FORUM FERME

Partagez|
 

 Gawain Rondetable.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Gawain Rondetable
chantrie ∣ Chevalier-enchanteur
chantrie ∣ Chevalier-enchanteur
InfosRACE : Humain.
AGE : 38 ans.
CONTRÉE D'ORIGINE : Orlais.
LOCALISATION : Toujours là, à veiller.
ARME/MAGIE : Lame spectrale.
MÉTIERS/OCCUPATION : Chevalier-enchanteur
HUMEUR : Stable.
COULEUR RP : #0080FF
CÉLÉBRITÉ : Sean Bean
INSCRIPTION : 03/02/2016
MULTICOMPTES : Non
MESSAGES : 14
© crédits : fanpop.com
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Gawain Rondetable. Jeu 11 Fév 2016 - 13:50


Gawain Rondetable

NOM ☩ Rondetable.PRÉNOM ☩ Gawain. AGE ☩ 38 ans. RACE ☩ Humain.PROVINCE DE NAISSANCE ☩Orlaïs. RAISON DE LA PRÉSENCE EN ORLAIS ☩ Gawain a été muté à Orlais avec les templiers afin de calmer les tensions entre mages et les templiers déjà présent en agissant comme parti neutre en tant que mage et membre de la chantrie. L'une de ses autres missions est de renforcer la protection d'Orlais et de coopérer avec les gardes des ombres et ce, quitte à devenir lui-même un garde des ombre afin d'assurer la sécurité en unissant un maximum de monde contre les engeances. MÉTIER/RÔLE ☩ Chevalier-enchanteur.RANG SOCIAL ? ☩ Anciennement membre du cercle de Montsimmard, membre de la chantrie. MAITRISE ☩ Gawain a été formé pour manier la lame des chevalier-enchanteurs ; la lame spectrale et ce dernier l'utilise avec une maitrise qui s'est forgé à travers les années dans l'exercice de ses fonctions. La magie de Gawain s'est tourné dans ce sens aussi, si il peut utiliser des sorts de protection, Gawain se spécialise avant tout dans les arcanes des chevalier-enchanteurs. ALLÉGEANCE ☩ L'ordre des chevalier-enchanteurs, la chantrie. AFFINITÉS AVEC LES AUTRES RACES/FACTIONS ☩ Gawain n'a aucune hostilité envers les autres races comme il n'a pas forcément la moindre sympathie. Ce qui compte pour lui est plutôt ce qu'elle fait et comment qui compte le plus avant tout. PRINCIPAUX TRAITS DE CARACTÈRE ☩ Déterminé, fier, têtu, impartial, toujours prêt à prouver son titre de chevalier-enchanteur, franc, direct, honnête, rude sur les premiers abords.

Tell me your story



Chapitre 1 : le commencement


Le début de ma vie peut sembler anodin et vous avez raison. Je suis le fils d'un homme et d'une femme parmi tant d'autres, mais je suppose que ce n'est pas ce que vous voulez savoir, ce qui vous tente sont les choses plus trépignantes mais si il est question de ma vie, alors vous devrez tout savoir. Voici celle d'un homme qui porte alors à la fois un fardeau mais aussi d'une fierté.

Il y a de ça bien longtemps, je vins au monde alors que mon père et ma mère furent seuls dans leur maison. Mon père était forestier et ma mère une simple cultivatrice de ce que ma mémoire me fait encore revenir. Si je ne me souviens plus vraiment de leur visage, je sais encore vaguement comment furent leur expression à chaque fois que je les regardais.

Je me souviens encore de l'odeur de mes vêtements encore fraichement lavé, du bruit du feu qui faisait craquer les branches dans la cheminée, de la berceuse que ma mère me chantais et que je chantonne encore de temps en temps pour m'aider à me calmer. Quand j'y pense, tout cela a une saveur que seul un rêve peut encore me faire ressentir ou alors si lointain que ça en devient comme de simples tableau où une peinture s'affiche et reste totalement immobile.

Si ces souvenirs sont encore en moi, il y a un autre souvenir qui lui, reste totalement animé et aucunement fixe comme un tableau. J'en ai même encore cette odeur et les bruits bien vivants dans ma tête. Cette journée semblait si normale, si lumineuse et encore bien calme. Je voyais encore les enfants avec qui je jouais, le sourire et les rires sont bien vifs et ancrée dans ce souvenir. Puis la colère, aussi brusque que soudaine qui vient rayé ce souvenir à jamais d'une trace qui ne cesse de revenir à chaque fois.

Le feu surgit alors et un cri... Un cri puissant, un cri de douleur qui perce mes tympans et me mets comme dans un état où je peux plus bouger, ce corps en flammes me hante encore à ce jour, ce jour où je savais que je ne pouvais plus mener cette vie que je me pensais déjà faite. Cet enfant ne fit que remuer avant de s’effondrer et rester immobile alors que je n'arrivais pas à en enlever les yeux.

Tout ce qui se passa ensuite fut brouillé mais je sais que je fut comme pris de panique et que les templiers furent là à s'avancer vers moi. Leurs visages montraient de la peur, de la crainte, mais aussi comme de la colère avec une tentative de cacher cela sous un voile de calme en tentant de m'approcher alors que l'un d'eux, un peu trop proche, se retrouva avec le bras en feu.

Courir, je n'avais que cette pensée en tête, je voulais fuir loin de tout ça, que tout redevienne comme avant. Je n'avais rien demandé et rien mérité d'aussi cruel. La peur me donnait cette force de courir au delà de ce que j'avais pu concevoir à cet âge, mais quelque chose me frappa le dos et me fit tomber brutalement. Tout ce qu'il m'était possible était de laisser un faible sifflement sortir de ma bouche et mes doigts qui grattèrent fortement le sol.

Puis les pleurs, si faibles étaient-ils, furent bien là. Comme si mon esprit savait ce qu'il allait venir par la suite, comme si les pleurs étaient un signe. Ces hommes vinrent expliquer à mes parents ce qu'il allait se passer, c'est tout ce que j'ai su à cet instant, jamais je n'ai su comment ont-ils pu réagir mais suppose que comme tout parent qui pense avoir perdu son enfant, ils n'échappèrent sans doute pas à la même réaction.

Tout ce que je savais, c'est que j'étais spécial et que ces hommes allaient m'emmener à un endroit où d'autres gens sont comme moi. Des gens qui eux aussi avaient mit le feu à des gens ? Je ne saurais jamais et je préférais rester dans l'ignorance.

Chapitre 2 : Une tour pour tourner en rond.


Cette fois par contre, ma mémoire est moins floue et je sais encore ce que je pensais à peu près, du moins dans une certaine mesure. Cette tour... Je la voyais comme étant quelque chose qui allait être si spécial que j'allais devenir autre chose. Je me souviens de la surprise que j'ai ressenti en entrant dans cette tour qu'on m'avait dit comme étant ma nouvelle maison.  

Je pensais y trouver des gens bizarres mais je ne voyais que des hommes et des femmes qui étaient gentils avec moi, commençant à me faire quelques explications. Soi-disant j'étais particulier, ce que je savais déjà avec ce qu'il m'était arrivé. Mais j'étais là car c'était un endroit qui était là pour me protéger des autres et pour ne pas faire mal aux autres, ce qui était ridicule vu que je pouvais faire mal même ici.

D'autres hommes et femmes en armures étaient là aussi et semblaient si intimidant que je n'avais plus vraiment le sentiment d'être à nouveau dans un endroit que je pouvais estimer être comme ma nouvelle maison. On me donna même une chambre où je pouvais voir d'autres enfants un peu plus vieux, mais qui montrait un air qui semblait dire qu'ici, ça ne pouvait pas être trop grave mais je ne voyais pas les mêmes expressions que les enfants que j'avais vu dehors.  

Si ils semblaient expressifs, ça manquait de vie dans leur regard, comme si une fois dans cette tour, ils avaient perdus quelque chose d'important. Est-ce que j'allais devenir comme eux ? C'est la question qui passa dans mon esprit, et j'en tremblais rien que de me voir comme ayant perdu quelque chose d'encore plus grave ; la liberté. La nuit qui vint, je ne ferma pas l'oeil de la nuit et ne put que pleurer en ne voulant que revoir le ciel, les enfants joyeux mais l'image de ces flammes me laissait totalement tétanisé.

Les jours suivants ne furent que bien moroses et vides de sens, les gens avaient beau me parler, je ne faisais que répondre à leurs questions sans totalement écouter. Je sais juste qu'à un moment, j'avais retenu ce qu'on m'avait dit sans que j'y prenne attention. Les gens ici sont des mages et si je suis ici, c'est que j'en suis un, et les hommes en armure sont là pour nous protéger et nous surveiller au cas où on fait n'importe quoi.

Si je rigolais avec souriais petit à petit avec les autres enfants, jamais je ne serais plus ce même enfant qu'autrefois.

Chapitre 3 : Une confrontation pour faire briller un soleil.


Au fur et à mesure que les années passèrent, je commençais à m'habituer à être dans un endroit pareil sans pour autant y être totalement malgré que je faisais de mon mieux pour m'adapter. Plus on m'apprenait à tout ce qui touchait à la magie, plus je désirais apprendre et pouvoir combler cette curiosité qui me motivait malgré tout à agir au lieu de simplement rester dans mon lit sans bouger, ce qui fut le cas lors de mes débuts ici.

De tous mes camarades, je montrais sûrement une volonté suffisamment forte pour ce qui était de persévérer quand j'échouais, quitte à me blesser suffisamment pour finalement finir sur mon lit pour récupérer.
Je refusais l'échec dans ce que je faisais, il était hors de question que je sois là pour ne plus rien faire par la suite, je devais bouger, faire quelque chose, même me battre était assez exaltant selon moi dans cette période bien que je ne me suis jamais battu.  

Je bouillonnais de colère envers moi même quand j'étais incapable de faire un simple tour de magie élémentaire, et ça finissait même sur tout et n'importe quoi qui me frustrait. Je n'aimais pas être là et je voulais juste combler ma colère si forte était-elle dans ces instants. On pouvait dire que j'entrais à un âge où un garçon était soumis plus aisément à ses émotions d'une manière assez brutale et instable.

Mais malgré tout cela, je montrais de la bonne volonté et j'évitais de trop faire entendre parler de moi des templiers, en tout cas je causais que bien peu d'incidents magiques, étant donné que ce qui se faisait voir était surtout le manque de résultats sur certains sorts basiques.

En fin de compte, je fus assez persévérant pour être apte à pouvoir au moins ce qu'un mage basique sait faire. Je me sentais comme un nouvel homme quand on me parla de cette confrontation que chaque mage se devait de faire bien qu'on ne me donna aucun autre détail.

C'est avec impatience que j'attendis que mon tour, et c'est donc sur cela qu'on m’amena dans une pièce où quatre templiers ainsi que le premier enchanteur se trouvèrent face à un bassin. Si j'étais motivé, je me demandais ce qu'il pouvait se passer lors de cette confrontation et je n'allais pas être déçu mais au contraire ; on devait m'envoyer dans l'immatériel en invoquant un démon pour me mettre à l'épreuve ou bien mourir de la main des templiers, voir même devenir un apaisé, ce que je refusais quoi qu'il arrivait, plutôt mourir que de devenir un apaisé.

Et me voilà donc dans l'immatériel... Un endroit si unique, si particulier, là où rien n'est immuable et chaque chose que l'on voit est un reflet de notre monde avec ses propres habitants. Mais contrairement à ce que je m'attendais, je ne vis qu'un endroit que je n'avais pas vu depuis des années.

Cet endroit... La maison de mes parents, ces enfants... Je jouais encore avec eux... Puis le feu... Tout ce que je pouvais sentir fut cette même peur que j'ai eu la première fois... Je voulais fuir à nouveau mais non, je ne pouvais pas détourner mes yeux de cette forme en feu qui s'avançait vers moi. Le cœur battant, la sueur coulant le long de mon visage, je me mis à hurler en tombant en arrière, faisant de mon mieux pour m'éloigner mais rien n'y faisait, je ne parvenais pas à agir rapidement.

Je me pensais perdu, à jamais destiné à me faire hanter mais je ne pouvais pas faire marche arrière et fuir ce qu'il s'est passé. Au delà de la peur, je ressenti le besoin vital de ne pas rester là à simplement fuir, c'est pourquoi je me leva et me mis à crier à nouveau en jurant à cette forme que je ne serais plus jamais le faible garçon d'autrefois. Si j'avais peur, la résignation à ne jamais abandonner me donnait la force de ne pas me laisser abattre.

La seule chose que je fis fut de bondir sur cette forme, quitte à me blesser mais je me fichais pas mal de me faire mal à ce stade, je ne faisais que lancer le premier sort qui me vint en tête et à utiliser le feu sur cette forme déjà en flammes, peu importe si ça ne marcherait ou pas.

Je me souviens encore du cri de douleur de la forme qui abandonna sa forme pour prendre son apparence originelle en se débattant sous le feu qui se propagea le long de son corps, me faisant chuter plus loin. Alors que le feu se fit fort, le cri du démon se fit strident et me fit vriller les tympans, me forçant à me couvrir les oreilles en me faisant tomber dans les vapes.

Quand je revins à moi, je me retrouvais dans la pièce où les templiers et le premier enchanteur se trouvaient. Je l'entendis me dire que j'avais réussi à repousser un démon de la peur, ce qui n'était pas une mince à faire, que cela demandait une force de volonté suffisamment forte pour faire face à sa vraie peur et la vaincre
 
Suite à cela, je fus reconnu comme un mage à part entière, et pour une fois, je me mis à vraiment sourire.

Chapitre 4 : une voie du prestige, celle du chevalier-enchanteur.

La satisfaction d'être reconnu comme un mage me plaisait mais ce n'était qu'encore une chose qui se faisait bien trop ennuyante à force, surtout en étant enfermé. J'en voulais encore plus, bien plus même si je savais que cela pouvait conduire sur une pente dangereuse. Être un simple mage ne me suffisait pas, je me sentais plein d'énergie et de motivation, quitte à ne pas tenir en place pour simplement me dépenser physiquement.

Le simple fait de rester dans cette tour me semblait être insupportable, c'est sur ce point que certains professeurs remarquèrent mon impatience et ce constant besoin de bouger. Et je me souviens encore parfaitement le jour où une femme venant de l'extérieur vint dans le cercle. Elle avait l'air si fier, si imposante dans son apparence et pourtant, je me souviens que je n'avais aucunement détourné mon regard quand elle me fixa avec un regard qui aurait pu fendre la terre en deux.

Commandant Helaine, je ne pourrais jamais oublier son nom, tout comme je ne pourrais jamais oublier celle à qui je dois d'être ce que je suis aujourd'hui.

Je la revois encore là, à me demander qui je suis et ce que je pense sur le fait d'être un mage, si c'était juste ça que je recherchais, que je désirais simplement vivre entre ces murs pour mener une vie faite de préjugés et dans la crainte de l'extérieur et du regard des autres.

Sans hésiter, je prononçais que je ne voulais plus avoir peur, que j'avais vaincu ma véritable peur et que je devais agir non pas pour voir l'extérieur, mais pour m'opposer aux regards des autres sans crainte en n'ayant aucune honte mais simplement pour me dévoiler comme une personne qui inspire la confiance malgré le fait d'être mage.

En quelques mots, mon destin fut forgé. Helaine me confia que pour les gens ayant ce mental sont ceux qui ont la volonté de toujours être remarqué, à l'image d'un chef militaire ou bien d'un soldat qui se révèle être bien plus doué que ses confrères. Ma voie se devait donc être celle du chevalier-enchanteur.

Au delà de la simple idée que de voir l'extérieur, le chevalier-enchanteur doit inspirer le respect et un idéal de discipline et d'ordre. Être aux côtés des templiers n'est pas une punition mais un honneur, et mourir auprès d'eux est la preuve que à jamais un chevalier-enchanteur s'est dévoué à sa cause et à sa raison d'être. L'ordre se veut dévoué à la Divine et s'y plie aveuglément, faisant d'eux ses plus grands fervents malgré qu'ils sont encore surveillés par les templiers qui se doivent de toujours veiller sur eux. Il n'est donc pas rare que de voir un chevalier-enchanteur se faire féliciter pour ses faits d'armes, en retour de la reconnaissance et d'être bien vu dans la troupe où il se trouve.

Helaine me raconta tout cela alors que je m'imaginais déjà, l'arme à la main devant une foule qui m'acclamait dans la gloire et la fierté. Mais la vérité se veut un peu plus différente. Et quand je clamais que je serais honoré d'être un membre de cet ordre, cette dernière me jeta alors un morceau de bois que j’attrapai maladroitement avant de regarder plus en détail ce que c'était. Une garde d'épée sans lame ? J'avoue avoir été on ne peut plus perplexe quand Helaine me demanda de l'attaquer avec, lui répondant qu'il faut une lame pour attaquer.

"Ah bon ?" fut sa réponse "Alors fais la maintenant sur place, forge la"

Qu'est-ce qu'elle pouvait bien dire par la forger maintenant ? J'en étais incapable que de forger une lame, je n'avais aucune connaissance en forge. Helaine soupira et tendit sa main avant qu'une lueur verte s'échappa de sa main pour en devenir une longue lame alors que je fit un pas en arrière sur le coup.

"Voilà comment on forge une lame, elle est simplement la manifestation de ton esprit garçon, c'est cela le vrai symbole et le pouvoir incontesté du chevalier-enchanteur, sa lame est ce qui fait de toi un membre de l'ordre, tu ne sera jamais reconnu comme l'un d'entre nous tant que ne sauras jamais faire cela. Tu dois sentir ta lame, ne faire qu'un avec, elle vit à travers toi et ne fait que répondre à ton désir. Plie l'épée à ta volonté, ordonne lui de se dévoiler et à jamais tu sera capable de faire appel à elle le restant de ta vie. Si ton esprit et incassable, alors ta lame le sera tout autant."

La théorie se voulait inspirante mais devant l'absence de résultat face à ma première tentative ne me surprit pas. Pourtant, je fermais les yeux et tenais à deux mains la garde en bois en visualisant la forme et la longueur de la lame. Mais il semblait qu'il me fallait encore du travail et la seule chose que je fis de vraiment probable fut de faire exploser dans mes mains la garde en bois.

"Ne me fais pas perdre de temps ! Ton incompétence fait que tu as accidentellement forgé ta lame dans ta garde ! Si tu n'avais rien eu en main, tu aurais pu perdre tes mains gamin ! Allez ! Je veux que tu me forge cette lame, que tu me montre cette volonté que tu as !"

Durant de longues heures, je me forçais à rester debout à tenter de forger cette lame qui ne faisait que prendre l'apparence d'un amas vert et cristallite qui était totalement instable et se brisait au moindre mouvement d'air. Rien que de faire cela me fatiguait et me laissait épuisé sous l'effort mental que ça demandait.

La matérialisation de la lame était ma principale occupation et je ne faisais que manger et dormir en dehors, rejoignant Helaine pour continuer à m'entrainer encore et encore.

"Abandonne gamin, tu vois bien que tu n'arrive à rien ! Tu peine déjà rien qu'à faire apparaître la matière brute, ta volonté est faible et tu sais quoi ? Tu devrais même pas être nommé mage et encore moins vivre, un homme comme toi mourrait à peine face à un adversaire, si je te tue maintenant, je rendrais service aux templiers et je t'épargnerais une vie de souffrances inutiles où on ne te verras jamais autrement qu'un simple mage." Furent les mots avant qu'elle fit à nouveau apparaître sa lame en s'avançant vers moi sans montrer la moindre hésitation.

Elle allait vraiment me tuer ? Non je ne pouvais pas y croire, et j'ouvris en grand les yeux quand elle leva son arme pour abattre sur moi alors que j'ai à peine eu le temps de m'écarter en sentant bien clairement cette douleur me prendre l'épaule gauche toute entière. Cette douleur se fit vive comme une douche froide et mon coeur se mit à battre la chamade devant l'évidence où j'allais mourir.

Je peinais à gérer la douleur et à tenter de mettre de la distance entre nous, et le fait qu'Helaine ait verrouillée la porte ne me laisse que bien peu de possibilités. La seule chose que je fit fut un vulgaire projectile magique dans sa direction mais tout ce qu'elle fit pour le disperser fut de simplement donner un coup d'épée dedans.

"Tu ne fais que perdre du temps gamin ! Laisse-moi te tuer et tout ira pour le mieux, tu fais peine à voir te débattre comme ça, j'ai bien raison de vouloir épargner aux templiers un danger comme toi, au final tu n'as aucun désir de vivre et de fierté."

Criant de colère, je me ruais droit sur elle mais comme on pouvait s'y attendre, je me retrouva au sol, à moitié sonné. Mais même ainsi, ma colère me faisait relever et donner des coups approximatifs qui ne faisait que m'énerver d'avantage. Un coup au ventre me coupa le souffle et me laissa tomber sur le sol en me tenant ce dernier pour espérer revenir sur mes pieds mais tout ce que ça pouvait donner était un jeune homme qui tremblait des jambes en étant en sueur, le regard dans le vide.

Tout ce que je devais faire était simple pourtant, mais mon esprit refusait de se plier à ma volonté et encore moins mon corps. Mon corps... Mon corps est fait d'épées... d'Acier est ce corps... De feu est fait ce sang... Et à jamais je resterais debout...



Enfin debout, je tendit ma main droite en laissant mon corps se plier sous mon désir et laisser alors la magie glisser sous ma peau et en sortir du bout de mes doigts en s'accumuler pour en prendre la forme d'une épée brillant d'un vert que je ne saurais oublier.

"Enfin tu as trouvé ta voie, celle qui te permettra d'aller encore plus haut, amène-toi à présent !"

D'un pas en avant, je brandissais cette nouvelle lame fraichement forgée de tout ce que je pouvais concevoir dans un moment si critique et le choc des deux lame forgés dans une volonté dépassant le corps et l'esprit me fit fermer les yeux en me sentant enfin satisfait.

Si la douleur me traversa le corps, je montrais un air comblé, et encore plus quand je voyant alors cette lame briller à la lumière ambiante. Si je n'étais pas encore chevalier-enchanteur, je savais que le chemin pour le devenir se montrait de plus en plus à chaque jour qui passait.


Chapitre 5 : L'ordre des chevalier-enchanteur.



Si je n'avais pas eu cette détermination, je serais resté là à me morfondre dans cette tour pour le restant de ma vie, à me demander comment j'aurais pu continuer ainsi. Si chaque jour que je passais à présent était fait d'entraînements physiques, mentaux et d'éducation historique sur l'ordre que je venais de rejoindre.

De ce que Helaine me raconta, les chevalier-enchanteurs viennent d'une ancienne époque où des mages prirent les armes contre Tevinter au nom de la divine et que leurs faits d'arme furent récompensés à juste titre en les mettant dans une position qui leur permet d'être le plus à même de comprendre les mages et les templiers.

Notre tâche s'évertue donc à faire le pont entre deux camps bien souvent en relation délicate, et à devoir gérer les problèmes qui peuvent apparaître et causer du chaos.

"Beaucoup sont réticents à avoir recours à ce rang, car ils ne l'ont jamais vu à l'oeuvre du fait de sa rareté. La plupart changent d'avis lorsqu'ils combattent à ses côtés. Tous changent d'avis lorsqu'ils l'affrontent."

Une citation qui revient souvent dans les ouvrages traitant des chevalier-enchanteurs, et que je peux comprendre en ce jour. Je me souviens de chaque instant où je peinais à rester éveillé alors qu'il me fallait rester attentif en entraînement.

Et pourtant malgré tout ça, j'étais content, content de savoir que mon rôle se voulait utile. Et si mon entraînement se passait bien, la suite allait être bien pire que ce que je pouvais imaginer à cette époque. Il m'a fallut attendre d'être enfin le dépositaire du titre de chevalier-enchanteur au bout de plusieurs années à être dans cette situation. Bien sûr avant tout cela, il y avait quelque chose de spécial à faire quand un nouveau chevalier-enchanteur entre dans l'ordre.

Mais pour cela, je devais avoir l'occasion de sortir et c'est avec les yeux plissés que je vis l'extérieur après tant de temps où je n'avais pas eu l'occasion de sentir la douce brise du vent me flatter les joues. Quand on demande à un mage ce qu'il désire, je suppose que la liberté est leur premier mot, mais à vrai dire, je pense que c'est dans ces choses simples que un mage aspire. Sentir le vent, l'air frais, le bruit des oiseaux, l'eau qui coule le long d'un ruisseau. Val Royaux fut ma destination et plus particulièrement, dans un endroit dédié entièrement à l'ordre des chevalier-enchanteurs, un endroit où templiers et mages travaillaient ensembles en égal à égal.

Mon arrivée fut faite avec une escorte de templiers et Helaine, assurant le voyage sans le moindre danger. Je vis alors cet endroit qui avait cette allure de chevalerie sans en être, si l'honneur et la fierté étaient là, ça n'était pas sur le même concept que la chevalerie en soi, c'était différent sur des points. Contrairement à un chevalier, un chevalier-enchanteur peut très bien frapper dans le dos sans que ça ne le dérange, il peut faire des choses qu'un chevalier trouverait déshonorantes.

Le grand maître de l'ordre m'attendit et me reçu en personne pour m'expliquer comme quoi j'avais fais un choix que bien peu aurait accepté ou bien n'aurait pas pu tenir durant l'entrainement.

Le soir venu, alors que j'étais dans une chambre normale, on vint me chercher pour me dire qu'il était l'heure de faire de moi ce que je devais devenir en venant ici. Marchant donc vers la salle principale qui était bercé que par les faibles lumières que plusieurs bougies placés un peu partout.

Nombre de personnes étaient placés tout autour en robe et en capuche, et semblaient n'attendre que ma présence pour commencer. Me plaçant au centre de la pièce, l'homme encapuchonné devant moi s'avança aussitôt. Sa voix profonde se fit forte et résonna dans tout l'endroit.



"Mes frères ! Mes compagnons ! Nous sommes ici en ce jour afin de célébrer un nouveau venu, un nouveau ayant le droit de brandir sa lame au nom de notre ordre. Qu'il soit en ce jour béni de la gloire et de la fierté d'être des nôtres. A présent chevalier-enchanteur, tu devras servir la Divine, de ne jamais faiblir et de ne jamais trahir cette lame que tu porte en toi. Et si tu te perd en chemin, alors que le créateur et ta lame puissent t'épargner la souffrance de l'égarement !"

Puis une fois terminé, les autres personnes encapuchonnés s'avancèrent en cercle autour de moi. Un flash vert se fit voir soudainement au dessus de ma tête, me poussant à regarder pour voir alors la multitude de lames verdâtres se rencontrer juste à quelques pouces de ma tête jusqu'à me toucher sans me blesser.

Je me vis tendre alors un morceau d'épaulette en métal et pendentif qui se termina sur un petit casque entouré de flammes qui s'afficha sur l'épaulette. Voilà donc ce qu'il s'est passé pour mon rituel d'acceptation dans l'ordre.

Chapitre 6 : Seul un mage peut comprendre un mage.

Bien des gens pourraient dire que la condition que j'avais obtenu était une chance mais un fardeau se cache derrière et j'en ai fais l'expérience plus d'une fois... Peut être même un peu trop. On se dit au service de la Divine et c'est vrai, mais qu'en est-il du créateur...

En tout cas, je dû être attribué à une troupe de templiers afin d'être à la fois sous surveillance, mais aussi pour faire notre rôle. Chaque homme de ce groupe me regarda avec un mélange de suspicion mais aussi de doute, après tout voir un mage avec des templiers pour aller combattre avec eux, c'était toujours déstabilisant. Au début, les dialogue étaient plutôt neutres et basiques, ça n'était pas vraiment une ambiance positive et je sentais que si je faisais un geste un peu trop mal vu, je risquais bien plus qu'une simple remontrance de la part de celui qui dirigeait le groupe.

Notre première mission fut d'aller dans une forêt à la poursuite d'une mage fuyant les templiers, et qu'il fallait ramener au cercle. Avant même de me poser des questions, je me mis à chasser tout cela de ma tête. Je devais le faire, car si je ne faisais rien, alors personne d'autre ne le fera.

Toujours est-il que cette forêt... Était tout ce qu'il y a de plus normale, avec ses bruits caractéristiques. Une fois notre campement établit à l'entrée de la forêt quand le soleil se coucha, je m'entretint avec le chevalier-capitaine sur l'approche que nous devions avoir sur cette mage. Le résultat fut on ne peut plus simple, on devait quoi qu'il arrive la capturer ou bien la tuer si il le fallait.

Je n'arrivais pas à dormir, le stress et le fait de ne pas être habitué à dormir en extérieur jouait et sur un coup de tête, je décida de me faufiler à l'extérieur du camp pour me changer les idées... Enfin pas trop loin non plus, il ne fallait pas que je sois surpris par un animal sauvage.

Cette responsabilité semblait si simple sur le papier mais en vrai, je sentais déjà que tout ce qui allait se passer n'allait en aucun cas me plaire.

Au lendemain, nous nous sommes mit en route pour traquer cette mage en ratissant la forêt, et plus le temps passa, plus il ne restait que bien peu de cachettes que nous n'avions pas déjà sécurisés. Le dernier endroit qu'on devait fouiller fut quelques ruines, rien de bien spécial en soi si ce n'est que ce ne sont que des ruines.

Pour couvrir plus de terrain, nous nous sommes donc mit en plusieurs groupes et je me vis accompagné de cinq templiers tout aussi nerveux que moi. A chaque pas que nous faisions, on se regardaient comme pour s'assurer qu'aucun d'entre nous avait un souci.

Et soudainement, un bruit sourd se fit entendre derrière nous, à peine le temps de se retourner qu'un mur de roche s'écroula sur nous. Je dû faire un plongeon afin de ne pas me retrouver complètement recouvert. Un bref regard à côté de moi montra qu'un autre templier qui avait réussi à s'en sortir.

La poussière s'écarta petit à petit pour montrer une silhouette féminine qui s'écria.

"Laissez-moi en paix ! Sinon je vous tuerais tous !"

C'est presque dans la seconde qui vint que je m'élança en même temps que l'autre templier qui ne put que subir un jet de flammes qui le consuma sur place en me laissant seul, prêt à continuer de courir en direction de cette forme qui ne laissait aucune doute sur qui était-ce.

Un autre jet de flammes se pointa sur moi mais c'est sans attendre que je fis usage d'un sort de protection pour encaisser le sort en continuant de m'approcher bien que je dû marcher alors que les flammes continuèrent de me faire face. Chaque pas que je faisais était difficile et périlleux, l'intensité des flammes ne faisait que grandir au fur et à mesure que j'avançais pour arriver au contact.

"Sombre idiot ! Tu crois faire quoi à cette distance ? Tu ne... !"

Un flash vert et ma lame trancha net l'une de ses deux mains avant d'entendre un hurlement de douleur qui disait que je l'avais bien touché. Le feu s'écarta pour montrer une femme à genoux, se tenant le poignet en faisant une grimace de douleur tout en me fixant.

"Toi... Un mage... Tu es un traitre... Traitre aux siens... Jamais je n'accepterais d'être capturé par un traitre... Je refuse d'être à nouveau enfermé..."

Me voilà donc face à celle que j'avais mis à terre, serrant mes poings. Personne n'était encore là, mais l bruit des armures se faisait entendre au loin. Me mettant à sa hauteur, je murmurais que c'est pour ça que j'étais là, que seul un mage sait ce que peut ressentir un autre mage, et la libération qu'elle désirait allait être exaucé sur place.

Plaçant ma main gauche sur son épaule, je ne la quitta pas du regard quand ma lame passa à travers son corps. Si je savais qu'elle avait perdu le combat, je savais aussi que jamais elle ne voudrait se rendre.
C'est pourquoi la seule solution que j'avais fut de mettre fin à sa vie pour qu'elle soit en paix.

Je me mis à lever ma tête en disant au créateur que c'est ce qu'il voulait ou bien au contraire, mais comme à chaque fois , le silence habituel se fit entendre. C'est là que j'avais pensé que le créateur ne m'écoutait pas et encore moins me regardait, après tout comme il est dit, le créateur n'est plus là. Voilà pourquoi je dois faire encore et encore la chose que je venais de faire.

Qu'elle idiotie de mettre ça sur le dos du créateur et non pas sur le dos de notre égoïsme et d'être persuadé de connaître la volonté du créateur.
Les autres templiers arrivèrent rapidement pour me voir debout, face au corps en le fixant de manière pensive. J'avais bel et bien tué une personne en connaissance de cause, mais un chevalier-enchanteur est préparé à faire ce genre de choses pour être à la hauteur de son titre.

Un long soupir et me voilà déjà à partir en disant au chef que cette fois, nous rentrerons les mains vides pour le cercle. J'allais sur une voie que je savais à l'avance que je devais mettre de côté les sentiments les plus faibles sans pour autant les oublier quand il était question de régler un différent entre un mage et un templier.

Mes souvenirs me font revoir les innombrables chasses à l'apostat, les combats contre les abominations, les démons, la magie du sang... Des années à faire encore et encore la même chose sans me briser. Je refusais de m'arrêter ou encore moins d'y penser, je mourrais au combat, ou bien je resterais éternellement sur le champ de bataille, là où je me sens dans mon domaine.

Si après tout ce temps le groupe avec lequel j'étais n'était plus vraiment à cause des dangers, des accidents, on me renvoya dans un nouveau groupe où je n'allais pas être qu'un simple mage à nouveau, mais bien plus encore. Les ordres fut clairs : On devait aller à Orlais pour résoudre des incidents au cercle de Montsimmard et porter une assistance aux gardes des ombres. Même après toutes ces années, ma lame reste aussi solide que ma volonté.

Jamais je ne faiblirais, à jamais je porterais le fardeau des vies que j'ai pris, et j'ai accepté depuis bien longtemps d'être le pont reliant deux camps qui sont toujours sur un équilibre assez fragile. Ainsi est la voie du chevalier-enchanteur.


Behind the screen
PSEUDO ☩ Gaga, Dada. AGE ☩ 26 ans. COMMENT AVEZ-VOUS DÉCOUVERT LE FORUM ? ☩ Via le net en fouillant.FRÉQUENCE DE CONNEXION ? ☩Souvent là CRÉDITS IMAGES ☩ Fanpop.com

Code:
✥ [i]sean bean[/i] - <span style="font-size: 10px;">[url=url du profil du personnage]GAWAIN RONDETABLE[/url]</span>



Dernière édition par Gawain Rondetable le Jeu 25 Fév 2016 - 14:55, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Heren
peuple de thédas ∣ voyageur
InfosRACE : Humain
AGE : 26 Ans
CONTRÉE D'ORIGINE : Terres du Sud
LOCALISATION : Ca dépend de la saison. Terres du Sud le plus souvent
ARME/MAGIE : Epée longue, combat à une main. Dagues de lancer
MÉTIERS/OCCUPATION : Professeur et tueur à gages
HUMEUR : Compliquée.
COULEUR RP : #0099ff
CÉLÉBRITÉ : Johnny Depp
INSCRIPTION : 01/02/2015
MULTICOMPTES : Yver de Kaflan
MESSAGES : 308
PSEUDO : MdA
© crédits : Harley
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Gawain Rondetable. Dim 14 Fév 2016 - 10:48

Bienvenue!

Bonne fiche à toué! :beer:

_________________


"L'existence vous pose un problème parce que vous croyez que l'humanité se divise entre les bons et les méchants. Vous vous trompez, bien sûr. Il n'y a toujours que des méchants. Mais certains sont dans des camps adverses."
(Terry Pratchett)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Helene Sutter
cercle d'orlaïs ∣ mage confirmé
cercle d'orlaïs ∣ mage confirmé
InfosRACE : Humaine
AGE : 30 ans
CONTRÉE D'ORIGINE : Orlaïs
LOCALISATION : Cercle de Montsimmard
ARME/MAGIE : Magie élémentaire
MÉTIERS/OCCUPATION : Mage du Cercle
HUMEUR : Reste loin et ça ira
COULEUR RP : #AE8964
CÉLÉBRITÉ : Kate Beckinsale
INSCRIPTION : 06/02/2015
MULTICOMPTES : Keira
MESSAGES : 531
PSEUDO : Valarielle
© crédits : edenmemories
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Gawain Rondetable. Dim 14 Fév 2016 - 11:25

Hey ! Bienvenue à toi et bon courage pour ta fiche ! :diego:

_________________



❝When you're hurt and scared for so long, the fear and pain turn to hate,
and the hate starts to change the world
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t494-helene-sutter-th http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t500-helene-sutter-don-t-come-closer
avatar
Alaric
garde des ombres ∣ garde
garde des ombres ∣ garde
InfosRACE : humain
AGE : 30 ans en gros
CONTRÉE D'ORIGINE : tevinter
LOCALISATION : à pwal dans l'foin
ARME/MAGIE : sa ver...be
MÉTIERS/OCCUPATION : glandeur pro
HUMEUR : meh
COULEUR RP : #00A37A
CÉLÉBRITÉ : eoin gnutgnut moi dans le foin macken
INSCRIPTION : 12/08/2014
MULTICOMPTES : jain
MESSAGES : 335
PSEUDO : beulayte
© crédits : beulayte
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Gawain Rondetable. Mar 16 Fév 2016 - 15:46

Bienvenue Boromir ! :rose: :lele: :diego:

_________________



"Daaaaamn girl, your feet must be tired 'cause you been running through my mind ALL. DAY."
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sohane
guilde ∣ corbeau
guilde ∣ corbeau
InfosRACE : ELFE.
AGE : TRENTE-ET-UN ANS
CONTRÉE D'ORIGINE : ANTIVA
LOCALISATION : ORLAÏS
ARME/MAGIE : Un sabre courbe dont la lame est à double tranchant, une multitude de dagues et de coutelas, à l'occasion une arbalète. Toutes ses lames et ses carreaux sont empoisonés.
MÉTIERS/OCCUPATION : Maitre Assassin chez les Corbeaux d'Antiva
HUMEUR : Mauvaise
COULEUR RP : #CC3333
CÉLÉBRITÉ : Mylène Jampanoï
INSCRIPTION : 26/08/2014
MULTICOMPTES : /
MESSAGES : 1759
PSEUDO : Sedna (Marion)
© crédits : Marleen
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Gawain Rondetable. Mar 16 Fév 2016 - 21:55

Bienvenue à toi ! ♥

_________________



“Les femmes font ces choses. Mais Sohane le fait mieux.
Elle briserait les vœux des hommes pieux.”
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t157-sohane-and-death http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t236-sohane-and-all-i-am-is-a-bird-in-the-storm
avatar
Sohane
guilde ∣ corbeau
guilde ∣ corbeau
InfosRACE : ELFE.
AGE : TRENTE-ET-UN ANS
CONTRÉE D'ORIGINE : ANTIVA
LOCALISATION : ORLAÏS
ARME/MAGIE : Un sabre courbe dont la lame est à double tranchant, une multitude de dagues et de coutelas, à l'occasion une arbalète. Toutes ses lames et ses carreaux sont empoisonés.
MÉTIERS/OCCUPATION : Maitre Assassin chez les Corbeaux d'Antiva
HUMEUR : Mauvaise
COULEUR RP : #CC3333
CÉLÉBRITÉ : Mylène Jampanoï
INSCRIPTION : 26/08/2014
MULTICOMPTES : /
MESSAGES : 1759
PSEUDO : Sedna (Marion)
© crédits : Marleen
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Gawain Rondetable. Mer 24 Fév 2016 - 12:17

Tout se passe bien ?

_________________



“Les femmes font ces choses. Mais Sohane le fait mieux.
Elle briserait les vœux des hommes pieux.”
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t157-sohane-and-death http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t236-sohane-and-all-i-am-is-a-bird-in-the-storm
avatar
Gawain Rondetable
chantrie ∣ Chevalier-enchanteur
chantrie ∣ Chevalier-enchanteur
InfosRACE : Humain.
AGE : 38 ans.
CONTRÉE D'ORIGINE : Orlais.
LOCALISATION : Toujours là, à veiller.
ARME/MAGIE : Lame spectrale.
MÉTIERS/OCCUPATION : Chevalier-enchanteur
HUMEUR : Stable.
COULEUR RP : #0080FF
CÉLÉBRITÉ : Sean Bean
INSCRIPTION : 03/02/2016
MULTICOMPTES : Non
MESSAGES : 14
© crédits : fanpop.com
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Gawain Rondetable. Mer 24 Fév 2016 - 13:02

Bien entendu !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Azénor
peuple de thédas ∣ apostat
peuple de thédas ∣ apostat
InfosRACE : Humaine
AGE : 26 ans
CONTRÉE D'ORIGINE : Orlaïs
LOCALISATION : Sur la route
ARME/MAGIE : Magie Entropique et de l'esprit
MÉTIERS/OCCUPATION : Apostat
CÉLÉBRITÉ : Daisy Ridley
INSCRIPTION : 25/05/2015
MULTICOMPTES : Uther de Verchiel & Shay Howard & Gareth & Rosélie
MESSAGES : 218
PSEUDO : Rémy le furtif
© crédits : Arté
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Gawain Rondetable. Sam 5 Mar 2016 - 15:59

Salut salut !

Excuse moi pour le retard je m'occupe de toi d'ici dimanche soir !! :D
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gareth
peuple de thédas ∣ voyageur
InfosRACE : Humain
AGE : La trentaine
CONTRÉE D'ORIGINE : Terres du sud
LOCALISATION : Sur les routes
ARME/MAGIE : Une épée longue qu'il manie à deux mains.
MÉTIERS/OCCUPATION : Mercenaire
CÉLÉBRITÉ : Kit Haringthon
INSCRIPTION : 07/04/2015
MULTICOMPTES : Shay Howard & Uther de Verchiel & Azénor & Rosélie
MESSAGES : 144
PSEUDO : Rémy le furtif
© crédits : Valarielle
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Gawain Rondetable. Mer 9 Mar 2016 - 21:54


Félicitation tu es validé(e) !


Validé ! Avec un peu de retard toutes mes confuses !!

Maintenant que ta fiche a été validée, le staff va se charger de te donner ta couleur et ton rang. Ton avatar sera recensé dans les plus bref délais dans le BOTTIN et ton personnage sera ajouté aux REGISTRES. Puisque nous ne somme pas à l'abri d'une erreur, merci de vérifier que ton personnage est bien recensé dans tous les sujets et possède la bonne couleur et le bon rang.

A présent tu peux t'occuper de ta FICHE DE GESTION DES PERSONNAGES et de ton TE METTRE EN QUETE DE RP.

Pour toute question le staff est à ta disposition par mp ou sur la box si l'un de nous est connecté. On te souhaite un bon amusement sur le forum ! À très bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t1096-gareth-et-les-c http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t1104-gareth-et-les-chiens-de-guerres
Contenu sponsorisé
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Gawain Rondetable.

Revenir en haut Aller en bas

Gawain Rondetable.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques de Thédas :: Présentations validées-