FORUM FERME

Partagez|
 

 Il faut battre l'Esclave tant qu'il est chaud. - Elenna Laurelin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Adamus Thyssen
noblesse ∣ magistère tévintide
noblesse ∣ magistère tévintide
InfosRACE : Homme
AGE : Quarante-huit ans
CONTRÉE D'ORIGINE : Minrathie, Tévinter
LOCALISATION : Val Royaux
ARME/MAGIE : Magies qui tuent, et qui quand ne te tuent pas te rendent plus fort(e) !
MÉTIERS/OCCUPATION : Modeste représentant de Tévinter en Orlaïs ; légat du Magisterium
HUMEUR : Indisposé pour le moment ; laissez un message après l'esclave.
COULEUR RP : ff9933
CÉLÉBRITÉ : Rhys Ifans
INSCRIPTION : 19/10/2015
MULTICOMPTES : Je plaide non-coupable.
MESSAGES : 69
© crédits : Je plaide coupable.
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Il faut battre l'Esclave tant qu'il est chaud. - Elenna Laurelin Jeu 29 Oct 2015 - 2:56

✥ Date, mois, année 4:98 des Ténèbres, Draconis, 15ème jour
✥ Lieu Demeure de la famille Hareth, Minrathie
✥ Moment de la journée Au zénith...
✥ Autre -



Il faut battre l'esclave

tant qu'il est chaud.



En vérité, je vous le dis ; ce soi-disant monstre qu'est l'esclavage est non seulement une force pour l'Empire, mais aussi la dernière frontière entre les êtres civilisés et les individus dénués de cet esprit sage et indépendant qui nous anime. [...]

Les opiniâtres étrangers nous accusent de barbarie. Mais ceux-là, niais qui nous accablent, ont-ils vu de leurs yeux les bas-cloîtres qui pullulent en Orlaïs, condamnant la jadis fière race elfique à la plus abominable des ségrégations ?    

▬ Le sang des Rêveurs, par Adamus Thyssen, ouvrage de la bibliothèque privée du Magisterium.


✥✥✥


Je venais de quitter le forum quand je fus convoqué par mon protecteur en sa modeste demeure. J’emploie le mot « modeste » car, bien que la famille Hareth - avec ses rentes, ses terres fertiles et ses nombreux esclaves - n'avait rien à envier aux autres puissantes maisons de la capitale, leur résidence principale restait des plus mesurées face à l'autorité austère que les autres se plaisaient à imposer dans une architecture souvent exagérée.

Amené dans le bureau de mon maître, nous discutâmes de multiples projets que nous imposaient les circonstances. Et, perdus entre divers débats, nous fûmes rejoints par son fils Alain qui, jaloux de l'attention grandissante que m'accordait son père, préférait s'imposer physiquement dans nos conversations plutôt que d'avoir l'obligeance d'écouter discrètement derrière la porte.

Très vite, il remarqua la chevalière que je portais au doigt et, s'emparant de mon bras avec violence, exprima sa contrariété. D'un geste vif, je me défis de son emprise avant de rétorquer à sa convoitise :  

- Je te défends de me toucher.
- Je suis chez moi, insista-t-il. Je touche qui je veux.

Je me retins de lui répondre à nouveau pour ne pas faire du tort à mon protecteur qui, constamment déçu par l'attitude empirique de son héritier, conseilla à ce dernier « d'aller martyriser ses esclaves » plutôt que de faire preuve d'impudence à mon égard. Mais Alain avait depuis longtemps perdu la raison au profit d'une insolence inopportune qui m'obligeait à disparaître dans les jardins le temps que son père tente, pour énième fois, de lui inculquer les bonnes manières.  

Abandonné là, loin de la folie ambiante, je laissais mon regard se promener sur les massifs environnants. Et je cueillis alors la fleur au plus délicieux parfum qui avait su jusque-là attirer mon attention.

▬ Extrait de Mémoires, par Adamus Thyssen


_________________




Spoiler:
 


Dernière édition par Adamus Thyssen le Mar 1 Déc 2015 - 2:49, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t1127-adamus-thyssen- http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t1139-adamus-thyssen-et-les-cieux-trembleront-devant-ma-puissance
avatar
Elenna Laurelin
peuple de thédas ∣ elfe citadin
InfosRACE : Elfe
AGE : 28
CONTRÉE D'ORIGINE : Terre du sud
LOCALISATION : Orlaïs
ARME/MAGIE : Dagues courbes
MÉTIERS/OCCUPATION : Espionne
HUMEUR : Je t'en pose des questions ?
COULEUR RP : Violet
CÉLÉBRITÉ : Natalie Portman
INSCRIPTION : 16/10/2015
MULTICOMPTES : Non
MESSAGES : 153
PSEUDO : Elenna
© crédits : ?
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Il faut battre l'Esclave tant qu'il est chaud. - Elenna Laurelin Jeu 29 Oct 2015 - 11:11

Le soleil réchauffait le dos de la jeune elfe, qui, les mains plongé dans la terre ignorait la présence du mage dans les jardins.
De l'extérieur, les cries du magister contre son fils raisonnait jusqu’à l'oreille des roses.
Comme à son habitude, Elenna coupa la racine d'une rose saumon, humant son parfum, elle se souvint alors que sa mère avait l'habitude dans placer une dans sa chevelure d'orée.
Les genoux abîmés, la jeune femme plaça la rose dans son petit panier déjà rempli d'herbe pour le dîner du soir.
S'aidant de ses mains égratignées, l'elfe n'arrivait à soulever son propre poids tant les douleurs sur ses cuisses étaient insoutenable.
Marquées par de nombreux  hématome, Elenna n'aspirait cas un peu de repos, d'où le verrou fraîchement installé sur sa porte, à l'insu de ses maîtres.
Elle n'avait connus que dix huit printemps alors que son apparence en montrait d'avantage.
Debout avant même le soleil, Elenna prit le peu de force qui lui restait et s'avança vers les cuisines, pouvant sentir les douces odeurs de cuisson qui pouvait s'en échapper.
Souhaitant présenter un beau gâteau pour le déjeuner, Elenna avait laisser les autres esclaves le terminer et s'en allait vers ses quartiers, pressée de plonger la rose dans son vase.
Dans ses pensées, la jeune femme ne remarqua toujours pas l'humain qui respirait le doux parfum d'une fleur fraîchement cueillit.
Surprise la jeune femme jaugea l'étranger :
Des cheveux grisonnant entouraient son visage pale, celui-ci surplomber par une moustache, et un bouc qui rallongeait son menton.
Un col surplomber de magnifique fil d'orées s'accordaient au reste de sa tenue, tout était tellement surfait que la jeune elfe comprit qu'il était sans doute un mage amis de la famille. L'elfe, elle, était habillé d'une simple robe en coton marron, son chignon en pagaille les mains tachées de terre. Sa robe était plus jolie que celle des autres esclaves, en effet, le fils de la famille offrait des présents à la jeune femme...
Elenna ne le regarda pas dans les yeux, se contentant de s'incliner priant pour que le mage l'a renvois.

_________________





   
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t1124-une-fleur-en-or
avatar
Adamus Thyssen
noblesse ∣ magistère tévintide
noblesse ∣ magistère tévintide
InfosRACE : Homme
AGE : Quarante-huit ans
CONTRÉE D'ORIGINE : Minrathie, Tévinter
LOCALISATION : Val Royaux
ARME/MAGIE : Magies qui tuent, et qui quand ne te tuent pas te rendent plus fort(e) !
MÉTIERS/OCCUPATION : Modeste représentant de Tévinter en Orlaïs ; légat du Magisterium
HUMEUR : Indisposé pour le moment ; laissez un message après l'esclave.
COULEUR RP : ff9933
CÉLÉBRITÉ : Rhys Ifans
INSCRIPTION : 19/10/2015
MULTICOMPTES : Je plaide non-coupable.
MESSAGES : 69
© crédits : Je plaide coupable.
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Il faut battre l'Esclave tant qu'il est chaud. - Elenna Laurelin Sam 31 Oct 2015 - 19:34



Connaissez-vous l'histoire de ce fameux Octave ?
Un homme qui, au départ, servait en tant qu'esclave
Une famille d'avares bien loin de son enclave.

Il vivait dans la peine, loin de la vérité,
La douleur et la haine, sans connaître Andrasté.
Et pourtant, de ses chaines, la magie l'a sauvé.

Se dressant contre ses maîtres, pour sa propre liberté,
Il lutta sans admettre sa cruelle destiné
Qui bientôt vint à naître quand Octave fût tué.
▬ La fable d'Octave, Anonyme


✥✥✥


Je restais un temps immobile, comme paralysé par la douce odeur de cette rose qui se dressait, telle une fière combattante, dans le creux de ma main. J'ignorais, en la regardant danser entre mes doigts, si j'étais plus interloqué par sa beauté que par les raisons de sa présence en un lieu pourtant si sinistre. La nature restant pour l'homme l'un des mystères les plus indomptables, j'allais jusqu'à oublier, en l'observant, la plus récente de mes inquiétudes.


- Petite Rose, Demoiselle, pourquoi me souriez-vous ainsi ? lui demandais-je en silence.

Elle n'eut le temps de me répondre avant qu'une nouvelle présence s'interposa entre nous. Je levais les yeux, pour détailler la silhouette qui se présentait face à moi, et rencontrais, non sans surprise, une elfes aux traits fragiles et enfantins. Ses mains étaient sales, et sa démarche chétive. La crainte et la soumission qu'elle transpirait inconsciement me fit comprendre qu'il s'agissait de l'une des esclaves d'Hanoraïfavus. Mais celle-ci semblait bien différente des autres.

Je la regardais, l'espace d'un instant, mais son regard ne croisa pas le miens ; il visait ses souliers, et ses mains s’entremêlaient timidement sur sa robe alors qu'elle m’honorait d'une piètre mais respectueuse révérence. Interloqué, bien que séduit par ses manières, je lui rendis la pareille en inclinant la tête avant de la questionner, presque automatiquement : 

- Tu n'es pas d'ici, je me trompe ?

La réponse me semblait pourtant évidente. Mais quelque chose qui m'échappait donna à cette question un intérêt bien plus grand que je n'osais alors le soupçonner.

▬ Extrait de Mémoires, par Adamus Thyssen


_________________




Spoiler:
 


Dernière édition par Adamus Thyssen le Lun 9 Nov 2015 - 0:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t1127-adamus-thyssen- http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t1139-adamus-thyssen-et-les-cieux-trembleront-devant-ma-puissance
avatar
Elenna Laurelin
peuple de thédas ∣ elfe citadin
InfosRACE : Elfe
AGE : 28
CONTRÉE D'ORIGINE : Terre du sud
LOCALISATION : Orlaïs
ARME/MAGIE : Dagues courbes
MÉTIERS/OCCUPATION : Espionne
HUMEUR : Je t'en pose des questions ?
COULEUR RP : Violet
CÉLÉBRITÉ : Natalie Portman
INSCRIPTION : 16/10/2015
MULTICOMPTES : Non
MESSAGES : 153
PSEUDO : Elenna
© crédits : ?
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Il faut battre l'Esclave tant qu'il est chaud. - Elenna Laurelin Lun 2 Nov 2015 - 15:36

Elenna aurait préféré se trouver bien loin d'ici. Même les cuisines étaient plus enviable que de se sentir aussi réduite.

- Tu n'es pas d'ici, je me trompe ?

La question en soit laissait perplexe l'elfe, sachant que la plupart des esclaves n'étaient pas ici de leurs plein grés et vus l'état de la jeune femme elle se demandai à quoi pensait l'humain devant elle. Etait ce une manière sournoise de lui rappeler son foyer pour la détruire d'avantage, ou ce mage serait-il curieux ?
Elenna chassa ses pensées de son esprit, presque trop paranoïaque elle ne savait quoi répondre.
Dénérim était bien loin Minrathie, la jeune femme se demandait même ce que devenait le bascloître et ses anciens voisins. La boulangerie était la même ou bien...

- De Dénérim, finit-elle par répondre d'une voix clair presque trop fière de démontrer qu'elle n'était en aucun cas de Tevinter.

L'elfe scruta un instant la fleur que tenait l'humain devant elle, allait-il la faire flamber sous ses yeux, comme avait l'habitude de faire Alain.
Elenna avait aimer la magie, elle n'en restait pas moins curieuse face à cette arme qui pouvait faire flamber une armée.
Parfois, le fils Hather laissait la jeune femme regarder certain de ses "tours", enfin, quand il ne l'utilisait pas contre elle.
Bien qu'elle n'ait rien contre les mages, la peur ne s'échappait pas de sa poitrine...  Elle se réjouissait qu'ici, les mages soient libre... elle ouïe dire, qu'en Orlaïs, humain et elfe était enfermer dans de grande tour et ne pouvait en sortir.
La jeune elfe plaignait ses pauvres mages qui était, eux aussi condamner à obéir.
En oubliant presque l'humain devant elle, Elenna cligna des yeux et souris à l'invité :

- Je m'appelle Elenna, commençait-elle. Resterez-vous déjeuner ?

_________________





   
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t1124-une-fleur-en-or
avatar
Adamus Thyssen
noblesse ∣ magistère tévintide
noblesse ∣ magistère tévintide
InfosRACE : Homme
AGE : Quarante-huit ans
CONTRÉE D'ORIGINE : Minrathie, Tévinter
LOCALISATION : Val Royaux
ARME/MAGIE : Magies qui tuent, et qui quand ne te tuent pas te rendent plus fort(e) !
MÉTIERS/OCCUPATION : Modeste représentant de Tévinter en Orlaïs ; légat du Magisterium
HUMEUR : Indisposé pour le moment ; laissez un message après l'esclave.
COULEUR RP : ff9933
CÉLÉBRITÉ : Rhys Ifans
INSCRIPTION : 19/10/2015
MULTICOMPTES : Je plaide non-coupable.
MESSAGES : 69
© crédits : Je plaide coupable.
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Il faut battre l'Esclave tant qu'il est chaud. - Elenna Laurelin Lun 9 Nov 2015 - 0:57

L'esclave me répondit à sa manière : elle venait de Dénérim ; une terre bien lointaine et pourtant divisée par bien des conflits. Je lui affichais un sourire aimable, ou une sorte de grimace compréhensive, comme j'étais capable, à cet instant, de considérer ce qu'elle envisageait être son malheur quotidien.  Elle semblait pour le moins soucieuse, et je m'en serais voulu de déplaire à ses songeries.

- Je m'appelle Elenna, me dit-elle. Resterez-vous déjeuner ?

Nerveusement, je jetais un coup d’œil à l'heure ornée par la montre à gousset qui reposait dans la poche extérieure de mon pourpoint de soie noire. Celle-ci n'était en réalité qu'un prétexte à un semblant de réflexion : je me fichais de l'heure qu'il était, et seules m'importaient mes obligations. Je lui souris à nouveau avant de ranger ma montre et de rétorquer avec une familière amabilité :

- Je l'ignore. Tout dépendra du bon vouloir de ton maître.

Je lui affichais alors un nouveau sourire. Poli, certes, mais emprunt d'une certaine gêne à laquelle je n'étais pas coutumier ; il n'était pas dans mes habitudes de côtoyer des esclaves, et encore moins des elfes ! Mon père, bien que tolérant, n'avait jamais accepté de se faire servir par ce que les extrémistes appelaient les "oreilles pointues" tandis que le commun, lui,  se plaisait à humilier cette race, jadis si fière, et aujourd'hui servante de notre grandeur. Celle-ci me semblait pourtant insignifiante face à cette élan de compassion malsaine qui m'envahit quand mon regard s'égara sur les blessures qui arpentaient son corps de jeune demoiselle. Mes sourcils se fronçaient d'une manière incontrôlable, et je levais, inquiet, mon regard en sa direction.

- Vous êtes blessée ? lui demandais-je à nouveau, incapable de contrôler cette fouine qui me sert de langue. V-.. vous n'avez pas l'air bien.

En d'autres circonstances, je m'en serais voulu de faire preuve d'une pareille indiscrétion. Mais, à ce moment, ma curiosité semblait prévaloir à toute autre forme d'éducation.

▬ Extrait de Mémoires, par Adamus Thyssen


_________________




Spoiler:
 


Dernière édition par Adamus Thyssen le Sam 16 Jan 2016 - 3:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t1127-adamus-thyssen- http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t1139-adamus-thyssen-et-les-cieux-trembleront-devant-ma-puissance
avatar
Elenna Laurelin
peuple de thédas ∣ elfe citadin
InfosRACE : Elfe
AGE : 28
CONTRÉE D'ORIGINE : Terre du sud
LOCALISATION : Orlaïs
ARME/MAGIE : Dagues courbes
MÉTIERS/OCCUPATION : Espionne
HUMEUR : Je t'en pose des questions ?
COULEUR RP : Violet
CÉLÉBRITÉ : Natalie Portman
INSCRIPTION : 16/10/2015
MULTICOMPTES : Non
MESSAGES : 153
PSEUDO : Elenna
© crédits : ?
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Il faut battre l'Esclave tant qu'il est chaud. - Elenna Laurelin Lun 9 Nov 2015 - 20:42

- Je l'ignore. Tout dépendra du bon vouloir de ton maître.

Elenna observa le mage sortir son pourpoint sombre une montre à gousset qui devait bien valoir une centaine de pièce d'or.
Dans le bureau du maître, les cries s'étaient atténuer mais, la jeune elfe ne le remarqua pas, quelque peu surprise par la politesse du noble devant-elle.
Au fond, elle avait espérer que le noble l'insulte et l'oblige à partir, c'était une habitude qui ne la touchait aucunement mais, ce mage là était différent.
Son nom lui était toujours inconnu mais peu lui importait, perdu dans ses pensées, elle ne remarqua pas le regard curieux du mage qui parcourait  les cicatrices sur ses avant-bras.

Vous êtes blessée ?  V-.. vous n'avez pas l'air bien, s'inquiétait étrangement le noble.


Elenna suivis son regard et s'empressa de recouvrir les marques par les manches de sa robe.
Faire pitié était chose qu'elle détestait et redoutait. Les marques étaient souvent les brûlures des cordes ou même lorsque son violeur s'amusait à faire courir une lame sur son corps.
Repassant une mèche derrière son oreille, l'elfe eu du mal à parler tant sa gorge était nouée.

- Ce n'est rien votre grâce, les risques du métier.

La pointe d'humour ne fit qu'enfoncer l'elfe dans la honte, un trou de souris n'était pas suffisant pour la faire disparaître. Un puits peut être...
Etait-il trop tard pour courir dans l'autre sens, peut être aurait-elle l'air d'une folle mais se cacher jusqu'au départ de l'invité était une solution.
Elenna commença à ouvrir la bouche avant qu'une voix trop familière l'appel.
Son corps entier se figea alors qu'un froid parcourait sa colonne vertébral tant la peur la clouait sur place.
Les pas de son maître s'approchaient d'avantage alors qu'elle se contentait de fixé le sol.
Alain s'approcha et ne gratifia aucun regard à l'inquisiteur. Les yeux avides en fixant son esclave.

- Et bien, on ennuie les invités ?
L'elfe ne répondit pas, sachant qu'elle n'échapperai pas à la démence du Tevintide.
Voyant son insolence alors que l'ami de son père se tenait là, Alain saisit avec violence le bras fin de sa victime qui en fit tomber son panier de fleurs et d'herbes.
Grimaçant sous sa prise, Elenna se perdit dans la contemplation des fleurs sur le sol comme si celle-ci était capable de l'emmener loin. Ce symbole lui rappelait tant sa mère qu'elle pouvait s'échapper juste un instant de son corps avant le coup.
Celui-ci ne tarda pas, une gifle vint frapper la joue de la jeune femme qui sous la violence, tomba sur les roses.
La lèvre tailladé et le souffle court, Elenna ne s'inquiétait pas de la présence de l'invité, se n'était guère une première fois. Mais ses roses..., elle venait de les écraser, son cœur se serra... s'empressant de regrouper le reste des fleurs dans le panier elle en oublia Alain qui bouillonnait devant un tel manque de respect...

_________________





   
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t1124-une-fleur-en-or
avatar
Adamus Thyssen
noblesse ∣ magistère tévintide
noblesse ∣ magistère tévintide
InfosRACE : Homme
AGE : Quarante-huit ans
CONTRÉE D'ORIGINE : Minrathie, Tévinter
LOCALISATION : Val Royaux
ARME/MAGIE : Magies qui tuent, et qui quand ne te tuent pas te rendent plus fort(e) !
MÉTIERS/OCCUPATION : Modeste représentant de Tévinter en Orlaïs ; légat du Magisterium
HUMEUR : Indisposé pour le moment ; laissez un message après l'esclave.
COULEUR RP : ff9933
CÉLÉBRITÉ : Rhys Ifans
INSCRIPTION : 19/10/2015
MULTICOMPTES : Je plaide non-coupable.
MESSAGES : 69
© crédits : Je plaide coupable.
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Il faut battre l'Esclave tant qu'il est chaud. - Elenna Laurelin Ven 27 Nov 2015 - 2:45

Spoiler:
 

Ma question devait, en vérité, être plus indiscrète que je ne l'avais soupçonné au premier abord. La jeune elfe, comprenant que je faisais allusion aux blessures qui ornaient ses bras, s'empressa de recouvrir les preuves de la maltraitance de ses maîtres à l'aide des tissus de sa robe. Je me demandais si son geste était motivé par la crainte ou par un reste de fierté que même sa condition déplorable n'avait su annihiler. C'était pour le moins gênant, mais je m'efforçais de rester digne. 

- Ce n'est rien votre grâce, les risques du métier., se défendit-elle.

"Les risques du métier" ? Est-ce que cette esclave en train de se moquer de moi ? Non, bien sûr que non : elle fait preuve d'esprit. Elle peut s'en satisfaire ; c'est l'une des seules choses auxquelles elle aura droit avant qu'un individu d'un autre orgueil ne lui reproche un élan d'insolence. Je ne plaisante pas : certains sont parfois assez fous pour voir le mal partout où ils peuvent y trouver du plaisir. Je connais, par exemple, un inquisiteur qui a fait énucléer un esclave qui, selon ses dires, l'avait regardé de travers. C'est plutôt absurde, mais que voulez-vous ? Les faibles ont parfois besoin de se rassurer en faisant preuve de cruauté à l'égard de ceux qui leur sont inférieurs.

Il est amusant, par ailleurs, que mes réflexions conduisent ma prose à cet instant précis où Alain vint s'interposer entre moi et celle qui répondait au nom d'Elenna. Décidément, il semblait que celui-ci, déçu de n'avoir pas su entendre raison de la bouche de son père, se soit décidé à persévérer dans sa bêtise, venant une fois encore mettre le nez dans les affaires d'autrui tout en soutenant le soit-disant manque de manières de son esclave alors qu'il ne semblait pas même capable de remarquer sa propre irrévérence.

Il la brutalisa sans retenu, la frappant avec élan jusqu'à ce qu'elle tombe au sol. Je levais un instant les yeux au ciel, comme pour demander au Créateur ce que j'avais bien pu lui faire pour qu'il m'impose d'assister à une pareille scène, puis, ravalant ma salive, intimait à Alain de se calmer.

- Il suffit, lui dis-je.

- Quoi ?! aboyait-il.

- Il suffit : elle a compris la leçon.

Si d'autres mots il y eut, je ne m'en souviens pas. Je restais un instant sur place en attendant qu'Alain me fasse le plaisir de disparaître. Après quoi, dans un profond soupir, je proposais à l'elfe une aide pour se relever. Un geste que beaucoup jugeront discutable mais que je justifierais par le fait évident que je ne pouvais pas me priver d'une alliée face à cette furie écervelée qu'était Alain.

▬ Extrait de Mémoires, par Adamus Thyssen


_________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t1127-adamus-thyssen- http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t1139-adamus-thyssen-et-les-cieux-trembleront-devant-ma-puissance
avatar
Elenna Laurelin
peuple de thédas ∣ elfe citadin
InfosRACE : Elfe
AGE : 28
CONTRÉE D'ORIGINE : Terre du sud
LOCALISATION : Orlaïs
ARME/MAGIE : Dagues courbes
MÉTIERS/OCCUPATION : Espionne
HUMEUR : Je t'en pose des questions ?
COULEUR RP : Violet
CÉLÉBRITÉ : Natalie Portman
INSCRIPTION : 16/10/2015
MULTICOMPTES : Non
MESSAGES : 153
PSEUDO : Elenna
© crédits : ?
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Il faut battre l'Esclave tant qu'il est chaud. - Elenna Laurelin Mar 1 Déc 2015 - 21:00

- Il suffit !

La voix masculine est clair de l'inquisiteur avait raisonné dans tous le jardin alors qu'Elenna tentait maladroitement de ramasser ses roses.
Après une contestation de son bourreau, Alain parti furieux des jardins alors que son invités tendait sa main vers l'esclave.
Celle-ci ne remarqua pas tout de suite le geste de compassion ou même de pitié de l'humain, dans son départ, Alain avait prit plaisir à écraser les plantes.
Les iris chocolats de la jeune elfe se levaient vers son "sauveur", son geste était admirable, mais Elenna le paierait sans doute plus tard.
Ravalant les quelques larmes qui auraient puent lui échapper, sa main fine se joignait à celle d'Adamus.

- Merci votre grâce, soufflait-elle une fois sur ses jambes, essuyant du revers de sa main la goûte de sang qui perlait sur le coin de ses lèvres roses. Je ne désire pas vous causez d'ennui...

Les cheveux grisonnant du mage lui allaient à ravir bien que l'elfe n'arrivait pas vraiment à déchiffrer les attentions de son invité.
Ramassant son panier en grimaçant sous la douleur de son dos, Elenna soupira en ne trouvant qu'une rose dans celui-ci. Toujours aussi radieuse, elle avait survécue à la chute et aux bottes.
Ses derniers mots étaient simplement polie, la jeune femme d'ignorait pas l'amitié d'Adamus à son maître, il ne risquait donc rien mis appart les aboiements d'Alain.
Les parents de celui-ci avait longtemps songés au cas de leur fils, n'étant pas indifférent à ses humeurs changeantes ou son comportement.
D'après d'autre esclave, le père aurait songer à la magie du sang ou à l'apaisement ne sachant plus quoi faire de son propre fils.
Les ambitions du garçon était grande, il était capable d'écraser son propre père pou atteindre son but.

_________________





   
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t1124-une-fleur-en-or
avatar
Adamus Thyssen
noblesse ∣ magistère tévintide
noblesse ∣ magistère tévintide
InfosRACE : Homme
AGE : Quarante-huit ans
CONTRÉE D'ORIGINE : Minrathie, Tévinter
LOCALISATION : Val Royaux
ARME/MAGIE : Magies qui tuent, et qui quand ne te tuent pas te rendent plus fort(e) !
MÉTIERS/OCCUPATION : Modeste représentant de Tévinter en Orlaïs ; légat du Magisterium
HUMEUR : Indisposé pour le moment ; laissez un message après l'esclave.
COULEUR RP : ff9933
CÉLÉBRITÉ : Rhys Ifans
INSCRIPTION : 19/10/2015
MULTICOMPTES : Je plaide non-coupable.
MESSAGES : 69
© crédits : Je plaide coupable.
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Il faut battre l'Esclave tant qu'il est chaud. - Elenna Laurelin Lun 11 Jan 2016 - 14:53

Le regard que l'esclave me lança en se relevant me glaça le sang. L'origine de cet élan glacial qui m'envahit n'avait rien à vouloir à la pitié. En vérité, je connaissais trop bien le regard qu'elle me lançait à cet instant. Je le connaissais même beaucoup trop pour feindre l'indifférence. Elle murmura.

- Merci votre grâce. Je ne désire pas vous causer d'ennuis...

Là, je ne pu m'empêcher de sourire, ornant ainsi ma réponse d'un certain amusement.

- Me causer des ennuis ? A moi ? Cela ne se peut.

Je riais alors gentiment, à la manière d'un courtisan, comme pour la détendre. Mes efforts semblaient porter leur fruit et, après m'être assuré qu'aucun regard étranger ne rôde autours de nous, je l'appelais à me suivre vers un endroit plus isolé de la cour où nul ne pourrait nous entendre.  En silence, je lui proposais même mon aide pour marcher. Je ne me rendais pas bien compte à quel point l'attitude que j'engageais à son égard pouvait me porter préjudice, mais cela se fit sans l'ombre d'une réflexion tant la haine que j'éprouvais à l'égard d'Alain m'épargneraient les songeries sur mon image.

C'est une fois à l'abris des oreilles traînantes que je commençais avec l'elfe une autre conversation, d'abord muette, et dont nos regards étaient les seuls interprètes. Je l'observais encore pour satisfaire cette curiosité qu'elle m'inspirait. D'abord perplexe, je me sentis mal à l'aise l'espace d'un instant.

Mais que se passe-t-il ? Serais-je amoureux ? Non. Loin de moi cette idée ! L'amour est quelque chose de différent, je le sais. Mais alors, qu'est-ce donc ? De la peur ?

Voulant ignorer cette question, je baissa les yeux, et je m'exprima dans un chuchotement, tant je me sentis incapable d'opérer autrement. Et les mots que je lui offris ensuite, moi-même, je ne les comprenais pas :

- Ecoute-moi attentivement : ta place n'est pas ici, Elenna. Elle pas ici, pas dans ce décor, ni dans cette maison. C'est pourquoi tu dois partir. N'ais crainte ; je vais t'y aider.  

▬ Extrait de Mémoires, par Adamus Thyssen


_________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t1127-adamus-thyssen- http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t1139-adamus-thyssen-et-les-cieux-trembleront-devant-ma-puissance
avatar
Elenna Laurelin
peuple de thédas ∣ elfe citadin
InfosRACE : Elfe
AGE : 28
CONTRÉE D'ORIGINE : Terre du sud
LOCALISATION : Orlaïs
ARME/MAGIE : Dagues courbes
MÉTIERS/OCCUPATION : Espionne
HUMEUR : Je t'en pose des questions ?
COULEUR RP : Violet
CÉLÉBRITÉ : Natalie Portman
INSCRIPTION : 16/10/2015
MULTICOMPTES : Non
MESSAGES : 153
PSEUDO : Elenna
© crédits : ?
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Il faut battre l'Esclave tant qu'il est chaud. - Elenna Laurelin Mer 10 Fév 2016 - 8:45

Le mage entraina la jeune elfe dans un coin reculé du jardin.
Elenna ne savait pas vraiment comment réagir, fallait-il fuir, se jouait-il d'elle comme les nombreux amis de la famille.
Une paranoïa, un stress constant tourmentait l'esclave mais étrangement, elle le suivis, lui donnant une chance après son geste à l'encontre d'Alain.

- Ecoute-moi attentivement : ta place n'est pas ici, Elenna. Elle pas ici, pas dans ce décor, ni dans cette maison. C'est pourquoi tu dois partir. N'ais crainte ; je vais t'y aider.  

L'elfe tressaillit, ne comprenant pas vraiment pourquoi un Tevintide se soucierait de son sort.
Prenant place sur un petit banc en pierre caché par de grande haie, Elenna scruta le visage de son interlocuteur cherchant à savoir ce qu'il cachait derrière sa moustache.
Mais à sa grande surprise, le mage semblait sincère.
Une idée qui n'était plus qu'un rêve tant ses tentatives avaient été nombreuses mais si elle partait, qui prendrait soin des autres ?

- Croyez-moi que j'ai longtemps essayée mon seigneur, mais il me retrouve sans cesse et menace mes amis.

Posant les petit panier remplir des fleurs encore entière, l'esclave encaissa durement ses propres mots. Une réalité qui hantait son esprit mais le dire de vive voix lui écrasait la poitrine.
Quand pourrait-elle enfin échapper à son bourreau, un verrou sur sa porte n'était pas suffisant, parfois elle souhaitait que quelqu'un prenne sa place... Mais cela signifierai qu'une autre servante subisse les tortures d'Alain.
Relevant ses yeux chocolats vers l'invitées, elle plongea son regard dans le sien :

- Pourquoi voudriez-vous m'aider ? Mon maître sera furieux après vous...


_________________





   
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t1124-une-fleur-en-or
Contenu sponsorisé
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Il faut battre l'Esclave tant qu'il est chaud. - Elenna Laurelin

Revenir en haut Aller en bas

Il faut battre l'Esclave tant qu'il est chaud. - Elenna Laurelin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques de Thédas :: Empire Tévintide-