FORUM FERME

Partagez|
 

 Gareth et les chiens de guerres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Gareth
peuple de thédas ∣ voyageur
InfosRACE : Humain
AGE : La trentaine
CONTRÉE D'ORIGINE : Terres du sud
LOCALISATION : Sur les routes
ARME/MAGIE : Une épée longue qu'il manie à deux mains.
MÉTIERS/OCCUPATION : Mercenaire
CÉLÉBRITÉ : Kit Haringthon
INSCRIPTION : 07/04/2015
MULTICOMPTES : Shay Howard & Uther de Verchiel & Azénor & Rosélie
MESSAGES : 144
PSEUDO : Rémy le furtif
© crédits : Valarielle
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Gareth et les chiens de guerres Mer 23 Sep 2015 - 15:38


Gareth

NOM ☩ Dryden, mais il  ne le renvendique jamais. PRÉNOM ☩ Gareth AGE ☩ La trentaine RACE ☩ Humain  PROVINCE DE NAISSANCE ☩ Terres du sud, Mornepierre. RAISON DE LA PRÉSENCE EN ORLAIS ☩ Mercenariat. MÉTIER/RÔLE ☩ Mercenaire RANG SOCIAL ? ☩ Aucun rang pour ceux louant leurs armes. MAITRISE ☩ Manie très bien une épée longue à deux mains, et sait utiliser les armes conventionnelles. ALLÉGEANCE ☩ Il ne prête allégeance qu'à ses hommes et à lui-mêmes. AFFINITÉS AVEC LES AUTRES RACES/FACTIONS ☩ Elfes, Humains, Nains, il n'y a pas vraiment de différence. Il n'a aucune animosité pour aucune de ces races. Seulement peut-être pour les mages en qui il n'a pas confiance énormément. Il se méfie également des hommes armés de la chantrie, les templiers. PRINCIPAUX TRAITS DE CARACTÈRE ☩ Pragmatique, fier, Ambitieux, ardent, Bavard,  Brave, Curieux , Stratège, sûr de soi,

Tell me your story
La pluie martelait les toiles des quelques tentes dressaient à la lisière de la forêt quelque part entre Orlaïs et les terres du sud. A quelques pas sous l'un des arbres cinq hommes étaient autour d'un semblant de feu, l'un d'eux semblait fou à vouloir garder le foyer en état les autres étaient assis soit dans l'herbe ou sur un rocher ou bien encore sur un tronc d'arbre qui avait été déracinée il y avait quelques jours, peut-être mois à moins que cela ne soit des semaines. Peu importait la majorité des hommes regardait la pluie tombait et rincer le sol. Personne ne parlait seulement le sons des gouttes d'eau tombant, parfois un éclair fendait les cieux attirants l'attention de la compagnie jusqu'à ce que le bruit du tonnerre soit passé.

Au bout de quelques minutes à rester immobile l'un des hommes se leva et se dirigea vers la forêt à quelques mètres, un autre homme y était, assis à un arbre, attachée avec ses deux poignets relié par une chaîne entourant le tronc du chêne qui le gardait. L'inconnu s'assit sur une souche en face du captif et le regarda, puis prit son outre et en but une gorgée avant de la tendre vers l'homme. Difficilement ce dernier réussit à prendre l'outre pour boire une grande gorgée, l'eau était comme un divin breuvage pour lui qui était là depuis il ne savait plus combien de temps. D'ailleurs, il ne savait même plus où il était, simplement qu'il était encore vivant et qu'un arbre le veillait aussi encrée dans le sol qu'une montagne et ne bougeant sous aucun prétexte, même le vent qui sifflait entre les feuilles ne semblait rien pouvoir faire face à l'imposant tronc.

Les deux hommes se regardèrent, se jaugeant. L'un scrutait ce qui restait de volonté pendant que le captif cherchait à découvrir pourquoi il était ici. Il cherchait toujours les raisons de son emprisonnements, mais du se résoudre à demander sachant qu'il n'aurait jamais la réponse à moins de le demander à celui qui se trouvait en face.

« Qui êtes-vous ? »  Le ton qu'il employa était celui d'un homme las de la captivité,  de ceux qui ont perdu toute volonté, ceux d'ont-ils ne restent que la force de boire et de manger dans un but inconnu.

« Est-ce ta seule question ? » L'homme restait dans l'ombre évitant les quelques rayons de la lune qui perçaient entre les feuilles et les nuages menaçant des cieux. Même la clarté offerte par les éclaires semblaient éviter de montrer le visage de celui qui était sur la souche.  

« Pourquoi me traînez vous, depuis je ne sais combien de temps avec vous ? Dans quel but ? »

« Si c'est toutes tes questions je vais te faire une proposition. Je vais te raconter une histoire, si tu arrives à deviner si elle vraie ou fausse alors je répondrais à tes questions et peut-être retrouveras-tu ta liberté. »

« Et si j'ai faux ? »

« Est-ce réellement important pour toi ? » Un sourire semblait fendre le visage de l'homme dans l'ombre.

« Pas vraiment dans mon état... soit, j'accepte. » La simple possibilité de recouvrer la liberté avait séduit le captif et même s'il se trompait et qu'il mourrait il serait de nouveau libre alors de l'influence de ceux qui l'humiliaient depuis bien trop longtemps maintenant.

« Commençons, j'ai grandi comme toi dans un château, portant le nom de Mornepierre. Mon père se nommait Rendon Dryden et ma mère Thalis Dryden. Nous étions les seigneurs du comté de Mornepierre, le château portait le nom en raison de la roche presque aussi sombre que la nuit avec laquelle la place forte avait été construite.

C'est une région montagneuse au nord des Terres du sud entre Hautecime et Fort Bastel, les quelques vallées offrent une terre assez riches pour la cultiver, les villages sous notre protection étaient aux nombres de trois, deux dans la vallée dont un juste au pied du pic montagneux abritant notre forteresse et le dernier au bord de la mer de l'éveil. Un petit village de pêcheur, de l'autre côté de la montagne de notre château.

Notre place forte était redoutée pour sa position, étant en hauteur, la neige y est fréquente tout au long de l'année et l'hiver aucune armée n'aurait pu assiéger notre forteresse sans être coupée de toutes lignes de ravitaillements et avançant difficilement sur les routes qui gèlent en cette période de l'année. Par ailleurs, personne n'a jamais réussit à prendre Mornepierre pendant plus de mille ans.

Mon père était le Iarl Dryden, respecté de ses alliées et craint de ses ennemis. Ma famille passa un accord avec le Bann Cleron lui offrant protection contre les ressources agricole qu'il possédait et qui manquait à nos terres. Avec lui nous étions assez forts et ne manquions de rien. Il quitta même sa demeure et vint à Mornepierre pour devenir un ami et le plus fidèle conseiller de mon père abdiquant le titre de Bann pour son fils aîné. Il resta pendant plus de dix ans aux côtés de mon paternel et devint pour moi comme un second père, je n'avais que cinq ans quand il me donna mes premières leçons pour devenir plus tard un Iarl. Je fus même fiancé à sa fille unique qui avait alors une année de moins que moi.

Aussi le soir de mon sixième automne, il s'adonna à la pire des traîtrise. Sa garde personnelle avait été renforcée dans les mois précédent et il frappa l'intérieur du château en massacrant les gardes qui s'y trouvaient et tua même ma mère. Ce fut mon oncle qui vint me chercher dans ma chambre l'épée à la main recouverte de sang frais pour me conduire à mon père qui réunissait tous les hommes encore loyaux qui ne se sacrifiaient pas pour rester couvrir notre fuite. Et ceux juste avant que le Bann Cleron ouvre les portes de la forteresse pour l'armée du Iarl Méhard, un seigneur rival qui n'avait jusque là jamais tenté une invasion officiellement. Nous avons donc fuit Mornepierre avec une quarantaine d'hommes, apportant avec nous autant de ressources que possible et c'est en toute hâte que nous avancions vers Dénérim.

Malgré tous nos efforts pour cacher notre fuite, les hommes du Bann Cléron nous poursuivaient et à chaques vagues de soldats ennemis que nous repoussions, un peu plus des notres tombèrent. Ce fut le cas de mon oncle qui mourut en me défendant contre un chevalier adverse.  La peur nous prenaient au ventre, ne pouvant manger plus qu'une ration, c'était souvent la fatigue qui tuait les soldats qui étaient avec nous. En arrivant à Dénérim, les quarante soldats qui étaient parti de Mornepierre n'étaient plus qu'une vingtaine tout au plus. Nous demandions une audience avec le tiern de Dénérim, mais l'hiver approchant, il se refusa de donner l'ordre de marche sur Mornepierre, mon père se résolut donc à la seule solution qui s'offrait à lui pour éviter de mourir sans rien avoir tenté pour reconquérir sa terre. Nous avons du vendre ce que l'on pouvait afin de pouvoir partir vers les Marches Libres en quête d'une armée. »


L'homme prit une gorgée de son outre et regarda le prisonnier pour capter son impression sur ce qu'il venait déjà de raconter.

« Quand nous sommes arrivés dans les Marches Libres ce fut comme migrants, rejetés des habitants locaux, mais enfin en sécurité, trop loin des soldats de Méhard et de Cléron. Cependant, notre reconquête commença à ce moment, allant mendier à chaque chef de villes de les aider pour reconquérir Mornepierre, rien n'y fit. Pourtant, à chaque refus c'était une chance de moins de revoir notre demeure un jour, les vivres s'épuisant petit à petit. Mon père se résolut donc à la seule chose qui semblait rendre les hommes riches dans cette contrée, le mercenariat.

Il fonda la compagnie et lui donna le nom « des Chiens de guerres » En hommage aux mabaris des terres du sud. La compagnie commença donc les contrats et l'or commença à arriver, nous pûmes enfin nous acheter de l'équipement de meilleure qualités et les missions s'enchaînèrent encore et encore. Pourtant, l'or n'était pas assez à flots pour espérer reprendre un jour du vivant du Iarl Rendon Dryden Mornepierre. Aussi, la vieillesse et la maladie l'emportèrent, il mourut triste résigné à ne plus jamais revoir le pic de la montagne chaque jour.  

Durant toutes ces années j'ai appris à me battre, j'étais moi aussi dans la compagnie et remplissait comme tous les autres mes parts dans les contrats. Mission après mission le nombres d'hommes qu'on avait emporté de notre comté diminué tuer les uns après les autres, le recrutement fut nécessaire et le nom Dryden disparu alors. Aujourd'hui je dirige la compagnie depuis que mon père est mort, aucun de ces hommes ne connait le nom que je porte. Je suis Gareth Dryden, Iarl légitime de Mornepierre. »


Gareth laissa planer le silence et reprit une gorgée de son outre, le prisonnier semblait dubitatif, hésitant cherchant à savoir si cela était la vérité ou non. Puis au bout de quelques secondes il leva la tête fiere de ce qu'il allait répondre à son ravisseur. Il lâcha un petit rire d'abord puis répondit enfin.

« Tout ceci est faux, les Dryden sont tous morts avant d'arriver à Dénérim. »

« Tous sauf deux, Ivan Cléron. »

« Comment connaissez-vous mon nom ?! »

« Je te l'ai dit, je suis Gareth Dryden et aujourd'hui j'accomplis mon devoir dû à mon nom en ayant réussi à t'attraper, tu iras de ma part donner un message à ton père s'il vit encore. Les Dryden sont encore de ce monde et je compte lui faire payer sa traîtrise. »

Gareth s'approcha alors de l'homme tirant la dague qui était accrochée à sa ceinture dans le dos et lui posa la lame sous la gorge.

« Attend-»

Ivan Cléron n'eut jamais le temps de finir sa phrase, la dague tranchant alors la gorge vidant de son sang l'homme attaché au chêne, immobile et silencieux témoin, le sons de la pluie fut le seul qu'on entendit à nouveau lorsque les convulsions d'Ivan s'arrétèrent. Gareth se releva et se dirigea vers ses hommes leur donnant un ordre simple : Découper la tête de l'homme et l'amener à Mornepierre au nom des Dryden au Iarl Cléron
.

Behind the screen
PSEUDO ☩ Rémy le furtif AGE ☩ 18 ans. COMMENT AVEZ-VOUS DÉCOUVERT LE FORUM ? ☩ Internet et mes petits doigts FRÉQUENCE DE CONNEXION ? ☩ Non stop. CRÉDITS IMAGES ☩ Valarielle

Code:
✥ [i]kit harington[/i] - <span style="font-size: 10px;">[url=url du profil du personnage] GARETH [/url]</span>

Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t1096-gareth-et-les-c http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t1104-gareth-et-les-chiens-de-guerres
avatar
Harand
peuple de thédas ∣ dalatien
peuple de thédas ∣ dalatien
InfosRACE : Elfe dalatien
AGE : 26 ans
CONTRÉE D'ORIGINE : Marches Libres
LOCALISATION : Orlaïs
ARME/MAGIE : Magie de soin, magie arcanique, magie elfique
MÉTIERS/OCCUPATION : Archiviste
HUMEUR : Inquiet
COULEUR RP : #009900
CÉLÉBRITÉ : Satō Takeru
INSCRIPTION : 03/02/2015
MULTICOMPTES : Tristan & Clothilde
MESSAGES : 1025
PSEUDO : Parveth
© crédits : Parveth
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Gareth et les chiens de guerres Jeu 24 Sep 2015 - 12:03

Kewkew toi, rebienvenue ! Je m'occupe de toi dans l'aprèm. :diego: Mais je ne te validerai pas, car tu es un sale Shem. :nop:

Juste une question : pourquoi écris-tu qu'il ne revendique jamais son nom alors qu'il tue un homme au nom des Dryden, justement ?

Tu ne sais vraiment rien, Jon Snow. :miguel:

_________________



H A R A N D

MOURIR EST AISÉ. VIVRE DEMANDE BIEN PLUS DE COURAGE. « Les morts ne souhaitent pas la vengeance, seulement le bonheur de ceux qui restent. » ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t488-harand http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t491-harand-archiviste-dalatien
avatar
Gareth
peuple de thédas ∣ voyageur
InfosRACE : Humain
AGE : La trentaine
CONTRÉE D'ORIGINE : Terres du sud
LOCALISATION : Sur les routes
ARME/MAGIE : Une épée longue qu'il manie à deux mains.
MÉTIERS/OCCUPATION : Mercenaire
CÉLÉBRITÉ : Kit Haringthon
INSCRIPTION : 07/04/2015
MULTICOMPTES : Shay Howard & Uther de Verchiel & Azénor & Rosélie
MESSAGES : 144
PSEUDO : Rémy le furtif
© crédits : Valarielle
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Gareth et les chiens de guerres Jeu 24 Sep 2015 - 13:17

S'il en a l'occasion il ne la laissera pas passer, mais il ne dirige pas la compagnie dans l'unique but de reprendre Mornepierre. Il ne revendique donc pas souvent son nom, mais garde en mémoire la promesse faites à son père de reprendre un jour si possible. C'est nuancé.

Il n'aspire pas forcément à la vie de la politique, il porte pourtant un nom dont nombreux sont ceux à être mort pour le défendre, il respecte ça et cherche la justice pour sa mère, son père et son oncle. Cependant, s'il cherchait réellement à redevenir Iarl de Mornepierre, il conduirait la compagnie en terres du sud, chose qu'il ne fait pas.

J'en étais sûr il ne faut jamais se fier aux oreilles pointus !
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t1096-gareth-et-les-c http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t1104-gareth-et-les-chiens-de-guerres
avatar
Harand
peuple de thédas ∣ dalatien
peuple de thédas ∣ dalatien
InfosRACE : Elfe dalatien
AGE : 26 ans
CONTRÉE D'ORIGINE : Marches Libres
LOCALISATION : Orlaïs
ARME/MAGIE : Magie de soin, magie arcanique, magie elfique
MÉTIERS/OCCUPATION : Archiviste
HUMEUR : Inquiet
COULEUR RP : #009900
CÉLÉBRITÉ : Satō Takeru
INSCRIPTION : 03/02/2015
MULTICOMPTES : Tristan & Clothilde
MESSAGES : 1025
PSEUDO : Parveth
© crédits : Parveth
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Gareth et les chiens de guerres Jeu 24 Sep 2015 - 21:01


Félicitation tu es validé(e) !
Encore un perso ! Espèce de serial personnificateur - non, ça se dit pas, et alors ? :han: Amuse-toi bien avec celui-ci ! :lele:

Maintenant que ta fiche a été validée, le staff va se charger de te donner ta couleur et ton rang. Ton avatar sera recensé dans les plus bref délais dans le BOTTIN et ton personnage sera ajouté aux REGISTRES. Puisque nous ne somme pas à l'abri d'une erreur, merci de vérifier que ton personnage est bien recensé dans tous les sujets et possède la bonne couleur et le bon rang.

A présent tu peux t'occuper de ta FICHE DE LIENS et de ton ALMANACH DES RP.

Pour toute question le staff est à ta disposition par mp ou sur la box si l'un de nous est connecté. On te souhaite un bon amusement sur le forum ! À très bientôt ! ♥️

_________________



H A R A N D

MOURIR EST AISÉ. VIVRE DEMANDE BIEN PLUS DE COURAGE. « Les morts ne souhaitent pas la vengeance, seulement le bonheur de ceux qui restent. » ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t488-harand http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t491-harand-archiviste-dalatien
Contenu sponsorisé
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Gareth et les chiens de guerres

Revenir en haut Aller en bas

Gareth et les chiens de guerres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques de Thédas :: Présentations validées-