FORUM FERME

Partagez|
 

 Ce sont toujours les cons qui l'emportent ; question de surnombre. (Sether)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Sether Hagen
royauté d'antiva ∣ prince
royauté d'antiva ∣ prince
InfosRACE : HUMAIN
AGE : TRENTE-TROIS ANS
CONTRÉE D'ORIGINE : ANTIVA
LOCALISATION : DANS L'ENTRESOL DE... AHEUM, MINUTE : C'EST QUOI, TON PRÉNOM, DÉJÀ ?
MÉTIERS/OCCUPATION : PRINCE DE RIEN, ENFOIRÉ DE RENOM, PÈRE PAR CORRESPONDANCE
COULEUR RP : #ff9900
CÉLÉBRITÉ : MICHIEL HUISMAN
INSCRIPTION : 11/11/2014
MULTICOMPTES : LE CRÉATEUR / MARSOLIN LE LARBIN
MESSAGES : 114
PSEUDO : ISLEIF
© crédits : MA MÈRE
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Ce sont toujours les cons qui l'emportent ; question de surnombre. (Sether) Mar 11 Nov 2014 - 13:54


sether hagen

NOM ☩ Sur les mers, ce n'est qu'Hagen pour tout nom et prénom ; il est aussi connu sous les noms d'Hagen d'Antiva ou d'Hagen de Caath. PRÉNOM ☩ Sether, dit Sether, ou Seth, le Septième. AGE ☩ Trente-trois ans. RACE ☩ Humain. PROVINCE DE NAISSANCE ☩ Il est natif d'Antiva ; il fût plus précisément craché d'un ventre - et quel ventre - de la cité éponyme. MÉTIER ET RÔLE ☩ Il est marchand, navigateur, explorateur... on dit aussi pirate, contrebandier, esclavagiste ou trou-du-cul prétentieux de plein-immunité. RANG SOCIAL ☩ C'est le septième fils du couple royal d'Antiva. C'est-à-dire personne. Si l'aîné est déjà dénué de pouvoir, il faut l'imaginer, lui. Sether est tout de même prince et, à ce titre, suzerain de la province de Caath - fief royal perdu dans les Drylands, dont tout le monde se fout et où il n'est même jamais allé. La régence y est assurée par son épouse, Léthée - qu'il n'a d'ailleurs jamais vue. MAÎTRISE ☩ On lui apprend d'abord le corps à corps, et les subtilités du combat rapproché. Puis on lui colle une arbalète entre les mains. Son frère y perd la moitié de sa beauté. On lui reprend l'arbalète. Et on lui trouve un défaut de vision. Incurable, il compense par l'étude des distances - on lui offre encore deux sabres courbes, de longueur égale à ses avant-bras. Il apprend la mer, l'abordage, et les guerres maritimes - où les espaces, restreints, deviennent ses alliés. ALLÉGEANCE ☩ Seth s'est prêté serment - sa loyauté ne va pas au-delà. Il y en a déjà six autres pour servir la famille et il dirait que se prosterner aux pieds d'untel ou d'un autre, c'est un coup à se faire mal aux genoux plus qu'une pute dans un port. AFFINITÉS AVEC LES AUTRES RACES ET FACTIONS ☩ Hagen a son peu de mépris pour toutes les créatures qui préfèrent la terre à la mer, et les elfes, dit-il, lui font tout de même une concurrence déloyale. Sans cela, il n'a pas l'esprit de communauté. Il raille un peu la patrie, et méprise famille et berceau ; ça fait de lui l'ami de tous et l'ennemi de chacun. PRINCIPAUX TRAITS DE CARACTÈRE ☩ comédien, fier, personnel, excessif, prolixe, oisif, flegmatique, jouisseur, vaniteux, avide, dispersé, (increvable), égocentrique, m'as-tu vu,
vousenaureztoujoursmarrebienavantlui.

Tell me your story

Si la Femme était bonne, le Créateur en aurait une. ☩

Appuyé, négligeant, contre le bastingage de son navire, Sether détache chaque page de la suivante, comptant leur déroulé d'un intérêt sérieusement décroissant. Humecté par la bruine, le papier a bruni et s'accroche à la peau à mesure qu'il le froisse, d'une lecture paresseuse. Il en est à la treizième feuille qu'il est enfin interrompu – qu'il se laisse interrompre – par la silhouette joviale de son second. Azarus se faufile depuis le pont inférieur, la bouteille à la main, puis la bouteille aux lèvres. « Qu'est-ce que tu lis ? dit-il comme on trinque. » « Une missive de ma femme. » L'autre recrache sitôt au goulot. « T'es marié, toi ? qu'il lance en déglutissant. Et depuis quand ? » L'antivan, qui n'a qu'à peine considéré le propos jusque-là, se fend d'un rictus malveillant en haussant le visage. « Depuis que j'ai douze ans, en fait. » « C'est ça, lâche Azarus, fous-toi de ma gueule. » Il a la main, oscillante de mépris, de celui qui connaît trop bien les plaisanteries et facéties de Sether Hagen. Pourtant, c'est celui-là qui le jauge, au comble de son sérieux. Or, il ne l'est jamais. « Tu te fous de ma gueule, c'est ça ? Qui s'marie à treize ans, franchement ? » « Douze. » « Douze, treize, dédaigne l'autre. Tu sais même pas encore où est ta queue, à c't'âge-là ! » Le contrebandier lui cède un sourire, ravi de la tournure que préfère emprunter cette ennuyeuse conversation. « Alors ! » Mais le sourire s'étiole puis disparaît. « Pourquoi tu t'es marié à douze-putain-d'années. » Sether replie un peu le feuillet contre sa poitrine, comme s'il fallait prendre le temps d'expliquer quelque chose à un enfant. « Mes parents avaient besoin d'or. Les siens, de terre. » « Bordel, c'est romantique, commente le second. On dirait ces sang-bleu qui... » Azarus lève les yeux de sa bouteille, et il rencontre avec effroi le sourire exagérément radieux de son comparse. « Je te croirai pas, fait-il aussitôt. » « Quoi, j'ai pas l'allure d'un prince ? » « Honnêtement ? Tu ressembles plutôt à un clodo. » « Premier lieutenant Azarus Connard ? Va t'noyer. » 

« Très bien, dit l'autre après un moment. » Il a tiré à lui un tonneau de cent litres pour tout siège de fortune. « Et qu'est-ce qu'elle te raconte, ta femme ? » Azarus n'est plus sûr du crédit accordé à cet autre qui lui parle. Il lui paraît, soudain, qu'il ne le connaît pas - ou plutôt qu'il ignorait un pan de son existence que d'aucuns considèrent comme primordial tandis que Sether, lui, semble ne le voit que comme l'accessoire, le détail, de toute une vie. « Elle dit... (il reprend peu à peu sa lecture, fouille dans les lignes, et tapote bientôt du doigt les quelques lettres fatidiques) qu'elle vient d'accoucher d'un fils. Qu'il va bien. Qu'il s'appelle... on n'arrive plus à lire, avec cette encre de merde. Mais qu'elle aussi. » L'Antivan applaudit la nouvelle, de sa paume contre sa cuirasse. « Hm. Arrête-moi si je me trompe mais... quand est-ce qu'on a touché terre, ces dix derniers mois ? » « On n'a pas touché terre, que lui confirme Sether, repris de passion pour l'interminable missive. » « Mais... » Azarus s'esclaffe un peu. C'est pratiquement nerveux. Et ce détachement total qu'on lui oppose le décontenance chaque fois davantage. « Je l'ai pas touchée davantage, tu me diras, que son capitaine continue distraitement. Je l'ai même jamais vue, alors !... ça peut pas être moi. » « Un fils. Attends. Q-quoi ? » L'autre suffoque carrément. Il s'en est à moitié relevé de son tonneau, l'alcool renversé à la hâte tout autour de lui. « Tu es marié à une femme. Depuis que tu as treize ans. » « Douze. » « Douze. Et tu ne l'as jamais vue ? » Sether lève les mains en l'air, l'allure même de l'innocence. « Jamais. Je peux te jurer que je sais pas si elle me fait plus penser à l'impératrice ou à ta mère. » « Mais elle est où, cette femme ? » De nouveau, ce ton pédagogue, quasi méprisant : « A Caath. Tu sais, Caath... une forteresse, deux mille hectares, du blé à pas savoir qu'en foutre. » « Mais pourquoi t'y vas jamais, toi ? » « Quoi, moi ? » Il en abandonne presque la moitié des pages sur le pont. « Que veux-tu que j'aille y foutre ? C'est dans les terres, pas la moindre goutte de flotte, trois champs à râtisser et, tout au plus, sept paysans ! Non ! Non... crois-moi, elle y a gagné, agite-t-il la missive devant les yeux de son second. Elle est bien, là-bas. Elle est libre. Et elle commande ! Je sais pas combien de femmes en Antiva peuvent se vanter d'autant. Et, en échange, je demande une seule chose : qu'elle me foute la paix. Et, crois-le ou non, mais mon mariage est le plus heureux de tous ceux que j'ai vus. »

Il avale lentement sa salive, et rétablit les comptes entre ses tempes. « Donc, si je résume, dit lentement Azarus. Le Sether Hagen que je connais - celui qui pisse dans le verre qu'il sert - » « On a compris l'idée. » « Ce Sether Hagen est prince d'Antiva, duc de Caa... » « Seigneur de Caath, qu'il le reprend avec le dédain habituel pour ces choses trop précises. C'est même pas un vrai titre de noblesse. » « Prince d'Antiva, seigneur de Caath, et tu as une femme, là-bas, qui a déjà eu deux enfants alors que tu ne l'as jamais rencontrée... c'est ça ? » « Ouais... mais j'ai un bateau ! » Le second ne retient pas son air de consternation. « ...mais tu as un bateau. Et des cornes tellement longues qu'elles doivent te faire le cul. » Finalement décidé à ranger cet immonde feuillet, Sether le fourre dans le renfort de son plastron et frappe amicalement sur l'épaule d'Azarus. « Allons, camarade. Tu peux pas décemment enlever à une femme son désir d'être mère. Et comme, personnellement, j'en ai rien à carrer et qu'y'a aucune chance que je fout' les pieds dans ce taudis que mes parents ont cru bon d'me confier, à moi, parmi toutes les merdes qu'il reste dans le patrimoine royale... Faut que d'autres se dévouent ! » « Mais tu ne peux pas y aller ne serait-ce qu'une fois ? » « Mais pour quoi faire ? » « J-je... j'en sais rien. Un gosse ! » « Oh, oh, oh. On voit que t'as pas entendu les portraits parlés qu'on m'en a fait, de ma femme. Ça fait vingt-et-un ans qu'on est mariés, et elle ne s'est faite engrosser que deux fois ?... suspect, n'est-ce pas ?
...c'est que y'a sûrement pas matière à se précipiter à Caath non plus. »


Tu brilles aussi fort qu'un miroir de bordel. ☩

« Relâchez-le... » A quai, un peloton entier, de gardes frappés du blason impérial, lève les yeux vers celui qui revient, un grognement dans chaque syllabe. Et, tous autant qu'ils sont, ils gardent les lèvres closes, n'interrogent pas le commandement. Pas plus que, du reste, ils ne l'exécutent. Les mains étreignent les pommeaux, et les yeux vont et viennent, des uns aux autres. Ils ne trouvent pas d'explication dans ces iris jumeaux, de sorte qu'ils en reviennent, inlassables, à cet ordre proprement aberrant. « Relâchez-le, que l'autre répète d'un soupir bruyant. » Les soldats toisent, un peu, la consigne, et la manière dont elle leur est livrée. Ils abandonnent, de même, un regard collégial au prisonnier, agenouillé qu'il se tient à leurs pieds. Les lèvres de l'odieux sont fendues d'un rictus qu'ils seraient tous capables de reconnaître, même par nuit noir - et saouls, et borgnes. « Par le Créateur et toutes les putes de la ville basse, qu'on les engueule, maintenant, enlevez-lui ces chaînes ! » Deux se détachent des autres et, s'ils obéissent, ils ne le font qu'au plus lentement qu'il est possible. « Chef ?... » L'appelé, qui n'envisage plus la scène qu'à la dérobée, ne répond que d'un grondement absent. « Chef. » Il tourne les talons, les humeurs agacées. « Qu'est-ce qu'il y a !... c-c'est une plaisanterie. » On lui montre les poignets, libres de toutes leurs entraves. Or, la clef est encore à la ceinture – et la bouche de l'infâme est encore peinte de ce rictus maudit. « Un jour, je vous ferai décapiter, Sether Hagen, sifflent les lèvres qui promettent. » Celui-là s'est relevé, époussetant les tissus de ses bras. « N-non, non, qu'on lui raconte encore. Je vous ferai émasculer. Et puis écarteler. Et je donnerai vos entrailles à des chiens. » « Mais ce jour n'est pas arrivé. » Espérant probablement l'interrompre avant que la tirade ne devienne carrément une pièce en plusieurs actes, on lui plaque divers de ses effets contre le torse, étant entendu qu'on n'y prend le plus grand déplaisir possible. « Ça ne saurait tarder. » « N'est-ce pas ce que vous avez dit la dernière fois ? » « Cette fois, ça ne saurait tarder. » « Et, cela, la fois d'avant. » « Chef ? s'est extirpé un garde du rang. » On interroge son audace d'un haussement de sourcil. « Je demande la permission de lui faire avaler son sourire, chef. » Les sabres revenus à ses flancs, Sether s'amuse alors qu'on y consent d'un geste négligeant de la main. Il pourrait se défendre, mais c'est tout au plus un coup d'arrogance, qui ne vaut guère qu'une gifle. Et ils sont treize, surtout... à attendre un geste de sa part, rien qu'un, même un motif qui relève du détail. Pendant qu'il est à genoux, le souffle bloqué à merveilles dans sa gorge, il rit doucement autant qu'avec ostentation. « Je demande la permission de. » « Emmenez-le, c'est tout, s'esquinte l'officier en se frottant les tempes exaspérées. » « Mais... il vous a tout de même insinué une parenté avec un Genlock. » « Sûrement les yeux, commente Sether depuis son fief d'ironie. Les yeux de votre mère, n'est-ce pas ? » Contenu de colère, on le foule au pied, on le bouscule un peu – mais c'est que ça l'encourage, bien sûr. « Bouclez-le sur son navire – baillonnez-le, s'il le faut. Et faites en sortes qu'il ait quitté Val Royeaux avant la nuit. Non, faites en sorte qu'il ait quitté Orlaïs. » « Et s'il revient ?... » « Quand je reviendrai, précise l'Antivan que chacun s'exhorte à ne pas entendre. » « Je ne sais pas. Expédiez-le par le fond ? » « S'ils m'attachent à l'ancre comme ils me lient les poignets, vous savez, je doute que. » La garde du poignard vrille la mâchoire, et le vautre sur le bois humide. Là, encore, il s'esclaffe. « Vous êtes vraiment certain, dit-on, comblé de lassitude et s'efforçant d'ignorer l'aliéné, de n'avoir rien trouvé trouvé – aucun esclave ? » « Aucun. » « Ou la moitié. » « Non. » « Un quelque objet de contrebande, même d'une quantité négligeable ? » « Rien de tout cela. » « Pas même une gueuse vaguement forcée dans son consentement ? » « Elles en redemandent ! » L'officier, les yeux toujours ailleurs, avale souffle et salive tandis que le soldat se défend et accuse l'autre qui rampe sur le sol. Il vante des exploits, fictifs ou réels, qui président largement cette comédie qu'il fait toujours : « Trois, deux, un, décompte lentement l'officier. » « Même votre femme en redemande ! » « Voilà, qu'on souffle comme on se libère. Comme je le disais, collez-le dans sa propre cale et qu'il quitte la cité - ou le continent. Et si l'un de vous s'aime davantage que son uniforme et sa rente, eh bien, qu'il le tue... »

Behind the screen

PSEUDO ☩ Isleif. AGE ☩ Calcule en fonction de la dernière fois que t'as vu ta mère enceinte. COMMENT AVEZ-VOUS DÉCOUVERT LE FORUM ? ☩ Peut-être bien qu'on est venu racoler sur mon skype. Peut-être, seulement. FRÉQUENCE DE CONNEXION ? ☩ Tout le temps - j'ai pas de vie. CRÉDITS IMAGES ☩ geekenfreude, sweet poison.

Code:
✥ [i]michiel huisman[/i] - <span style="font-size: 10px;">[url=http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/u42]SETHER HAGEN[/url]</span>



Dernière édition par Sether Hagen le Jeu 13 Nov 2014 - 0:32, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t226-ce-sont-toujours http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t249-il-dit-qu-il-voit-pas-l-rapport-sether
avatar
Sohane
guilde ∣ corbeau
guilde ∣ corbeau
InfosRACE : ELFE.
AGE : TRENTE-ET-UN ANS
CONTRÉE D'ORIGINE : ANTIVA
LOCALISATION : ORLAÏS
ARME/MAGIE : Un sabre courbe dont la lame est à double tranchant, une multitude de dagues et de coutelas, à l'occasion une arbalète. Toutes ses lames et ses carreaux sont empoisonés.
MÉTIERS/OCCUPATION : Maitre Assassin chez les Corbeaux d'Antiva
HUMEUR : Mauvaise
COULEUR RP : #CC3333
CÉLÉBRITÉ : Mylène Jampanoï
INSCRIPTION : 26/08/2014
MULTICOMPTES : /
MESSAGES : 1759
PSEUDO : Sedna (Marion)
© crédits : Marleen
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Ce sont toujours les cons qui l'emportent ; question de surnombre. (Sether) Mar 11 Nov 2014 - 13:57

Salut sexey :diego:

_________________



“Les femmes font ces choses. Mais Sohane le fait mieux.
Elle briserait les vœux des hommes pieux.”
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t157-sohane-and-death http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t236-sohane-and-all-i-am-is-a-bird-in-the-storm
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Ce sont toujours les cons qui l'emportent ; question de surnombre. (Sether) Mar 11 Nov 2014 - 14:00

Mah que coucou seksey :booty:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alaric
garde des ombres ∣ garde
garde des ombres ∣ garde
InfosRACE : humain
AGE : 30 ans en gros
CONTRÉE D'ORIGINE : tevinter
LOCALISATION : à pwal dans l'foin
ARME/MAGIE : sa ver...be
MÉTIERS/OCCUPATION : glandeur pro
HUMEUR : meh
COULEUR RP : #00A37A
CÉLÉBRITÉ : eoin gnutgnut moi dans le foin macken
INSCRIPTION : 12/08/2014
MULTICOMPTES : jain
MESSAGES : 335
PSEUDO : beulayte
© crédits : beulayte
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Ce sont toujours les cons qui l'emportent ; question de surnombre. (Sether) Mar 11 Nov 2014 - 14:21

...

_________________



"Daaaaamn girl, your feet must be tired 'cause you been running through my mind ALL. DAY."
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Ce sont toujours les cons qui l'emportent ; question de surnombre. (Sether) Mar 11 Nov 2014 - 14:42

Welcome in Thedas !
Excellent choix d'avatar, puis les contrebandiers sont les meilleurs :diego: :fight1: !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Ce sont toujours les cons qui l'emportent ; question de surnombre. (Sether) Mar 11 Nov 2014 - 15:05

:bave: :
 

Hello there :héhé:

Bon courage pour ta fiche ! :casserole:

Je viendrai quémander un lien :gnu:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Ce sont toujours les cons qui l'emportent ; question de surnombre. (Sether) Mar 11 Nov 2014 - 15:41

ATTENDS VOIR QUE J'T'ATTRAPE, ENFOIRÉ.


Dernière édition par Léthée Hagen le Jeu 13 Nov 2014 - 6:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Ce sont toujours les cons qui l'emportent ; question de surnombre. (Sether) Mar 11 Nov 2014 - 15:59

Bijour :diego:

:raj:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Ce sont toujours les cons qui l'emportent ; question de surnombre. (Sether) Mar 11 Nov 2014 - 16:12

salut :diego:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sether Hagen
royauté d'antiva ∣ prince
royauté d'antiva ∣ prince
InfosRACE : HUMAIN
AGE : TRENTE-TROIS ANS
CONTRÉE D'ORIGINE : ANTIVA
LOCALISATION : DANS L'ENTRESOL DE... AHEUM, MINUTE : C'EST QUOI, TON PRÉNOM, DÉJÀ ?
MÉTIERS/OCCUPATION : PRINCE DE RIEN, ENFOIRÉ DE RENOM, PÈRE PAR CORRESPONDANCE
COULEUR RP : #ff9900
CÉLÉBRITÉ : MICHIEL HUISMAN
INSCRIPTION : 11/11/2014
MULTICOMPTES : LE CRÉATEUR / MARSOLIN LE LARBIN
MESSAGES : 114
PSEUDO : ISLEIF
© crédits : MA MÈRE
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Ce sont toujours les cons qui l'emportent ; question de surnombre. (Sether) Mar 11 Nov 2014 - 17:36

Je commence à aimer la moustache, faut que je me méfie. :diego:
Sinon, vous pourriez plutôt faire des remarques constructives, quoi...

Je retiens qu'Odeline, tout à fait charmante (j'vous remercie pas).

:string:
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t226-ce-sont-toujours http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t249-il-dit-qu-il-voit-pas-l-rapport-sether
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Ce sont toujours les cons qui l'emportent ; question de surnombre. (Sether) Mar 11 Nov 2014 - 17:56

Bienvenue et bon courage pour ta fiche :huhu:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sether Hagen
royauté d'antiva ∣ prince
royauté d'antiva ∣ prince
InfosRACE : HUMAIN
AGE : TRENTE-TROIS ANS
CONTRÉE D'ORIGINE : ANTIVA
LOCALISATION : DANS L'ENTRESOL DE... AHEUM, MINUTE : C'EST QUOI, TON PRÉNOM, DÉJÀ ?
MÉTIERS/OCCUPATION : PRINCE DE RIEN, ENFOIRÉ DE RENOM, PÈRE PAR CORRESPONDANCE
COULEUR RP : #ff9900
CÉLÉBRITÉ : MICHIEL HUISMAN
INSCRIPTION : 11/11/2014
MULTICOMPTES : LE CRÉATEUR / MARSOLIN LE LARBIN
MESSAGES : 114
PSEUDO : ISLEIF
© crédits : MA MÈRE
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Ce sont toujours les cons qui l'emportent ; question de surnombre. (Sether) Mar 11 Nov 2014 - 18:20

Drathir Linath a écrit:
Bienvenue et bon courage pour ta fiche :huhu:
Tu devrais me faire un message un tout petit plus personnalisé. :red:
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t226-ce-sont-toujours http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t249-il-dit-qu-il-voit-pas-l-rapport-sether
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Ce sont toujours les cons qui l'emportent ; question de surnombre. (Sether) Mar 11 Nov 2014 - 18:21

Je me pointe pas sur toutes les fiches, donc bouffe ce bienvenue et étouffe toi avec 8D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Ce sont toujours les cons qui l'emportent ; question de surnombre. (Sether) Mar 11 Nov 2014 - 18:26

Aha, Huisman m'avait fait les yeux doux. J'suis content qu'il soit prit. Pour un pirate, en plus ... :bave:
Je te souhaite bon courage pour ta fiche.

Je vais faire comme sur la fiche d'Odeline et te proposer de jeter un œil au scénarii " Elkhem " qui est aussi un pirate, donc si tu veux un lien avec lui, MP moi /o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alaric
garde des ombres ∣ garde
garde des ombres ∣ garde
InfosRACE : humain
AGE : 30 ans en gros
CONTRÉE D'ORIGINE : tevinter
LOCALISATION : à pwal dans l'foin
ARME/MAGIE : sa ver...be
MÉTIERS/OCCUPATION : glandeur pro
HUMEUR : meh
COULEUR RP : #00A37A
CÉLÉBRITÉ : eoin gnutgnut moi dans le foin macken
INSCRIPTION : 12/08/2014
MULTICOMPTES : jain
MESSAGES : 335
PSEUDO : beulayte
© crédits : beulayte
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Ce sont toujours les cons qui l'emportent ; question de surnombre. (Sether) Mar 11 Nov 2014 - 18:27

Moi j'trouve que ma remarque était très constructive. :raj:

_________________



"Daaaaamn girl, your feet must be tired 'cause you been running through my mind ALL. DAY."
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Ce sont toujours les cons qui l'emportent ; question de surnombre. (Sether) Mar 11 Nov 2014 - 18:53

Bien'vnue sexey, et bon courage pour ta fiche :rabbit:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Ce sont toujours les cons qui l'emportent ; question de surnombre. (Sether) Mar 11 Nov 2014 - 19:24

Bienvenue ici! :wahou:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Ce sont toujours les cons qui l'emportent ; question de surnombre. (Sether) Mar 11 Nov 2014 - 19:31

Moi-même, j'ai trouvé que j'étais ultra originale, aussi. :diego:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Ce sont toujours les cons qui l'emportent ; question de surnombre. (Sether) Mar 11 Nov 2014 - 20:10

Cet avatar... et puis le personnage m'a l'air bien sympathique, j'ai hâte d'en lire plus. :3:
ET BIENVENUUUE, bon courage pour la suite ! :héhé:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Ce sont toujours les cons qui l'emportent ; question de surnombre. (Sether) Mar 11 Nov 2014 - 20:13

Bienvenue sur le forum, et bon courage pour ta fichette.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sether Hagen
royauté d'antiva ∣ prince
royauté d'antiva ∣ prince
InfosRACE : HUMAIN
AGE : TRENTE-TROIS ANS
CONTRÉE D'ORIGINE : ANTIVA
LOCALISATION : DANS L'ENTRESOL DE... AHEUM, MINUTE : C'EST QUOI, TON PRÉNOM, DÉJÀ ?
MÉTIERS/OCCUPATION : PRINCE DE RIEN, ENFOIRÉ DE RENOM, PÈRE PAR CORRESPONDANCE
COULEUR RP : #ff9900
CÉLÉBRITÉ : MICHIEL HUISMAN
INSCRIPTION : 11/11/2014
MULTICOMPTES : LE CRÉATEUR / MARSOLIN LE LARBIN
MESSAGES : 114
PSEUDO : ISLEIF
© crédits : MA MÈRE
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Ce sont toujours les cons qui l'emportent ; question de surnombre. (Sether) Jeu 13 Nov 2014 - 0:18

Vous avez tous été extrêmement originaux. :red: Et j'vous en remercie.

Aerin a écrit:
Cet avatar... et puis le personnage m'a l'air bien sympathique, j'ai hâte d'en lire plus. :3:
T'AS UN 06 OU BIEN ?... chut, j'suis classe.
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t226-ce-sont-toujours http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t249-il-dit-qu-il-voit-pas-l-rapport-sether
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Ce sont toujours les cons qui l'emportent ; question de surnombre. (Sether) Jeu 13 Nov 2014 - 0:38


Félicitation tu es validé(e) !

C'est bien parce que tu as une belle gueule qu'on te valide, parce que franchement, franchement, ça ne le mérite pas du tout. C'est mal écrit, pis ton personnage est tellement caricatural et stéréotypé. Pis ça manque de bonté et de bons sentiments :han:

J'te jure...:harhar:


Maintenant que ta fiche a été validée, le staff va se charger de te donner ta couleur et ton rang. Ton avatar sera recensé dans les plus bref délais dans le BOTTIN et ton personnage sera ajouté aux REGISTRES. Puisque nous ne somme pas à l'abri d'une erreur, merci de vérifier que ton personnage est bien recensé dans tous les sujets et possède la bonne couleur et le bon rang.

A présent tu peux t'occuper de ta FICHE DE LIENS et de ton ALMANACH DES RP.

Pour toute question le staff est à ta disposition par mp ou sur la box si l'un de nous est connecté. On te souhaite un bon amusement sur le forum ! À très bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Ce sont toujours les cons qui l'emportent ; question de surnombre. (Sether)

Revenir en haut Aller en bas

Ce sont toujours les cons qui l'emportent ; question de surnombre. (Sether)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques de Thédas :: Présentations validées-