FORUM FERME

Partagez|
 

 Nimwé... Hunting high and low

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Nimwé
peuple de thédas ∣ dalatien
peuple de thédas ∣ dalatien
InfosRACE : Elfe Dalatienne
AGE : 21 ans
CONTRÉE D'ORIGINE : Forêt de Tirashan
LOCALISATION : Où va le clan.
ARME/MAGIE : machettes, griffes, dents, poings, pieds, coudes, genoux, cailloux, hiboux, joujoux....
MÉTIERS/OCCUPATION : Chasseuse du clan Varalasan
HUMEUR : Animale
CÉLÉBRITÉ : Karen Shenaz David
INSCRIPTION : 17/04/2016
MULTICOMPTES : Heren et Yver de Kaflan
MESSAGES : 17
PSEUDO : MdA
© crédits : Izhelinde
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Nimwé... Hunting high and low Ven 22 Avr 2016 - 4:30


Nimwé

NOM ☩ Heing? PRÉNOM ☩ Nimwé AGE ☩ 21 ans RACE ☩ Elfe Dalatienne PROVINCE DE NAISSANCE ☩ Orlaïs. Forêt de Tirashan RAISON DE LA PRÉSENCE EN ORLAIS ☩ Où le clan va, elle va. Mais Orlaïs serait tellement mieux sans les Orlésiens Shems! MÉTIER/RÔLE ☩ Chasseuse de clan RANG SOCIAL ? ☩ C'est quoi? MAITRISE ☩ Elle sait utiliser les doubles machettes et le jet de cailloux qui fait mal. Mais elle est vraiment dangereuse à mains nues. ALLÉGEANCE ☩ Le concept d’allégeance est une chose quelque peu étrangère pour Nimwé. Harand et le Clan Varalasan l'ont sauvée et accueillie. Ce sont ses amis, sa famille, malheur à ceux qui tenteront de leur faire du mal. AFFINITÉS AVEC LES AUTRES RACES/FACTIONS ☩ Autres Dalatiens: "Peuple de Nimwé, mais Nimwé pas connaitre. Nimwé confiance mais prudente." Elfes Citadins: "Pourquoi eux rester collés à Shems? Nimwé pas comprendre." Humains: "Shems grands. Shems gros. Shems cruels et avoir poils sur visage comme ours. Shems laids. En plus, Shems croire pouvoir tripoter Nimwé et pas mourir: Shems stupides!". Garde des Ombres: "Quoi être "Gardésombres"?" PRINCIPAUX TRAITS DE CARACTÈRE ☩ Enjouée, curieuse, vive d'esprit, animale, impitoyable, protectrice envers ceux qu'elle aime, méfiante, entière.

Tell me your story

Le Temps du Clan.

L'enfant de 7 ans faisait face à 2 garçons bien décidés à lui barrer la route.
-Tu ne passeras pas, Nimwé!

La fillette eu un sourire, serrant dans sa main gauche la petite balle de chiffons d'où pendait un ruban de lin. Elle feinta un départ à droite, obliqua rapidement à gauche avant de se jeter à nouveau sur la droite à la vitesse de l'éclair, lançant la balle et prenant ses adversaires au dépourvu:
-A toi, Luthil!

Le garçonnet qui filait rattrapa l'objet lancé parfaitement dans sa course et le jeta dans un panier en osier.
-Point! 10 à 6! On a gagné!

Plusieurs adultes regardaient le match de balle, appréciant le spectacle.
-Ta fille est une excellente joueuse, Aerenthiel. Remarqua la Hahren du Clan As'lhian
L'Elvhen finissait de monter l'arc qu'l avait fabriqué.
-Ce jeu est très bon pour travailler les réflexes et la capacit... Hey!
Il s'était pris une tape sur la tête de la part d'une femme d'environ 26 ans aux cheveux noirs de jais qui arrivait dans son dos.
-C'est surtout un bon jeu pour s'amuser! Apprends le mot nouveau! Dit-elle en souriant.
-Hahren! Ma compagne me bat! Je suis un homme opprimé! Fit Aerenthiel sur un ton de fausse plainte.
-Et elle a raison! Fit la vieille femme en rigolant. De toute façon, tu le mérites!
L'artisan rangea sa machette dans son fourreau en souriant et noua la corde de l'arc.
-Da'assan! Appela la jeune femme. Nimwé se retourna et se rua dans ses bras
-Mamae!
-Allez! assez joué! je vais te montrer quelque chose.

Les 2 s'éloignèrent pour aller vers l'aravel de la famille où Talya, l'herboriste, préparait ses potions.
-Regarde, ma fille. Quelle est cette plante?
L'enfant répondit sans hésiter:
-De l'elfidée!
-Bien. Comment en trouve-t-on?
Là, la fillette hésita un peu
-Ca pousse un peu partout... il faut chercher près des endroits ombragés et humides... comme sous les arbres près d'un cours d'eau.
-Qu'en fait-on?
-Ca... permet de soigner les blessures et... éviter les infections!
-Bien! N'oublie jamais cette plante, ma fille. Elle pourrait te sauver dans des endroits où tu n'as pas le matériel pour fabriquer des cataplasmes ou des potions. Je vais te montrer comment improviser un pansement à l'elfidée. Prends une feuille et mâche-la.
La fillette obéit et fit la grimace:
-Ch'est pas bon!
Sa mère rigola:
-Je sais. Une fois que tu as bien mâché, tu recraches sur une bande de tissus humide et tu noues sur la plaie. C'est simple, et ça peut aider...

Il y eu de l'agitation.
Talya et Nimwé se levèrent et allèrent vers l'aravel de la Hahren où les membres du clan s'attroupaient.
-Que se passe-t-il? Demanda Talya à Aerenthiel.
-2 chasseurs ont trouvé un Elvhen blessé et l'ont ramené.
Nimwé joua des coudes pour voir le nouveau venu, étendu sur une civière. Il semblait avoir plusieurs plaies et était vêtu bizarrement: il portait une sorte de robe jaunâtre qu'elle n'avait jamais vu.
-Allez! de l'air! Ordonna la Hahren à tout le monde. Vous-2, portez-le dans mon aravel. Talya, je vais avoir besoin d'aide. Les autres, allez voir ailleurs!
-Allez, viens, Nimwé. On doit laisser faire la Hahren et ta mère. Nous ne pouvons pas grand-chose.
-Qu'est-ce qui l'a attaqué?
-Je l'ignore. On verra plus tard. Ca te dirais de venir à la chasse demain avec moi?
Les yeux de l'enfant brillèrent d'envie.
-Oh oui!
-Très bien. Je te montrerai comment chasser... ce qu'on trouvera! Fit l'homme.

Nimwé marchait derrière son père, silencieuse. Elle adorait ces moments de chasse. Aerenthiel portait un daim qu'il venait de tuer quelques minutes auparavant. Il avait confié ses machettes et son arc à sa fille pour éviter d'être trop encombré.
Elle rompit le silence tout en regardant les armes qu'elle portait.
-Papae? Tu m'apprendras à manier les armes?
-Nous avons déjà commencé, non?
-Oui, mais tu m'apprends le Dar'missu. Moi, je veux faire comme toi: manier les machettes!
Aerenthiel rigola.
-Ce ne sont pas des armes, ce sont des outils.
-Ah?
-Ca sert à tailler le bois. Je fabrique mes arcs avec. Mais il est vrai que ça peut servir d'armes le cas échéant. Et, ne t'inquiète pas: savoir manier les dar'missu te permettra de manier les machettes si tu en as envie. Par contre, leur équilibre est un peu différent: le point d'équilibre des machettes est plus en avant, ce qui donne l'impression qu'elles sont plus lourdes dans la main.
-Papae! Des traces! Cria la petite.
L'homme s'arrêta et regarda ce que l'enfant avait repéré, la trouvant à la fois dissipée et ayant l'œil à tout... avantage et défaut en même temps..
-Hmm! En effet. Alors, Da'len? Qu'est-ce que c'est?
l'enfant se concentra.
-Lapin? dit-elle avec hésitation.
-Gros, ton lapin. Concentre-toi mieux et dis-moi aussi quand est-ce qu'il est passé.
-Lièvre? Il y a... environ... 15 minutes?... compléta-t-elle après avoir touché les traces.
-C'est bien! dit Aerenthiel en frictionnant la chevelure de Nimwé qui rigola de la taquinerie. Tu progresses!
-Mais ça sert à rien de le chasser: on a assez, avec le daim.
-Tu as raison. Chasser n'est pas un jeu de massacre: décimer la nature est la pire...

Un bruit soudain se fit entendre, captant l'attention des 2 Elvhens. Clameurs, cris, objets de métal qui s'entrechoquent... lointain... en direction du...
-Campement! Ca vient du campement! On est attaqué!
Aerenthiel chercha autour, posa sa proie et amena Nimwé à une souche assez profonde.
-Rentre là-dedans! Vite!
-Papae! Qu'est-ce qu'il se passe?! La fillette était affolée. Des larmes commencèrent à couler sur ses joues.
-Obéis!
Nimwé entra dans la souche.
-Reste ici! Je reviendrai te chercher! Tiens! Prends mes machettes. Avec ça, aucun animal n'osera t'attaquer.
-Papae! Papae!
-Ne bouge pas. Ne reviens pas au camp tant que je ne serai pas revenu. Je reviendrai, Da'len.
Il partit, laissant sa fille seule avec sa peur, ses sanglots et son angoisse.

La Vipère Heurteuse est l'un des serpents les plus dangereux d'Orlaïs. Son venin est mortel et elle déteste être dérangée.
Celle-ci se ramassa et d'un geste vif, se jeta crochets en avant vers la cheville tendre à peine protégé d'une sandale.
Mais le pied se retira plus vite... avant de revenir écraser le cou du serpent, le coinçant, l'empêchant de mordre. Il y eu un éclat métallique, le pied se retira, immédiatement remplacé par la lame de la machette qui décapita promptement la vipère.
Une main fine se tendit, dévoilant des ongles mi-longs, renforcés par un vernis de résine de pin bleu et d'os broyés les rendant presque aussi solides que des griffes de lynx.
Le corps inerte fut jeté négligemment sur une épaule fine, mais musclée.
Nimwé se redressa et regarda alentours: elle avait presque 21 ans et était la reine-prédatrice de près de 15 hectares de cette forêt.


Le Temps de la Nature

Quel était son âge? Elle ne savait pas et ne s'en souciait guère. Pour elle, les notions de semaines, mois et années n'existaient plus. Le temps se partageait en jours et nuits, avec leurs lots de dangers.
Combien de fois avait-elle manqué de mourir? Un nombre incalculable. La nature est belle, mais terriblement dangereuse pour ceux qui font corps avec elle totalement.
Ce qu'elle fut, ce qu'elle est, elle l'avait oublié.
Oubliés, les peurs de l'enfant cloitrée dans une souche, attendant le retour de son père tout en écoutant les bruits lointains de bataille.
Oubliées, les larmes lorsqu'elle en sortit, alors que la nuit tombait, désobéissant à son père, mais n'entendant plus de bruit.
Oubliés, la tristesse et le désespoir lorsqu'elle découvrit un véritable charnier. Son père, sa mère, la Hahren, l'Elfe inconnu, ses amis... tous morts, tués par une chose inconnue.
Oubliée, la pathétique tentative de les réveiller d'une fillette anéantie encore frappée par l'incompréhension, mais dont une part inconsciente savait que cela était inutile.
Oubliée, la terreur lorsqu'elle compris qu'elle était seule, désormais, et que, pour sa propre survie, elle devait partir, sachant d'instinct que tous ces morts attireraient des bêtes féroces ravies de l'aubaine.

Elle avait tout oublié pour ne penser qu'à survivre.

Elle faisait le tour de son territoire. S'arrêtant devant un arbre, elle sortit une de ses machettes et le larda de coups. Puis elle frotta énergiquement ses mains entre elles avant de les plaquer sur le tronc blessé, déposant son odeur, avertissement aux ours et loups qui auraient la mauvaise idée de venir empiéter dans son domaine: aucune présence ne serait tolérée.
Seuls les lynx pouvaient chasser sur ce territoire.

Ses premières années de solitude furent difficiles.
Il ne lui fallu compter que sur un maigre savoir et sur une certitude: elle était faible, très faible.
Il lui fallait grandir et apprendre.
Mais chasser était impossible pour elle. Au début de sa vie sauvage, elle se contentait de se nourrir de diverses plantes comestibles.
Conscient de la précarité de leur existence, le clan As'lhian éduquait très jeunes les enfants afin qu'ils sachent rapidement certaines règles de survie.
Nimwé avait cherché en priorité de l'eau et des plantes comestibles et curatives... enfin, les seules curatives qu'elle connaissait: l'elfidée et une plante dont les racines mâchées faisaient d'excellentes brosses à dents dont les enfants détestaient le goût.
L'enfant savait qu'elle devait rester au maximum en bonne santé... et qu'elle devait grandir, et vite. Pour cela, il lui fallait de la viande.

Comme elle ne savait pas chasser, elle se résolut à apprendre auprès des animaux. Exit les loups qui, chassant en meute, ne pouvait être d'aucune utilité à la fillette solitaire. Par contre, les ours et les lynx furent de bons professeurs... et des pourvoyeurs de nourriture inespérés.
La première fois qu'elle s'approcha d'une carcasse laissée par un ours rassasié, elle était écœurée par ce qu'elle allait faire, mais savait qu'elle n'avait pas le choix: elle avait essayé d'attraper des lapins, mais ils étaient trop rapides. Elle ne savait pas poser de pièges, ni faire de feu... elle n'avait pas le choix.
Horrible, la sensation du petit morceau de viande crue dans sa bouche. La nausée fut irrépressible. Mais elle devait continuer, elle devait survivre.

Le temps passa, amenant son lot de dangers et d'apprentissage rude.
La viande était de moins en moins écœurante, pour devenir, finalement, bonne. Elle échappait aux ours et aux loups en grimpant rapidement dans les arbres, et elle s'améliorait.
Un village Shem situé non loin fut, contre le gré des habitants, son pourvoyeur de vêtements et de couvertures, chapardées de temps en temps, utiles pour avoir un tant soi peu de décence, même si cela avait de moins en moins d'importance, et, surtout, pour se protéger du froid.
L'enfant charognard grandit et devint une adolescente plus forte, plus rapide, plus furtive.

Assez de se comporter en vulgaire suiveuse. Il était temps de changer de statut dans l'échelon naturel. Sa faculté à lancer avec précision allait l'aider.
Elle s'enrichit de ses échecs, devenant de plus en plus vive, de plus en plus précise, jusqu'à ce qu'elle fut capable de lancer une pierre en pleine course et faire mouchen sonnant les animaux avant de les achever en leur tranchant la gorge d'un coup de machette, en la leur arrachant d'un féroce coup de dents ou en leur brisant la nuque.
Elle était enfin devenue une chasseuse!

Toujours plus vite, toujours plus fort. Il était temps pour elle de dominer son territoire. Les lynx lui enseignèrent à se battre. En les observant se disputer ou tenter de repousser d'autres prédateurs, elle apprit les coups de pattes griffus, des mouvements partant de l'épaule. Elle fit un trouvaille pour renforcer ses ongles: les badigeonner d'un revêtement de sève de pin et d'os broyés. Ce n'était pas très beau, mais Nimwé se fichait de l'esthétisme.
Son esprit régressa tandis que ses instincts augmentèrent. Elle oublia son passé pour se concentrer sur le présent. Elle finit même par oublier qu'elle était une Elfe.

Elle avait passé son enfance à fuir, à éviter les attaques des bêtes sauvages, à ne pas se faire voir des Shems, des Mauvaises-Choses et des rares Dalatiens. Elle avait payé le prix de son identité pour survivre, mais elle avait tenu.

Son territoire, elle l'acquit il y a 5 ans en chassant un ours. Le combat fut inévitable. Les 2 bêtes tentèrent de s'impressionner par des grognements et des rugissements, puis l'affrontement eu lieu. Ours était bien plus puissant que Nimwé, mais elle était plus rapide et plus agile. Tandis que les pattes meurtrières ne déchirèrent que de l'air, les machettes mordirent la chair velue à de nombreuses reprises. Au bout d'un long moment, l'ursidé admit qu'il avait affaire à meilleur que lui et quitta le territoire.
Les loups furent plus durs à chasser. Nimwé utilisa une de ses couvertures et la garni de pierre avant de la suspendre à un arbre. Puis elle chercha la meute qui cantonnait un peu trop près et la privait de certaines proies. Elle les attira et couru à toute jambes vers son arbre, poursuivie par les bêtes.
Une fois à l'abri, elle repéra le mâle et la femelle alpha. 2 pierres en pleine tête les tuèrent, ce qui débanda la meute.
Elle recommença son manège jusqu'à ce que les loups jugent ses terres trop dangereuses et les contournèrent prudemment.
Elle était maintenant la dominante de cette partie de la forêt.

Mais garder son territoire exige de le surveiller.
Nimwé grimpa à un arbre et épousa le panorama du regard. Une chose attira son attention: une très fine colonne de fumée, à peine visible.
Elle savait ce que c'était: des "Comme-Elle". Certains étaient déjà passé par ici. Elle n'avait jamais osé entrer en contact avec eux, mais elle préférait garder un œil sur eux. Était-ce par curiosité, par nostalgie subconsciente ou simplement parce qu'ils étaient des intrus sur son territoire? Elle ne savait pas, elle ne cherchait pas à savoir mais elle s'approcha, discrète comme une ombre.

Le Temps des Varalasan

Spoiler:
 

-Nim... wé!
L'Archiviste sourit. Pour la première fois, la jeune femme en haillons avait parlé! Elle se tenait à 3 mètres de lui, toujours dans cette étrange posture ramassée, rappelant un chat qui ne savait s'il devait rester ou s'enfuir, mais elle avait enfin parlé... et dit son nom.

4 jours auparavant, Nimwé observait la petite meute de Comme-Elle avec une curiosité et une attirance toujours renouvelée à chaque rencontre.
Au cours de sa vie solitaire, elle avait vu certaines de ces meutes. Elle avait souvent été tentée de les aborder, comme aimantée par un instinct naturel qui lui disait que sa place était au sein d'eux, mais la nature était souvent source de dilemme et d'enseignements biaisés. Elle avait vu ce qu'il se passait lorsqu'un loup solitaire essayait de rejoindre une meute: soit il était chassé sans ménagement, soit, parfois tué, soit il tuait le mâle alpha pour prendre sa place.
Nimwé n'avait pas envie de se battre, ni d'être chassée, et encore moins de tuer les alpha de ces meutes.

Le Clan Varalasan avait quitté les alentours de Val Firmin et remontait vers le nord en direction de Val Forêt, Harand préférant s'éloigner au plus vite de ces lieux maudits, de l'Enclin et des Templiers.
Ce chemin était inhabituel pour le clan mais plus prudent.
Aucun membre ne sentit la présence de celle qui les regardait.

Harand, comme toute personne ayant de lourdes responsabilités, profita d'un moment de solitude. Intriguée par le fait que cet être s'éloigne tant alors qu'il semblait plutôt chétif par rapport aux autres mâles de la meute, Nimwé le suivit.
Subitement, elle détecta un bruit. Des déplacements qu'elle ne connaissait que trop bien: les Mauvaises-Choses. Absorbé par elle ne savait quoi, le Hahren ne les sentit pas.
3 Genlocks apparurent, prêts à attaquer l'Elfe, se disposant en éventail tandis que Harand sortit son bâton.
S'il s'agissait de loups et d'un cerf, Nimwé aurait laissé faire la nature. Mais là, il s'agissait d'un Comme-Elle et de créatures qui ne devraient pas exister! Un grondement sourd lui monta à la gorge et elle rectifia sa position, tout en se demandant pourquoi Comme-Elle ne fuyait pas.

Harand avait opté pour faire le maximum de dommages au plus grand nombre afin de diminuer leur force globale. Il s'ouvrit brusquement un angle et envoya une violente poussée de magie qui expédia sans ménagement 2 des Genlock contre des arbres. Mais cette attaque l'exposa aux attaques du troisième.

Attaques qui ne vinrent jamais: une forme brune jaillit des buissons avec une vivacité incroyable pour se jeter sur le Genlock. Un corps-à-corps terrible, ponctué de grognements et de rugissement des 2 bêtes emplit la forêt.
Ne distinguant rien de cette aide providentielle à cause de l'enchevêtrement chaotique et de la poussière que cet affrontement bestial levait, l'Archiviste crut d'abord qu'il s'agissait d'un couguar. Il se concentra sur les 2 engeances qu'il avait amoché et les acheva.
Un hurlement de douleur retentit dans son dos, suivit d'un bruit sec que Harand connaissait bien: celui des cervicales qui se brisent!
Il se retourna immédiatement.

Le troisième Genlock était face contre terre, chose qui n'aurait pas été si anormale s'il n'était étendu... sur le dos!
La forme brune cherchait à s'éloigner en rampant, une épée courte plantée dans la cuisse.
Une main se posa sur l'arme.
Harand hurla de ne pas faire ça, mais l'arme fut arrachée d'un coup sec accompagné d'un cri de douleur au timbre féminin.
Une femme?
Elle était en haillons, le visage caché par de longs cheveux noirs désordonnés. Ce n'était donc pas un animal?!
L'hémorragie était abondante. Le Hahren savait ce dont il retournait: l'artère fémorale avait été tranchée. S'il ne la soignait pas, elle mourrait!
Il essaya de s'approcher, mais elle se retourna brusquement en feulant de colère, comme un chat menaçant.
Il vit qu'il s'agissait d'une Elfe. Elle était jeune, une petite vingtaine d'années. Pourtant, elle ne portait pas de vallaslin.
Harand essaya de raisonner l'inconnue, mais rien n'y fit. Durant de longues minutes, il la suivit, elle feulait de nouveau dès qu'il essayait de s'approcher de trop.
Il savait qu'il devait attendre... et qu'il faudra être rapide.

Nimwé essayait de plaquer la main sur sa blessure tout en tentant de s'éloigner du Comme-Elle. Il lui fallait de l'elfidée. la plante la sauverait. Tout se mit à tourner. Trop loin... trop faible... elle savait qu'elle allait mourir... et sombra dans l'inconscience.
Harand se précipita et utilisa sa magie pour la soigner. Elle ne revint pas à elle: elle était sauvée mais avait perdu beaucoup de sang.
Il ne pouvait la laisser ici: elle serait en danger. Il rassembla ses forces et tenta, non sans difficulté, de la ramener au campement.

Elorill avait prêté son aravel et sa couche volontiers à l'inconnue inconsciente.
Harand raconta ce qu'il s'était passé. Tous furent étonnés du comportement étrange de Nimwé.
Au bout de quelques heures, l'Archiviste fut pleinement rassuré: non seulement elle était sauve, bien qu'encore dans le coma, mais en plus, elle n'avait pas été touchée par la souillure de l'Engeance.
-Comment peut-elle être aussi animale? C'est impossible... Murmura Elorill alors qu'ils étaient rassemblés autour du feu de camp.
-A moins que... à moins que... Je reviens! Fit Paiven qui se rua dans son aravel et en ressortit, tenant un livre.
-C'est là! C'est là! Je suis sur que c'est là! Dit-il en tournant frénétiquement les pages. Ca y est! "Les Enfants-Sauvages"!
Harand demanda ce dont il s'agissait.
-Un livre qui parle des mythes et de leur réalité probable. Ecoutez! "Les Enfants-Sauvages ne sont en rien un mythe, même si leurs apparitions sont rarissimes.. On en dénombre moins d'une dizaine de cas depuis 500 ans, et encore, tous ne sont pas avérés.
Aucun Enfant-Sauvage n'a pu être observé, mais il est vraisemblable que leurs origines soient Dalatiennes.
En effet, seuls ceux-ci possèdent les attributs de bestialité inhérents à leur race et permettant la surv..."

Il s'arrêta et releva la tête, captant le regard noir d'Admael et Harand.
-Hey! Ce n'est pas moi qui ai écrit ça! C'est un Shem!
-Bon... on mettra ça sur le compte des attributs de stupidité inhérents à cette race. Grommela Admael.
Paiven consulta le reste de l'analyse, expliquant que ces enfants trouvent leur origine dans le fait qu'un clan ait été décimé, par une attaque ou la maladie. Seuls survivants, ils s'adaptent à la vie sauvage en s'inspirant d'eux.


Nimwé s'était réveillée et ne comprenait pas où elle était et qui était la jeune femme qui lui faisait face.
Recroquevillée, affaiblie et apeurée, elle n'arrêtait pas de feuler.
Elorill et Harand parvinrent à la calmer et à la faire manger. Des odeurs, un goût, oubliés depuis si longtemps. D'abord hésitante, elle s'empara de l'assiette que tenait Elorill et dévora la viande rôtie à belles dents... avant de se rendormir.

Le soir tomba sur le clan. Toute la soirée fut consacrée à essayer de comprendre d'où pouvait venir cette Elvhen, et pourquoi était-elle aussi sauvage.

Nimwé se réveilla en soirée et repensa aux événements récents. Elle s'était jetée sur l'Engeance et l'avait rouée de coups, puis, il y eu la douleur. Elle porta la main à sa jambe et ne sentit... rien! Elle était guérie, mais comment? Elle ne s'était pas soignée, et l'elfidée n'agissait pas aussi vite...
le Comme-Elle! C'était lui qui l'avait soignée!
Elle regarda autour d'elle, l'environnement de l'aravel... si étrange et, pourtant, si familier... comme la nourriture...
Elle se leva et observa au dehors. Personne ne la surveillait. Elle avait envie de rester, mais son instinct la poussait à retrouver la sécurité de la forêt.
Discrètement, elle s'enfonça dans la nuit.

Elorill ne découvrit la disparition de Nimwé que plusieurs dizaines de minutes après son départ.
Malgré la déception, d'aucun admirent que, d'un certain côté, sa place était dans la forêt, mais aucun n'arrivait vraiment à s'y résoudre, mais il serait impossible de la trouver si elle ne voulait pas se montrer.

Le lendemain matin, Harand trouva devant son aravel 2 gros lapins fraîchement chassés.
Il aurait bien demandé à Paiven ce que c'était que cette blague, mais il eu une intuition en prenant les proies: son facétieux ami n'y était pour rien.
Son intuition le mena à la forêt. Une fois assez loin, il entendit un bruit léger et regarda en direction de la source.

Pour la première fois depuis près de 14 ans, Nimwé se montra volontairement à quelqu'un.



Le Temps du Renouveau

C'était le deuxième jour que le même cérémonial se reproduisait: Harand s'isolait aux mêmes heures de l'après-midi et attendait. Inévitablement, Nimwé se montrait, mue par un sentiment lointain: il l'avait sauvée, il l'avait soignée et lui et les siens l'avaient nourrie. Elle ignorait les mots "faire confiance" mais, pour la première fois depuis bien longtemps,  elle n'éprouvait aucune animosité, ni méfiance à l'égard d'un inconnu.

Il essayait de communiquer, se désignant et disant son nom, mais, jusqu'à présent, n'obtenait aucune réponse.
La veille, elle le regarda en penchant la tête de côté, comme si elle essayait de comprendre ce que "Harand" pouvait bien signifier, puis s'enfuit.

Elle savait qu'en un temps lointain, elle savait faire comme lui... utiliser le "cri" des Comme-Elles. Elle essaya de l'imiter et dire la même chose. Elle ouvrit la bouche et:
-Haourwwrrranwww!

Ca ressemblait à une sorte de miaulement pathétique! Interloquée, elle sentit une chaleur lui monter aux joues et un sentiment étrange: celui de vouloir se changer en souris et se planquer pour que plus personne ne la voit! Elle s'enfuit de nouveau, frappée par la honte.
Pourtant une fois seule, elle se souvint qu'elle ne dut sa survie qu'à la persévérance.

Le lendemain, elle se montra de nouveau à l'Archiviste qui se demandait vraiment si elle allait réapparaitre après ce qu'il s'était passé.
Cette fois-ci, elle le pointa du doigt:
-Hawrand!

C'était presque ça! Elle eu le sourire d'une enfant fière de ses progrès. Lorsque Harand lui demanda si elle se souvenait de son propre nom, elle fut surprise de comprendre, comme si les exercices vocaux auxquels elle s'était adonnée une bonne partie de la nuit lui avaient permis de recouvrer une partie de son savoir perdu.
Elle chercha dans sa mémoire des images lointaines... elle n'était pas sure mais cela lui semblait évident, logique:
-Nim...wé!

Les heures qui suivirent furent une longue conversation, difficile pour le Hahren: Nimwé parlait étrangement, ne conjuguant pas les verbes et employant des mots bien à elle pour désigner des termes plus généraux, de plus, elle parlait lentement, hésitant souvent. Mais elle pu raconter son histoire, et l'histoire d'un clan au nom qu'elle-même avait oublié.
De toute évidence, son clan avait été attaqué et détruit: le livre de Paiven avait raison sur ce point.
Alors qu'il cherchait ce qui avait bien pu provoquer cette attaque, elle parla de l'Elfe sauvé la veille et fit un dessin.
Celui-ci était mal fait, Harand ne comprenait pas ce que cela pouvait bien représenter. Elle se désigna la poitrine, puis le dessin... des vêtements? l'Archiviste regarda plus attentivement et compris avec horreur: l'Elfe était un mage du Cercle!
Tout devint clair: les Templiers avaient retrouvé l'Elfe grâce à son phylactère et la Hahren du clan avait du refuser de le leur remettre, ce qui a conduit à un massacre!

A la fin de la journée, il proposa à Nimwé de rejoindre le clan Varalasan. Elle ne comprenait pas pourquoi, mais la proposition lui procura une joie immense... et une peur:
-Autres... de clan... vouloir de Nimwé? Eux... pas tuer?
Il la rassura sur ce fait, n'étant guère surpris d'une telle question de la part d'une personne ayant longtemps vécu parmi les bêtes.

Lorsque Harand revint au campement, il rassembla ses amis afin de leur présenter la nouvelle venue au sein de leur clan.



Le Temps de la renaissance

-Maewww! Sssshhhhhh!!! Feula Nimwé.
-Arrête de te plaindre! Et cesse de gigoter comme ça! Gronda Elorill qui essayait, depuis plus d'une heure de peigner la chevelure rebelle de la nouvelle chasseuse.
-Elorill tirer fourrure de Nimwé! Faire mal!
-"Cheveux", pas "fourrure"! rectifia la soigneuse de Hahls avant de grommeler: "Fourrure"... j'aurai tout entendu!
La soigneuse sortit de son aravel en ordonnant à Nimwé de rester là et alla voir Panoriel:
-J'ai besoin de ton baume à cheveux, je te prie. C'est l'horreur! Je n'arrive pas à lui démêler la tignasse! La dernière fois qu'elle a vu un peigne, la pauvre, elle devait à peine savoir marcher!
Panoriel lui passa le pot.
-Hum! Ca suffira à peine!
-Qu'est-ce que tu racontes? Il y en reste plus de la moitié!
-La dernière fois que j'ai vu autant de nœuds au même endroit, c'était sur un filet de pêche! Elle pourrait rester vautrée à fumer des herbes bizarres en chantant "Non, Femme, ne pleure pas" ou "Soldat Buffle" sans choquer personne!

La soigneuse avait pris en main le retour à la civilisation de Nimwé au niveau de son apparence. Elle lui avait donné 2 tenues en cuir résistant pratiques pour la chasse et essayait de lui rendre une coiffure acceptable, essayant de rendre celle-ci acceptable, taillant les fourches, lissant, brossant, peignant pour faire partir la myriade de nœuds disgracieux!

Enfin, au bout de 3 heures supplémentaires, Elorill sortit, épuisée, mais fière d'elle.
-Allez, Nimwé. Sors.
-Mais...
-Sors, je te dis. Viens te montrer un peu. Fais pas ta timide!

La transformation était radicale. Des cheveux bien peignées, des vêtements dignes de ce nom, un léger maquillage discret mais rehaussant son regard, Nimwé n'avait plus rien à voir avec la sauvageonne qu'elle était peu de temps auparavant.

-Eh bien. Plutôt mignonne comme ça! Fit un Paiven ne perdant pas le nord.
-Quoi être "mignonne"? Pratique pour chasser? Demanda Nimwé.
-Tout dépend la proie! Fit Paiven en riant.
-Paiven! Tu n'as pas honte?! s'offusqua Elorill.
Mais Nimwé ne se démonta pas, prenant les choses au premier degré et incapable de comprendre pourquoi Paiven aurait honte: certaines proies se chassent d'une certaine manière qui ne marche pas sur d'autres, c'était logique!
-Lapins! Nimwé vouloir chasser lapin, aujourd'hui!
Panoriel ne rata pas la perche:
-Y'en a qu'on appelle comme ça, mais ce ne sont pas les meilleurs!
-PANORIEL!!!! Là, Elorill était pivoine tandis que le frère et la soeur n'en pouvaient plus, riant de l'expression outrée de la soigneuse.

Plus tard.
Le Vent dans les cheveux, juchée sur la plus haute branche d'un arbre, Nimwé scrutait la plaine que les aravels du clan allait devoir traverser. Rien dans toutes les directions: ce passage à découvert s'effectuerait sans encombre.
La chasseuse rejeta la tête en arrière et émis un hululement.
Elle vit les chariots entrer dans la plaine.
Un sourire joyeux sur le visage elle descendit à toute vitesse et se jeta au sol avec agilité pour rejoindre ceux qui étaient, à présent, les siens.

Elle s'adaptait vite et quitta la forêt où elle avait grandi sans un regard en arrière. Le passé était le passé. Seul comptait l'avenir.

Seul comptait le Clan Varalasan: ses amis, sa famille désormais.



Behind the screen
PSEUDO ☩ MdA AGE ☩ de Pierre! COMMENT AVEZ-VOUS DÉCOUVERT LE FORUM ? ☩ Comme Christophe Colomb, en cherchant la route des Indes! FRÉQUENCE DE CONNEXION ? ☩ Autant que possible. Plusieurs fois par semaine CRÉDITS IMAGES ☩ Izhelinde

Code:
✥ [i]Karen David[/i] - <span style="font-size: 10px;">[url=http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/profile?mode=editprofile&page_profil=informations]NIMWE[/url]</span>



Dernière édition par Nimwé le Ven 20 Mai 2016 - 16:55, édité 27 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Harand
peuple de thédas ∣ dalatien
peuple de thédas ∣ dalatien
InfosRACE : Elfe dalatien
AGE : 26 ans
CONTRÉE D'ORIGINE : Marches Libres
LOCALISATION : Orlaïs
ARME/MAGIE : Magie de soin, magie arcanique, magie elfique
MÉTIERS/OCCUPATION : Archiviste
HUMEUR : Inquiet
COULEUR RP : #009900
CÉLÉBRITÉ : Satō Takeru
INSCRIPTION : 03/02/2015
MULTICOMPTES : Tristan & Clothilde
MESSAGES : 1025
PSEUDO : Parveth
© crédits : Parveth
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Nimwé... Hunting high and low Ven 22 Avr 2016 - 13:12

Hello, you !

Re-re-bienvenue ! T'es sexy, comme ça ! :diego:

_________________



H A R A N D

MOURIR EST AISÉ. VIVRE DEMANDE BIEN PLUS DE COURAGE. « Les morts ne souhaitent pas la vengeance, seulement le bonheur de ceux qui restent. » © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t488-harand http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t491-harand-archiviste-dalatien
avatar
Helene Sutter
cercle d'orlaïs ∣ mage confirmé
cercle d'orlaïs ∣ mage confirmé
InfosRACE : Humaine
AGE : 30 ans
CONTRÉE D'ORIGINE : Orlaïs
LOCALISATION : Cercle de Montsimmard
ARME/MAGIE : Magie élémentaire
MÉTIERS/OCCUPATION : Mage du Cercle
HUMEUR : Reste loin et ça ira
COULEUR RP : #AE8964
CÉLÉBRITÉ : Kate Beckinsale
INSCRIPTION : 06/02/2015
MULTICOMPTES : Keira
MESSAGES : 531
PSEUDO : Valarielle
© crédits : edenmemories
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Nimwé... Hunting high and low Ven 22 Avr 2016 - 13:18

Huum re-bienvenue chica :diego: :lele:

_________________



❝When you're hurt and scared for so long, the fear and pain turn to hate,
and the hate starts to change the world
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t494-helene-sutter-th http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t500-helene-sutter-don-t-come-closer
avatar
Nimwé
peuple de thédas ∣ dalatien
peuple de thédas ∣ dalatien
InfosRACE : Elfe Dalatienne
AGE : 21 ans
CONTRÉE D'ORIGINE : Forêt de Tirashan
LOCALISATION : Où va le clan.
ARME/MAGIE : machettes, griffes, dents, poings, pieds, coudes, genoux, cailloux, hiboux, joujoux....
MÉTIERS/OCCUPATION : Chasseuse du clan Varalasan
HUMEUR : Animale
CÉLÉBRITÉ : Karen Shenaz David
INSCRIPTION : 17/04/2016
MULTICOMPTES : Heren et Yver de Kaflan
MESSAGES : 17
PSEUDO : MdA
© crédits : Izhelinde
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Nimwé... Hunting high and low Ven 22 Avr 2016 - 17:05

Ma serannas, falon-mage!

Harand dire Nimwé sexy? :love: mrewww!


Dernière édition par Nimwé le Mar 26 Avr 2016 - 5:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Uther de Verchiel
royauté & noblesse ∣ chevalier
royauté & noblesse ∣ chevalier
InfosRACE : Humain
AGE : 35 ans
CONTRÉE D'ORIGINE : Verchiel
LOCALISATION : Verchiel
ARME/MAGIE : Épée et bouclier
MÉTIERS/OCCUPATION : Chevalier Orlésien & Baron de Verchiel
COULEUR RP : 0066ff
CÉLÉBRITÉ : Orlando Bloom
INSCRIPTION : 10/12/2014
MULTICOMPTES : Shay Howard & Gareth & Azénor & Rosélie
MESSAGES : 606
PSEUDO : Rémy le furtif
© crédits : Tatpotter (Blodbox)
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Nimwé... Hunting high and low Sam 23 Avr 2016 - 19:57

Bénévido !!! Enfin re, mais qu'importe amuse toi bien avec ce nouveau personnage so sexey !!

_________________



Uther de Verchiel
Baron, Chevalier, Noble...
Aime le peuple, évite la foule.
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t371-ser-uther http://dragon-age-rpg.forumactif.org/t521-uther-de-verchiel
avatar
Dorianna Thelvan
royauté & noblesse ∣ dame
royauté & noblesse ∣ dame
InfosRACE : Humaine
AGE : 23 saisons
CONTRÉE D'ORIGINE : Montfort, Orlaïs
COULEUR RP : #ff6699
CÉLÉBRITÉ : Miranda Kerr
INSCRIPTION : 03/01/2015
MULTICOMPTES : /
MESSAGES : 709
© crédits : Tumblr, Cranberry
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Nimwé... Hunting high and low Lun 25 Avr 2016 - 19:25

Je suis jalouse de ta beauté :nameo:

Mais heureuse que tu ne pourras jamais me voler Yver :diego:

_________________



   
Rise
"Ici ou ailleurs,
Si la vie est meilleure,
Je te suis sans peur,
Dans le tumulte de mon coeur."
© Joy
   
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t410-dame-dorianna-th http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t420-dame-dorianna-thelvan#5064
avatar
Nimwé
peuple de thédas ∣ dalatien
peuple de thédas ∣ dalatien
InfosRACE : Elfe Dalatienne
AGE : 21 ans
CONTRÉE D'ORIGINE : Forêt de Tirashan
LOCALISATION : Où va le clan.
ARME/MAGIE : machettes, griffes, dents, poings, pieds, coudes, genoux, cailloux, hiboux, joujoux....
MÉTIERS/OCCUPATION : Chasseuse du clan Varalasan
HUMEUR : Animale
CÉLÉBRITÉ : Karen Shenaz David
INSCRIPTION : 17/04/2016
MULTICOMPTES : Heren et Yver de Kaflan
MESSAGES : 17
PSEUDO : MdA
© crédits : Izhelinde
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Nimwé... Hunting high and low Mar 26 Avr 2016 - 5:03

Yver être Shem, Nimwé pas aimer Shems! :vomi:
Nimwé laisser Yver-Shem à Dorianna-Shem! :nameo:

ma serannas, falons-Shems nobles!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Azénor
peuple de thédas ∣ apostat
peuple de thédas ∣ apostat
InfosRACE : Humaine
AGE : 26 ans
CONTRÉE D'ORIGINE : Orlaïs
LOCALISATION : Sur la route
ARME/MAGIE : Magie Entropique et de l'esprit
MÉTIERS/OCCUPATION : Apostat
CÉLÉBRITÉ : Daisy Ridley
INSCRIPTION : 25/05/2015
MULTICOMPTES : Uther de Verchiel & Shay Howard & Gareth & Rosélie
MESSAGES : 218
PSEUDO : Rémy le furtif
© crédits : Arté
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Nimwé... Hunting high and low Dim 22 Mai 2016 - 18:26

Je m'occupe de ton cas rapidement désolé pour le retard !!! :yerk:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nimwé
peuple de thédas ∣ dalatien
peuple de thédas ∣ dalatien
InfosRACE : Elfe Dalatienne
AGE : 21 ans
CONTRÉE D'ORIGINE : Forêt de Tirashan
LOCALISATION : Où va le clan.
ARME/MAGIE : machettes, griffes, dents, poings, pieds, coudes, genoux, cailloux, hiboux, joujoux....
MÉTIERS/OCCUPATION : Chasseuse du clan Varalasan
HUMEUR : Animale
CÉLÉBRITÉ : Karen Shenaz David
INSCRIPTION : 17/04/2016
MULTICOMPTES : Heren et Yver de Kaflan
MESSAGES : 17
PSEUDO : MdA
© crédits : Izhelinde
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Nimwé... Hunting high and low Jeu 26 Mai 2016 - 16:33

Nimwé jamais en retard! :nameo:
Azenor mourir de faim si en retard pour attraper proies! :3:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gareth
peuple de thédas ∣ voyageur
InfosRACE : Humain
AGE : La trentaine
CONTRÉE D'ORIGINE : Terres du sud
LOCALISATION : Sur les routes
ARME/MAGIE : Une épée longue qu'il manie à deux mains.
MÉTIERS/OCCUPATION : Mercenaire
CÉLÉBRITÉ : Kit Haringthon
INSCRIPTION : 07/04/2015
MULTICOMPTES : Shay Howard & Uther de Verchiel & Azénor & Rosélie
MESSAGES : 144
PSEUDO : Rémy le furtif
© crédits : Valarielle
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Nimwé... Hunting high and low Ven 27 Mai 2016 - 0:43

Désolé je galère un peu en ce moment, promis ce week-end je m'attaque à ton cas ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t1096-gareth-et-les-c http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t1104-gareth-et-les-chiens-de-guerres
avatar
Gareth
peuple de thédas ∣ voyageur
InfosRACE : Humain
AGE : La trentaine
CONTRÉE D'ORIGINE : Terres du sud
LOCALISATION : Sur les routes
ARME/MAGIE : Une épée longue qu'il manie à deux mains.
MÉTIERS/OCCUPATION : Mercenaire
CÉLÉBRITÉ : Kit Haringthon
INSCRIPTION : 07/04/2015
MULTICOMPTES : Shay Howard & Uther de Verchiel & Azénor & Rosélie
MESSAGES : 144
PSEUDO : Rémy le furtif
© crédits : Valarielle
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Nimwé... Hunting high and low Sam 28 Mai 2016 - 18:29


Félicitation tu es validé(e) !
Désolé pour le retard, mais c'est chose faite !

Maintenant que ta fiche a été validée, le staff va se charger de te donner ta couleur et ton rang. Ton avatar sera recensé dans les plus bref délais dans le BOTTIN et ton personnage sera ajouté aux REGISTRES. Puisque nous ne somme pas à l'abri d'une erreur, merci de vérifier que ton personnage est bien recensé dans tous les sujets et possède la bonne couleur et le bon rang.

A présent tu peux t'occuper de ta FICHE DE GESTION DES PERSONNAGES et de ton TE METTRE EN QUETE DE RP.

Pour toute question le staff est à ta disposition par mp ou sur la box si l'un de nous est connecté. On te souhaite un bon amusement sur le forum ! À très bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t1096-gareth-et-les-c http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t1104-gareth-et-les-chiens-de-guerres
avatar
Nimwé
peuple de thédas ∣ dalatien
peuple de thédas ∣ dalatien
InfosRACE : Elfe Dalatienne
AGE : 21 ans
CONTRÉE D'ORIGINE : Forêt de Tirashan
LOCALISATION : Où va le clan.
ARME/MAGIE : machettes, griffes, dents, poings, pieds, coudes, genoux, cailloux, hiboux, joujoux....
MÉTIERS/OCCUPATION : Chasseuse du clan Varalasan
HUMEUR : Animale
CÉLÉBRITÉ : Karen Shenaz David
INSCRIPTION : 17/04/2016
MULTICOMPTES : Heren et Yver de Kaflan
MESSAGES : 17
PSEUDO : MdA
© crédits : Izhelinde
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Nimwé... Hunting high and low Sam 28 Mai 2016 - 19:06

:omg:

Merci, Shem!

Nimwé contente!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Nimwé... Hunting high and low

Revenir en haut Aller en bas

Nimwé... Hunting high and low

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques de Thédas :: Présentations validées-