FORUM FERME

Partagez|
 

 Qui est ce visage qui me hante ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Azénor
peuple de thédas ∣ apostat
peuple de thédas ∣ apostat
InfosRACE : Humaine
AGE : 26 ans
CONTRÉE D'ORIGINE : Orlaïs
LOCALISATION : Sur la route
ARME/MAGIE : Magie Entropique et de l'esprit
MÉTIERS/OCCUPATION : Apostat
CÉLÉBRITÉ : Daisy Ridley
INSCRIPTION : 25/05/2015
MULTICOMPTES : Uther de Verchiel & Shay Howard & Gareth & Rosélie
MESSAGES : 218
PSEUDO : Rémy le furtif
© crédits : Arté
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Qui est ce visage qui me hante ? Mer 9 Mar 2016 - 20:58

✥ Date, mois, année 5:12 des Exaltés, lors de l'arrivé d'Octavius à Val Royaux.
✥ Lieu Dans l’immatérielle.
✥ Moment de la journée Le soir.
✥ Autre Dans le rêve d'Octavius.

La nuit se rapprochait dans les bois d'orlaïs. Azénor voyageait depuis suffisamment longtemps dans le coin pour savoir où allait lorsqu'il fallait dormir. Elle avait déjà visité cette partie de la forêt il y avait quelques mois, lors de son évasion de la tour des mage. C'était ici qu'elle avait brisé le phylactère qui détenait sa vie autrefois. Désormais libre, elle avait fui et avait même semer les quelques templiers à ses trousses.

Depuis elle avait visité quelques villes, le visage caché et prudemment. Elle était monté vers le nord, mais alors qu'elle fonçait vers Tevinter, elle avait remarqué un homme plutôt étrange. Un homme qui ne semblait pas se cacher de sa magie, un homme plutôt richement vêtu pour un apostat et avec un curieux accent. Azénor n'avait pas résisté, elle était aller face à lui, se faisant passer pour une simple villageoise et le heurtant pour observer son visage et entendre clairement sa voix. Elle l'avait ensuite suivi, lui et son ami la femme un peu bourru.

Elle avait apprit son prénom et même son origine, mais il fallait être prudent pour contacter cet homme. Si la femme avec sa hache disait vrai, alors il était un mage Tevinter, quoiqu'il en soit, il fallait faire preuve de prudence.

Azénor escalada la dernière pierre de marbre jadis appartenant à un temple sans doute elfique et elle pénétra sans peur dans ce qu'il restait de l'ancienne chambre du temple. Elle descendit les quelques escaliers dans la pénombre. La mage prit son bâton et concentra sa magie pour créer une petite flamme autour du bout de ce dernier, il servirait de torche le temps qu'elle retrouve ce qu'elle était venu chercher.

Au bout de quelques minutes de recherche, elle le retrouva, l'artefact elfique. Elle s'était souvent demandé à quoi il servait et l'avait étudier pendant des jours lors de son second passage ici et ce n'était que récemment qu'elle avait remarquée que l'artefact lui permettait de se projeter dans les rêves d'un homme comme le lyrium le faisait. L'objet n'avait sans doute qu'une seule charge, il fallait donc l'utiliser avec précaution et en cet instant il serait bien utile à la mage qui désirait contacter le Tevintide croisé quelques jours plus tôt. Où se trouvait-il ? Val royaux devait être sa destination, alors elle se concentrerais sur cette ville pour le trouver.



Azénor s'assit et ferma les yeux, abandonnant la flammèche de son bâton, elle se concentra sur l'artefact pour communier en quelque sorte avec la magie de l'objet. Il était compliqué d'utiliser un tel artefact, aussi le lien qu'elle allait pouvoir avoir avec cette homme, cet Octavius ne serait pas bien stable et ne pourra durer éternellement. Elle espérait juste que l'esprit du mage était au repos et que l'homme était endormi. Il faisait nuit et il était désormais tard, alors avec un peu de chance elle pourrait communiquer avec lui sans trop de soucis.

La concentration fini par payer et malgré les années d’entraînements qu'elle avait ce fut dans un suffoque-ment totale qu'elle entra dans l’immatérielle éveillé, et que son corps s’aplatit contre le sol froid et dur de la chambre de l'antique temple Elfique. Son corps était vulnérable au même titre que son esprit et elle de détestait ça. Il lui fallait faire très vite désormais.

La mage arpenta un couloir richement décoré, elle avait atterrir sans aucun doute dans un des rêves du mage qu'elle contactait par cet artefact. Parfait, elle pourrait donc en apprendre plus sur lui, sans qu'il ne résiste trop.

La mage s'avança dans ce monde qui lui semblait totalement instable, l'artefact lui permettait d'avoir une quasi lucidité totale, mais elle devait forcer également pour réussir à rester dans ce rêve qui ne voulait certainement pas d'elle. C'était étrange d'ailleurs, elle visitait une sorte de grande demeure avec des tableau, un bibliothèque impressionnante, rêvait-il de lui dans un tel palais ? Ou était-ce un endroit de ses souvenirs ? Elle allait sans doute pouvoir en apprendre beaucoup sur cet homme. Tant mieux, il fallait qu'elle soit mettre de la situation et que ce soit elle qui ait le plus d'information.

Elle continua d'arpenter la demeure, jusqu'à ce qu'elle entende une voix dans l'une des pièce. Elle s'approcha de la porte mi-ouverte, passa sa main dessus et l'ouvrit doucement. Elle entra doucement dans une grande salle avec une cheminée et deux fauteuils face à cette dernière. L'un de ces fauteuils était occupé. Elle voulu s'approcher doucement, mais la porte sembla claquer ce qui fit retourner le Tevintide.

« Monseigneur » exécuta-t-elle, voulant se faire passer pour une servante.
Revenir en haut Aller en bas

Qui est ce visage qui me hante ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques de Thédas :: Couloirs de l'Immatériel-