du bâtard de Lydes. Lucius distingua la belle chevelure de sa sœur, toujours aussi ravissante. Il prit quelques secondes pour scruter les alentours, mais aucune trace de la petite dernière. Les informations fournies quelques nuits plus tôt s'avéraient exactes : Aelia était introuvable.
Quelle plaie que d'avoir une fille ; mais quel cauchemar que d'en avoir une qui se permet le luxe de refuser qu'on lui remplisse le ventre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sether Hagen
royauté d'antiva ∣ prince
royauté d'antiva ∣ prince
InfosRACE : HUMAIN
AGE : TRENTE-TROIS ANS
CONTRÉE D'ORIGINE : ANTIVA
LOCALISATION : DANS L'ENTRESOL DE... AHEUM, MINUTE : C'EST QUOI, TON PRÉNOM, DÉJÀ ?
MÉTIERS/OCCUPATION : PRINCE DE RIEN, ENFOIRÉ DE RENOM, PÈRE PAR CORRESPONDANCE
COULEUR RP : #ff9900
CÉLÉBRITÉ : MICHIEL HUISMAN
INSCRIPTION : 11/11/2014
MULTICOMPTES : LE CRÉATEUR / MARSOLIN LE LARBIN
MESSAGES : 114
PSEUDO : ISLEIF
© crédits : MA MÈRE
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: INTRIGUE 1 ☩ Le sacre de l'impératrice Lun 8 Déc 2014 - 2:12

« J'ai l'air con ? » « Sur une échelle de un à dix ? » « Sur une échelle clémente de un à dix, Azarus. » « Autour de seize. » « Et si j'enlève ces trucs qui donnent vaguement l'air de faire partie de la fanfare ? » « Douze. » « J'ai donc l'air sacrément con. » « Ce sera à-propos. »

Dès qu'il le peut, Sether se sépare de son épouse. La situation est inconfortable. Même s'il lui plait de la dévisager, il aime encore le faire à bonne distance. Il n'a encore rien décidé de ce qu'il ressent au sujet de ces récents, et contrariants, événements. Aussi les idées sont-elles repoussées à l'arrière de son crâne, au profit d'un appétit sommaire pour les victuailles, de toute espèce. Ses yeux, compulsifs, sont attirés d'un visage à un autre. Il s'est à peu près tourné sur lui-même qu'il est certain d'une douzaine de cibles fort attrayantes. Et pas la moindre n'est décemment escortée. Alors, naturellement, il se met à sourire. Assez. Trop peu. Aucun de ses hommes ne le reconnaîtrait. Lui-même ne se reconnaît pas. Il erre plus qu'il n'existe ; il lui est impossible de se donner en spectacle. Ou bien doit-il le faire avec subtilité. Pauvre qu'il se trouve d'en être tout à fait incapable... Alors on le voit bientôt, acculant une parfaite inconnue. Une jeune barde, de toute évidence. Et c'est donc elle, et pratiquement elle seule, qui doit tolérer son incroyable badinage de paysan : « ...des fois que vous vous ennuieriez, en est-il à dire sans trop s'encombrer de manières, et qu'on trouve une salle pas trop sale, et surtout pas trop loin. A priori, un placard suffirait. Et dix minutes, au plus. »
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t226-ce-sont-toujours http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t249-il-dit-qu-il-voit-pas-l-rapport-sether
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: INTRIGUE 1 ☩ Le sacre de l'impératrice Lun 8 Déc 2014 - 21:15

Le roi était mort, vive le roi. Le tout Orlais était réunis ce soir dans le but d'assister et de célébrer le couronnement de leur impératrice. Rowena ne dérogeait pas à la règle, sa présence ici ce soir faisait en quelque sorte parti de sa formation. Aussi s'était aisément glissé dans son rôle d'espionne ne serait-ce que le temps d'une nuit. Avançant parmi les convives, Rowena faisait de temps à autre d'élégante révérence en fonction des membres de la royauté qui croisait son regard. Reconnaissant chacun d'eux avec une facilité déconcertante. Mais s'arrêtant d'évoluer soudain parmi ses nobles et autres gens, un homme, dont le nom lui échappait semblait d'abord chercher dans la foule un visage familier avant de s'arrêter sur elle souriant aux anges. Rowena le considérait en fronçant imperceptiblement les sourcils. Pourquoi diable n'arrivait-elle pas à se souvenir de son nom. Son mentor les  lui avait pourtant tous enseignés. S'inclinant légèrement par respect pour son titre de noblesse, Rowena ne pouvait pourtant pas bien longtemps masqué sa surprise face aux paroles rustres qu'il employait avec elle.

M'ennuyer moi ?... Je... l'apprentie Barde en perdait ses mots. Je vous demande pardon ? terminait-elle avec un sourire courtois malgré elle.

Avait-elle bien entendu ce qui lui était proposé là. Son coeur s'affolait, elle ne savait que faire. Etait-ce la la prochaine épreuve de son entraînement ? Rowena refermait sa bouche et avalait sa salive laissant ses mots en suspens pour permettre au prince de les imprégner. Etait-ce donc de cette manière qu'elle était vu ? Comme une demoiselle de compagnie, aisément emmenée à l'abris des regards pour laisser la passion et les corps se déchaîner au premier qui le demanderait. Mais bien sur !


Dernière édition par Rowena le Mar 9 Déc 2014 - 20:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: INTRIGUE 1 ☩ Le sacre de l'impératrice Mar 9 Déc 2014 - 0:31

Les étoffes bruissaient et les couleurs chatoyaient. Mathilde, elle, était arrivée quelques jours plus tôt et avait présenté ses respects à la Divine dès qu'elle avait réussi à avoir une audience en présence des autres mères des monastères de tout Orlaïs. Il fallait bien renouer avec tout le gratin de la Chantrie pour se faire bien voir dès le début des hostilités. Helmine était déjà présente, en tant que prêtresse à Val Royeaux ; Anchoré, Zilma et Leyda avaient suivi dans les jours précédant la cérémonie.

Les cinq étaient de nouveau réunies pour le Sacre de l'Impératrice, après avoir prié ensemble -et conspiré aussi, mais personne n'avait besoin de le savoir. Zilma profitait du Sacre pour retrouver les siens, du moins les Val Firmin qui avaient fait le voyage pour représenter la famille. Helmine était avec des prêtresses de Val Royeaux, Anchoré et Leyda se tenaient aux côtés de Mathilde, les sœurs qui les accompagnaient devant elles, sagement rangées. Coups d'œil autour, d'autres visages étaient familiers et les yeux perçants de la Mère Perfidie (comme ses compagnes s'amusaient à l'appeler dans l'intimité) décelèrent dans la foule Messire Hagen et Messire de Merteuil. Mais elle ne bougea pas particulièrement à leur rencontre. Là, ce qui l'intéressait, c'était le jeu. Un murmure à Leyda, à sa droite : « Tu vois le rouquin bedonnant ? C'est celui dont je te parlais par écrit. D'après Helmine, sa grand-tante est la mère de Val Forêt. Anchoré, j'peux te laisser mes enfants ? Il faut que j'aille amadouer quelqu'un. » La blonde mère de Cumberland hocha la tête, en silence, et les cinq de la Chantrie se dispersèrent pour vaquer à des occupations ô combien utiles. Et Mathilde se positionna près d'une dame pieuse (la duchesse Laura de Ghislain, 64 ans, replète et de bonne compagnie) : « Votre Grâce, je me réjouis de vous revoir en ces circonstances. Avez-vous besoin de quoi que ce soit ? » La vieille avait eu l'occasion de discuter avec Mathilde des années plus tôt, et Mathilde pariait qu'elle ne se souviendrait pas d'elle… mais ferait mine de.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: INTRIGUE 1 ☩ Le sacre de l'impératrice Mar 9 Déc 2014 - 3:36

Le sacre de l'impératrice

Le sacre d'une impératrice, voilà quelque chose que l'on ne voyait pas tous les jours. Outre les festivités affriolantes qu'un tel événement peut créer, c'était surtout l'occasion de se faire des contacts de toutes les sphères possible, d'entendre de nombreuses choses, et de voir de nombreux visages et mains serrées. L'endroit idéal pour un barde en quête d'informations, quelles qu'elles soient. En ce jour, notre ami avait décidé d'amener sa jeune disciple Rowena, alors en fin de formation. La belle n'avait jamais assisté à pareille chose, c'était là l'occasion rêvée de voir ce que ses enseignements lui avaient apportés. Pour l'occasion, ils s'étaient fait passer pour la garde rapprochée de Maëlys, et à peine Dezial tourna le dos que Rowena fit une rencontre … Des plus étranges, proposant une rencontre très intime dans un placard. L'élève, quant à elle, ne sembla pas vraiment comprendre ce qui lui arrivait si bien qu'elle balbutiait en quête de réponses. Fort heureusement, Dezial n'était pas bien loin et put accourir sauver cette demoiselle en détresse. Arrivé devant l'homme, il ne put que s'incliner respectueusement avant de vouloir prendre la défense de sa chère apprentie. Avant de peut-être faire le rapprochement avec l'annonce faite quelques minutes plus tôt.

« Messire ... J'ose espérer que vous pardonnerez ma cavalière, c'est la première fois qu'elle se rend dans pareil endroit, elle peut se montrer étourdie quelques fois. »

Se relevant, son regard se porta sur la fameuse disciple, lui incitant à le saluer comme il se devait, elle ne l'avait sûrement pas reconnu, elle avait donc encore à apprendre. Redressant son masque qui avait légèrement glissé lors de cette révérence, notre ami ne put s'empêcher d'être curieux.

« Je m'excuse de vous poser pareille question mais, afin d'éviter de rougir par la suite … Je dois vous avouer avoir un doute, seriez-vous le prince d'Antivia que l'on vient d'annoncer ? Si tel est le cas, je ne peux, qu'une fois de plus, vous demander pardon pour nos manières, Votre Altesse. »



Dernière édition par Dezial le Mar 9 Déc 2014 - 20:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: INTRIGUE 1 ☩ Le sacre de l'impératrice Mar 9 Déc 2014 - 19:47

Des petits groupes naissent ici et là. Certains discrets, presque immobiles, patientent jusqu'à l'heure décisive.  D'autres sont plus bruyants, s'agitent, combattent l'impatience par des rires gras et des œillades enjouées. Maëlys de Lydes, bercée par sa grâce naturelle, discutait calmement avec un illustre inconnu. Autour d'elle s'agitaient deux de ses enfants qui se calmèrent immédiatement lorsque qu'apparut devant eux la duchesse de Jader, notre bien aimée Emmelia. Un sourire méprisant étira les lèvres du Marquis à la vue de ces deux mères faussement courtoises. L'homme fut surprit du sentiment qui s'instilla en lui. De la jalousie. De la jalousie pour cette capacité naturelle de la gente féminine, pour cette relation intime qu'entretiennent les femmes avec l'hypocrisie. Refusant de se trouver entre les deux ennemies, sa trajectoire dévia légèrement pour aller à l'encontre d'une jolie jeune femme à quelques mètres du couple infernal.
Une tête brune accosta la dame avant qu'il ne puisse atteindre son flan. Désirant simplement grimper les murs du château pour tromper l'ennui, voilà qu'un bélier s'apprétait à enfoncer les portes principales. Un profond soupir lui échappa. Il fut néanmoins assez proche pour distinguer la voix qui lui fit froncer les sourcils. Il resta immobile, les yeux fermés ; derrière ses paupières se déroula une scène datant d'un mois ou deux.
Assis au fond d'une auberge mal famée, sur une banquette inconfortable, Lucius tâchait de vider l'énorme chope qui traînait devant lui tandis qu'Elkhem parlait du monde de la piraterie. Presque à leur opposé, un groupe d'hommes ayant absorbé assez d'alcool pour y faire flotter leur navire prenait plaisir à chahuter la serveuse. Le chef de ces joyeux lurons - peut être celui qui buvait le plus -  se nommait " Sether Hagen, Prince d'on-ne-sait-où, mais Prince quand même " selon les dires d'Elkhem.

- « ... un placard suffirait. Et dix minutes, au plus. »

Lucius ouvrit les yeux. C'était un Sether méconnaissable, mais un Sether tout de même. Visiblement gênée, la jeune femme ne su quoi répondre. Dezial intervint en beau prince qu'il était. A force de dîners chez Maëlys, Lucius avait apprit à apprécier ses nombreux talents, sans pour autant l'exempter du regard inquisiteur qu'il réservait aux bardes. Devant lui, trop de princes, trop de personnes charmantes pour ne pas s'inviter à la fête.

- Messieurs. Inclinaison de la tête. Mademoiselle. Sourire chaleureux. Je ne souhaite vous déranger plus d'une seconde. Je viens simplement aux nouvelles. J'ai ouï dire qu'Aelia était souffrante, je ne peux empêcher l'inquiétude de me ronger. Dezial, cher ami, pourriez-vous m'en dire plus ? Je connais d'excellents médecins s'il le faut.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sether Hagen
royauté d'antiva ∣ prince
royauté d'antiva ∣ prince
InfosRACE : HUMAIN
AGE : TRENTE-TROIS ANS
CONTRÉE D'ORIGINE : ANTIVA
LOCALISATION : DANS L'ENTRESOL DE... AHEUM, MINUTE : C'EST QUOI, TON PRÉNOM, DÉJÀ ?
MÉTIERS/OCCUPATION : PRINCE DE RIEN, ENFOIRÉ DE RENOM, PÈRE PAR CORRESPONDANCE
COULEUR RP : #ff9900
CÉLÉBRITÉ : MICHIEL HUISMAN
INSCRIPTION : 11/11/2014
MULTICOMPTES : LE CRÉATEUR / MARSOLIN LE LARBIN
MESSAGES : 114
PSEUDO : ISLEIF
© crédits : MA MÈRE
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: INTRIGUE 1 ☩ Le sacre de l'impératrice Mar 9 Déc 2014 - 21:29

La Chantrie lui dérobe une seconde de son attention. C'est assez pour que l'ombre d'un sourire se jette à ses lèvres, et qu'il s'esquinte péniblement à le dissimuler. Pour sa part, il ne porte pas de masque – ce qui fait de lui l'un des rares invités obligés à la plus brutale des franchises. C'est d'ailleurs tout l'exercice auquel il s'adonne présentement, une poésie qui, semble-t-il, ne produit pas l'effet tant escompté sur l'inconnue que l'on voit balbutier. Ça amuse l'antivan – comme tout ce qui dérange, instaure le vague malaise. En tous les cas, c'est ce qu'elle entreprend de feindre, ses doigts jouant de maladresse et ses mots filant sans faire sens. « Mais demandez pardon, fait-il en la scrutant sous divers de ses aspects, la tête incliné sur le côté, puis sur l'autre. Je vous en prie, je - » « Messire. » Le malheureux ! Le manant ! Le jean-foutre ! Un homme inconnu de Sether. Un homme inopportun, surtout. Il peut se courber aussi bien qu'il le veut, plus bas, encore... que ses lèvres baisent le sol. Rien n'éclipse cet affront. Quelle perte de temps que de le voir paraître. Quelle perte de temps. « Votre cavalière ? qu'il répète en s'attachant le moins possible au possessif. » Il le détaille pourtant. Comme pour juger de la rivalité. Il juge de la rivalité. Mais l'autre se montre si docile. Emprunté de manières. Sether, qui ne s'habitue pas à ce qu'on le salue, qu'on se prosterne si bien quand, de coutume, on lui crache plutôt au plastron, profite de la situation. « En vérité, lâche-t-il, des nuances de mépris dans une tonalité infiniment plus courtoise, c'est Votre Altesse Royale, la première fois. Puis Votre Altesse, seulement. A moins d'être en présence d'un prince de l'empire d'Orlaïs. Mais ce n'est pas le cas, n'est-ce pas ?... » Ce n'est pas un rictus. Non. C'est un putain de grand sourire qui étire les lèvres de l'enfant terrible d'Antiva. « Mais j'imagine que c'est votre première fois, aussi. » Et Sether lui aurait bien commandé de lui dégager l'horizon, si un quatrième larron ne s'était pas convié. Parfait. Sa douce épouse devenait d'une compagnie de plus en plus attirante. Cependant, il écoute. Il écoute, tandis que ses yeux soupirent à défaut que sa bouche ne le puisse. C'est ça, qu'il lui en dise plus... et à vingt lieues de là, si cela est possible.
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t226-ce-sont-toujours http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t249-il-dit-qu-il-voit-pas-l-rapport-sether
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: INTRIGUE 1 ☩ Le sacre de l'impératrice Jeu 11 Déc 2014 - 2:03

A peine Rowena avait-elle entendu sa réponse qu' elle sentit très vite la présence rassurante de son mentor, derrière elle. La Barde en devenir priait intérieurement pour ne pas avoir tâché la réputation de son maître pour son manque de discernement. Ce dernier s'était excusé pour elle, s'inclinant face à celui qui se révélait être le Prince D'Antiva. A peine le Barde s'était-il tourné vers son apprentie, mandant du regard qu'elle le salue à la hauteur de son rang, que Rowena s'était exécutée, s'inclinant comme elle se devait de le faire. Elle se redressait ensuite avec tout autant de grâce attendant presque qu'il le lui autorise et uniquement après avoir à nouveau et plus convenablement demandé :

Mes excuses suffiront-elles à me faire pardonner auprès de son Altesse royale...

L'apprentie avait été présenté comme était la cavalière du Barde, terme que le prince répétait d'un timbre de voix étudiant tout à la fois, l'attitude de Dezial à son égard, d'un manière que la jeune femme ne saurait décrire. Elle se contenta alors de baisser les yeux, réalisant tout juste ce qui venait de lui être proposé par un noble tel que lui, se demandant si ses missions une fois sa formation achevée, la forcerait à se glisser dans de telle extrémité afin de recueillir certaines informations. Elle ne se sentait aucunement honorée de la considération que lui portait ce prince, mais préférait bien taire son avis, car, pouvait-il espéré être vu autrement par un homme de son rang.
S'approchait par la suite le Marquis de Merteuil, un homme aussi sage que respectueux dont les intentions à l'égard des Lydes étaient encore quelque peu floutées.

Votre Grâce. répondait-elle à l'égard de ce dernier, qui semblait inquiet de ne pas voir Aelys en ces lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: INTRIGUE 1 ☩ Le sacre de l'impératrice Jeu 11 Déc 2014 - 13:41

La soirée ne sembla pas commencer de la meilleure des manières possible pour Dezial. Lui qui espérait rester le plus discret possible auprès de son apprentie, il tomba sur un homme aux propos étrange qui perturba fortement la demoiselle. Cet homme se révéla être un prince d'Antivia pour couronner le tout. Enfin, la présentation de Rowena comme étant sa cavalière ne sembla pas vraiment être au goût de l'étranger, mais, malgré tout, l'homme sembla faire preuve de courtoisie pour expliquer les us et coutumes de sa terre natale, corrigeant ainsi le barde sur ses mots utilisé.Alors, une fois de plus, le bâtard ne put que s'incliner, pour le remercier.

« Je vous remercie de m'avoir instruit de la sorte, Votre Majesté. Je tâcherai de m'en souvenir, en effet vous avez vus juste, je n'avais jamais eu le privilège de rencontre quiconque de votre lignée. »

Fort heureusement pour le petit groupe, un sauveur arriva, libérant ainsi les deux bardes de cette situation des plus gênantes. Cet homme, Dezial le connaissait. Il n'était autre que le Marquis de Merteuil, qui venait demander quelques nouvelles de sa jeune sœur, que les rumeurs disaient malade. La réalité était tout autre, mais, pour le bien de tous, il valait mieux garder cela secret. Alors, une nouvelle fois, le fils illégitime se courba, saluant ainsi ce nouvel arrivant.

« Votre Grâce. C'est un honneur que de vous savoir connaissait mon nom. Quant à Dame Aelia, vous avez entendu vrai. Cela fait quelques jours qu'elle garde le lit, nauséeuse, fiévreuse et accablée par la fatigue. Je vous remercie pour votre sollicitude, mais je n'oserais vous déranger plus que cela. Quelques médecins s'occupent déjà de son cas, et je gage que notre jeune amie sera bien vite sur pieds. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Andoral
fondateur ∣ maitre du jeu
fondateur ∣ maitre du jeu
InfosINSCRIPTION : 12/08/2014
MESSAGES : 579
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: INTRIGUE 1 ☩ Le sacre de l'impératrice Ven 12 Déc 2014 - 22:16

Le sacre de l'impératrice

Des regards se croisent tandis que les langues se délient peu à peu. Le Jeu avance, les pions se déplacent tandis que les pièces maîtresses se contentent d’observer veillant à ce que nul ne viennent menacer leur supériorité.

Mais lorsque les portes s’ouvrent dans ce qu’il semble être un fracas étourdissant, les conversations meurent peu à peu. Tous les regards convergents vers une seule et unique personne : Celevina. La jeune impératrice engoncée dans une robe somptueuse fait face à la foule de courtisans qui doucement laissent le passage à la nouvelle souveraine de l'Empire orlésien. Soigneusement préparée à l’événement par son oncle, elle avance d’un pas décidé, laissant son regard se poser sur la foule environnante. Son souffle se fait court, mais elle ne fait pas de faux-pas pour le plus grand bonheur - ou malheur - de certains. Mais la cérémonie ne fait que commencer et tout est encore possible.

Celevina prends place non loin du trône de son défunt père, trône qui dans quelques minutes lui appartiendra lorsqu'on lui aura posé la couronne sur la tête. Alors la Divine s'avance tandis que la jeune fille s'agenouille devant elle comme on le lui a apprit. Le moment tant attendu est enfin arrivé, et les pierres de la couronne semble flamboyer alors que la représentante de la Chantrie déclame les paroles rituelles afin d'investir l'impératrice de ses pouvoirs et de la légitimer devant tous. Au bout de plusieurs longues minutes de cérémonie, la jeune rousse se relève enfin couronnée tandis que son oncle clame d'une voix forte "Longue vie à l'Impératrice Celevina de Valmond. Que le Créateur la protège !" Les voix des courtisans résonnèrent dans la grande salle, répétant cette même phrase à plusieurs reprise afin de la faire rentrer dans les esprits de tout ceux présents en ces lieux.

Et tandis que la souveraine gagne le trône où elle s'installe avec calme et dignité, Sebastian de Valmond fait un simple geste de la main qui indique que les festivités peuvent enfin commencer. Le Jeu peut enfin reprendre son cours et tandis que certains se pressent d'aller présenter leurs hommages à l'Impératrice, les autres contemplent d'un oeil avide les mets qui se présentent devant eux.


Informations
Ce tour de jeu durera jusqu'au 19 décembre. Vous pouvez poster autant de fois que vous le souhaitez, il n'y a pas d'ordre de poste. Vous pourrez faire intervenir des pnj dans vos rp si besoin est, tant que cela reste cohérent. Ne vous massacrez pas joyeusement immédiatement, par contre. Dans la mesure du possible, essayez de privilégier des messages courts (entre 200 et 300 mots environ).

Pnj présents dans l'intrigue Célévina, Sebastian de Valmond, la Divine Justina.

Personnages participant Dezial,Mathilde Chambord, Léthée Hagen, Lucius de Merteuil, Rowena, Sether Hagen

Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org
avatar
Andoral
fondateur ∣ maitre du jeu
fondateur ∣ maitre du jeu
InfosINSCRIPTION : 12/08/2014
MESSAGES : 579
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: INTRIGUE 1 ☩ Le sacre de l'impératrice Mer 17 Déc 2014 - 13:34

Le sacre de l'impératrice

Alors que les festivités suivent leurs cours, que les discussions se poursuivent, que les murmures ricochent parfois volontairement, parfois pas, dans des oreilles indiscrètes, alors que quelques couples envahissent déjà la piste de danse pour inaugurer le bal, ils sont peu nombreux, ceux qui remarquent les trois ombres qui longent les murs. Visiblement mal à l'aise, les trois hommes en armures sont escortés par la garde Impériale jusqu'à Sebastian de Valmond. Quelques mots chuchotés et le Régent disparaît avec les trois Gardes des Ombres. Ceux qui ont vu commentent et très vite, la rumeur se propage avec les interrogations qui l'accompagnent : que font trois Gardes des ombre au sacre de l'Impératrice ?


Informations
Toujours dans le second Tour, ceci est un poste de relance de l'intrigue. Ce tour de jeu durera jusqu'au 19 décembre. Vous pouvez poster autant de fois que vous le souhaitez, il n'y a pas d'ordre de poste. Vous pourrez faire intervenir des pnj dans vos rp si besoin est, tant que cela reste cohérent. Dans la mesure du possible, essayez de privilégier des messages courts (entre 200 et 300 mots environ).

Pnj présents dans l'intrigue Célévina, Sebastian de Valmond, la Divine Justina.

Personnages participant Dezial,Mathilde Chambord, Léthée Hagen, Lucius de Merteuil, Rowena, Sether Hagen

Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: INTRIGUE 1 ☩ Le sacre de l'impératrice Mer 17 Déc 2014 - 23:06


Ses sourcils s'arquèrent avec amusement mais ses yeux cendrés ne s'enflammèrent point. Il acquiesça, sans goûter les paroles qu'on essayait de lui faire boire.

- J'irais la visiter dans quelques jours. Avant ça, j'ai d'insignifiantes affaires à régler.

Il comptait en effet courtiser une impératrice, visiter la grande cathédrale au bras d'une bonne amie, y placer quelques souris aux oreilles bien tendues, discuter avec un proxénète de renom, et d'autres choses dont il ne se souvenait même plus.
L'assourdissant silence qui suivit l'entrée de Célévina mit fin à ses rêvasseries. Les regards convergent, mais celui de Lucius dévie pour s'attarder sur Sebastian de Valmond. Il est l'obstacle qui sépare le marquis de l'impératrice et de ce fait, l'homme à abattre.

Son attention revint à la belle du jour qui bientôt aura l'honneur de pouvoir son impérial séant sur le trône. La divine s'approcha, aussi vieille que solennelle, déblatéra un monologue si long que Lucius se permit un " Tant de longueurs alors qu'il lui reste si peu à vivre ... " à voix basse. Les vrombissements de l'orchestre se firent plus fort lorsque sa gorge cessa d'émettre des sons, célébrant avec Lucius la fin de cette agonie. Mathilde eut été bien plus agréable à écouter. Et à regarder.
Enfin, les antiquités qui lui servaient de mains posèrent avec une infinie délicatesse la couronne sur le front de Célévina de Valmond, nouvelle Impératrice d'Orlaïs.

- Longue vie à elle fit-il calmement, suivant l'exemple de la foule.

Et non pas à lui : Sebastian fait un signe de la main pour marquer le début des festivités. Un signe de la main qui traduit son état d'esprit ; Monsieur se croit au sommet de tout. Son nez crochu lui donne un air de rapace. Ses cheveux filandreux aux cinquante nuances de gris rappellent à Lucius le crâne peu fourni de certains vautours. Ses doigts sont des serres qui griffent la charogne de l'empire. Il inspire mieux que personne le dégoût du marquis.

Lucius passa devant lui, s'inclinant très légèrement, et alla rejoindre Célévina. Quelques nobles le précédèrent ; sans importance. Lorsque sa main caressa celle de l'impératrice, il croisa longuement son regard avant, d'une nouvelle fois, s'incliner. C'est le plus naturellement du monde qu'il offrit ses services.

- Votre Radiance, j'avais un impérissable respect pour feu votre père. Sachez que la famille de Merteuil est éternellement votre.

Il se releva, offrit un dernier sourire et disparut entre deux silhouettes. Elle n'allait surement pas se souvenir de lui. Tout se jouerait dans les jours à venir. Lucius était bien décidé à marquer l'esprit de la jeune fille. Il se demanda même s'il n'eut été préférable de ne point venir pour briller un peu plus que les autres.
Il sentit les doigts de sa femme là où reposaient ceux de l'impératrice un instant plus tôt. Il fit quelques pas avec elle vers le buffet lorsqu'un instinct primaire, le genre d'instinct qui interdit d'offrir son dos à l'ennemi, le fit se retourner. Trois gardes des Ombres escortaient Sebastian. Lucius s'attendit à voir une engeance apparaître, gueule grande ouverte pour les avaler, mais cette délicieuse vision ne vint pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: INTRIGUE 1 ☩ Le sacre de l'impératrice Mar 23 Déc 2014 - 12:08

La duchesse replète, ravie d'avoir la compagnie de la Chantriste -finalement, elle s'en souvenait bien, de la petite qui lui avait fait très bonne impression-, lui avait pris le bras et l'avait entraînée un peu plus près du trône pour assister à la cérémonie. Droite comme un i, souriante et digne, Mathilde avait donc observé les gestes rituels de la Divine, scrutant peut-être la moindre erreur ou incartade sur laquelle elle pourrait répandre un persiflage discret. Mais il n'y en eut point, la Divine savait ce qu'elle faisait. Qu'importe. Sa voix se joignit à celle de l'assistance pour souhaiter un long règne à l'Impératrice et elle prit le temps de se prosterner devant la jeune femme pour lui présenter les hommages de l'ensemble de la Chantrie de Lydes, ainsi que lui souhaiter un règne long, prospère, et sage. Tout ce qu'on pouvait espérer de ce nouveau sacre, en tout cas. Puis Mathilde prit congé de Laura de Ghislain, pour retrouver Zilma qui lui avait fait signe. Une occasion d'être officiellement présentée à la famille de Val Firmin, puissants dans leur contrée. Prenant un peu de distance, les deux Chantristes s'entretinrent brièvement, puis se séparèrent après avoir échangé des informations utiles. « Je vais essayer de trouver Leyda, on se tient informées. », intima brièvement Mathilde avant de s'éclipser dans un autre bout de la salle, vaste et fort peuplée.

Retrouver une âme particulière dans la foule était difficile. Et plutôt que de repérer Leyda, elle repéra une inconnue dans la marée de visages déjà croisés à d'autres occasions. Une femme blonde, au visage dur et sévère, avec qui on ne devait pas souvent rire à gorge déployée -quoique, sait-on jamais. Cette femme regardait quelqu'un d'autre, de l'autre côté de la salle, un certain Sether Hagen attifé comme un plumeau, au moins -c'est-à-dire avec beaucoup d'élégance, mais Mathilde lui préférait l'attirail marin. Sourire en coin, Mathilde décida de s'introduire auprès de la dame richement vêtue, autant par curiosité que par désir de poursuivre le Jeu. Elle salua l'inconnue d'une révérence conventionnel et décida -au port et aux atours- de lui donner au moins du « Votre Grâce. » car la dame ne devait sans doute pas être en dessous du rang de Marquise. Peut-être plus haut, mais Mathilde n'avait aucun moyen de le savoir si elle n'apprenait pas d'abord qui était cette femme. « Je crois que nous ne nous sommes jamais rencontrées : je suis Mathilde Chambord, mère de la Chantrie de Lydes. Une de mes compagnes voulait vous mettre en garde contre l'homme que vous observez à la dérobée, mais la timidité et l'humilité l'en empêche. J'espère toutefois que ma présence ne vous importune ni ne vous offense, bien sûr. » Mathilde jauge l'étrangère et essaie de récolter toutes les informations qu'elle peut sans avoir à l'entendre. Plus on en sait au premier regard, mieux on sait comment interpréter les paroles de l'autre. Elle, pour sa part, conserve son apparence irréprochable et pieuse, ne découvrant aucun morceau de chair avec cette robe de carmin et d'ocre. C'est le Jeu, ma brave fille, le Jeu le plus drôle de l'univers, sans doute. Et tout occupée à cette nouvelle manche, Mathilde ne perçoit pas le mouvement infime des gardes de l'ombre auprès du régent. Elle a l'esprit bien plus intéressé par ce qu'elle vient d'entamer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Uther de Verchiel
royauté & noblesse ∣ chevalier
royauté & noblesse ∣ chevalier
InfosRACE : Humain
AGE : 35 ans
CONTRÉE D'ORIGINE : Verchiel
LOCALISATION : Verchiel
ARME/MAGIE : Épée et bouclier
MÉTIERS/OCCUPATION : Chevalier Orlésien & Baron de Verchiel
COULEUR RP : 0066ff
CÉLÉBRITÉ : Orlando Bloom
INSCRIPTION : 10/12/2014
MULTICOMPTES : Shay Howard & Gareth & Azénor & Rosélie
MESSAGES : 606
PSEUDO : Rémy le furtif
© crédits : Tatpotter (Blodbox)
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: INTRIGUE 1 ☩ Le sacre de l'impératrice Jeu 1 Jan 2015 - 17:15

Les conversations allaient de bon train et Uther prenait plaisir derrière son masque à parler avec les bardes présents. Un passe-temps dangereux qui pourrait se retourner contre lui, mais il voulait déceler qui appartenait à qui. Une tâche habituellement peu risquée voir d'un ennui mortel, Uther avait appris à ne pas foncer droit sur un ennemi, mais à l'attendre et se renseigner sur lui.

Alors qu'il riait à une blague racontée par l'un de ces bardes, les grandes portes s'ouvrirent avec fracas qui coupa net les rires et amusement du groupe ou se trouvait le chevalier. Alors que le chemin de l'impératrice était tracée par l'écartement des personnes se trouvant quelques instants plus tôt sur son chemin, Uther se rapprocha pour observer cette jeune impératrice. Lors de l'attente du passage de l'impératrice dans son regard le chevalier observa la foule et souris derrière son masque en voyant le Marquis de Merteuil présent, en pleine observation.

Quelques secondes passèrent et l'impératrice passa devant le regard d'Uther qui la scruta en quelques secondes, le temps qu'il lui avait été impartis pour observer sa majesté impériale. Puis vint le discours de la divine, elle rappelait à Uther le maître qu'il avait eu, malgré son âge avancé elle savait toujours ce qu'elle faisait et elle le faisait bien. Le discours fut une épreuve de sang froid et de patience pour tous et l'entrainement des chevaliers Orlésiens allait servir dans ce genre de circonstances. Fixant tantôt la divine, tantôt l'impératrice, tantôt le régent. Fallait-il réellement écouter ou se concentrer sur les convives présents ? Il y aurait sans doute d'autres sacre dans les années à venir.

Enfin la fin du discours, alors qu'Uther criait avec la foule "Longue vie à l'Impératrice Celevina de Valmond. Que le Créateur la protège !" il attendit que les plus pressés et désireux des nobles soient passé devant l'impératrice pour lui lécher les bottes avant d'y aller enfin faire ses hommages à son impératrice, il profita des mets présents et commentait chaque plat avant d'en conseiller certains et d'en déconseiller d'autres aux nobles qui arrivaient vers le banquet.

Une fois qu'il eu la possibilité d'approcher de l'impératrice il s'inclina devant-elle.

- Votre majesté impérial, c'est avec fierté et grande joie que la famille de Verchiel promet de servir la descendante de feu l'empereur Jagan de Valmond, puisse votre règne offrir paix et gloire à l'empire.

Il s'inclina de nouveau et se recula doucement laissant la place a d'autres. Alors qu'il retournait au banquet pour "papoter" avec d'autres nobles il remarqua trois hommes armurés escortés par la garde impériale. Leurs uniforme ne trompait guère le chevalier, mais en revenant sur son objectif, il se prit à se questionner. "Que font les Gardes des Ombres ici ?"

_________________



Uther de Verchiel
Baron, Chevalier, Noble...
Aime le peuple, évite la foule.
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t371-ser-uther http://dragon-age-rpg.forumactif.org/t521-uther-de-verchiel
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: INTRIGUE 1 ☩ Le sacre de l'impératrice Lun 5 Jan 2015 - 12:36

Evoluer avec Sether dans les pattes se révèle être éreintant. C’est comme hériter d’un troisième marmot, à la fois braillard et fuyant –elle préférerait encore devoir supporter la mauvaise humeur d’une Tusia contrariée que d’avoir à rappeler son époux à ses devoirs de Prince. Est-ce qu’il croit vraiment être le seul à devoir subir le Sacre ? Elle n’a plus l’habitude de ces corsages qui écrasent la poitrine et le Jeu déjà l’épuise. A Caath, on lui aurait déjà réclamé les biens en beuglant, et sans le moindre sourire. Mais là, en Orlaïs, on se comporte comme des sauvages : on se toise, on s’épie, et on crache son venin sitôt que les visages se détournent. Elle sait déjà que manœuvrer pour faire valoir sa cause, récupérer un lopin de terre en une contrée lointaine, s’avèrera plus épuisant encore que de convaincre son époux de l’accompagner en tenue d’apparat.

Trop indulgente –et se pensant certainement plus efficace en solo, elle le laisse s’éloigner alors qu’elle décrypte déjà les visages. Beaucoup sont là pour se faire voir, cela ne fait pas de doute ; en maintenant son port de princesse, elle fend la foule en gardant ses coudes belliqueux contre ses côtes. Il suffirait d’un coup dans le corsage pour dégager les nobles qui la ralentissent ; un la force même, en croisant son regard, à une esquisse de sourire. Elle se poste sur le côté, d’où elle peut regarder le monde avant d’y foncer, et ses yeux acier passent du vin qui trône, crâneur, sur l’immense table, à l’imbécile qui lui cause tant de soucis depuis plusieurs jours. En charmante compagnie, déjà ; elle manque d’avoir un soupir, sent plutôt l’envie terrible de le ramener à elle pour lui mettre le nez dans les obligations. Elle lui a répété, avant de venir. C’est l’occasion rêvée pour faire valoir leurs droits –qui sont ses droits à elle, maigre détail qui motive l’indifférence du boulet qui lui enserre les chevilles. Et c'est pour cette même raison que sa voix s'élève avec celles des autres lorsque s'avance la nouvelle Impératrice.

Son regard en croise un autre, et l’inconnue s’invite d’une révérence, à laquelle Léthée répond avec une raideur éloquente. Les manières, elle n’en fait plus depuis plus de vingt ans, si ce ne sont durant les visites officielles, et celles que lui imposent ses vieux parents. Léthée ne se prête pas tant au Jeu qu’elle se laisse aller à ses habitudes : elle la détaille et grappille ce qu’elle peut déceler de ses traits généreux. La Chantrie, alors ? L’Antivane garde jusque-là un air peu engageant, qui se teinte peut-être d’une nuance nouvelle en écoutant parler la religieuse. « C’est une louable attention de la part de votre amie, ma Mère. », fait-elle en regardant Mathilde droit dans les prunelles, très polie. Il ne faut pas être stupide pour deviner ce qui se cache derrière la bienveillance de cette amie invisible et elle aimerait pouvoir lire en la Mère pour savoir de quel façon Sether est parvenu à ses fins. « Je suis Léthée Hagen, Princesse de Caath. Je ne saurais trop vous remercier de me mettre en garde contre mon époux. » Une ombre de sourire passe finalement sur ses lèvres, et elle se fait un malin plaisir d’user de leur union pour appuyer son effet. Ce n’est pas vraiment une façon de marquer son territoire, car Sether, elle le rendra à celles qui en veulent une fois remplie sa part du marché. C’est plutôt de la moquerie face à cette farce dont Mathilde est à la fois l'inquisitrice et la victime ; et elle continue sur sa lancée sans lâcher Mathilde du regard. Une affaire à la fois, elle ira présenter ses hommages quand elle en aura terminé ici. « Sether est sans aucun doute un fervent dévot, ce serait bien le genre à visiter la Chantrie une fois le pied sur terre. » Elle reprend malgré elle son parler de minuscule noblesse, et se fiche bien de se trahir. Si Mathilde connaît Sether, elle sait aussi sûrement que Caath est un royaume bien misérable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Andoral
fondateur ∣ maitre du jeu
fondateur ∣ maitre du jeu
InfosINSCRIPTION : 12/08/2014
MESSAGES : 579
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: INTRIGUE 1 ☩ Le sacre de l'impératrice Lun 9 Fév 2015 - 10:24

Le sacre de l'impératrice

La rumeur s'est propagée à une vitesse ahurissante, de bardes en bardes, de commères en oreilles attentives, si bien que si rien n'a teinté les conversations polies, toute l'assemblée présente n'a qu'un seul mot à demi prononcé à la bouche : Enclin. Si l'arrivée des Gardes des Ombres n'a été remarquée que par une minorité, leur départ lui a été observé par la majorité de la Cour présente. Les festivités ont continué comme prévu et en apparence, rien n'a changé le cours de la soirée. Rien, si ce n'est les émissaires qui ont quitté le palais afin de prévenir les grandes maisons d'Orlaïs, les corps armés en position au quatre coins de l'Empire. Mais au lendemain de ce Couronnement, personne ne peut ignorer le nouvel Enclin... même si certains font le choix de ne pas y croire.


Informations
Ce tour est celui de clôture de l'intrigue. Libre à vous de poster à la suite, afin de faire réagir votre personnage qui apprend cette nouvelle et d'envisager la suite pour lui.  Pnj présents dans l'intrigue Célévina, Sebastian de Valmond, la Divine Justina.

Personnages participant Mathilde Chambord,  Lucius de Merteuil, Sether Hagen, Uther de Verchiel

Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org
Contenu sponsorisé
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: INTRIGUE 1 ☩ Le sacre de l'impératrice

Revenir en haut Aller en bas

INTRIGUE 1 ☩ Le sacre de l'impératrice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques de Thédas :: Palais impérial :: Salle de réception-