FORUM FERME

Partagez|
 

 Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. (Bjorn-Dahl)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. (Bjorn-Dahl) Dim 16 Aoû 2015 - 0:26


BJORN-DAHL

NOM ☩ Quand j'en aurai envie d'un, j'en prendrai un. PRÉNOM ☩ Bjorn-Dahl. Mais ceux qui croisent ma route m'appellent "Pitié Pitié Pas Moi!" AGE ☩ 42 machins! RACE ☩ Ander! C'est comme un Humain, mais en beaucoup mieux! :3: PROVINCE DE NAISSANCE ☩ Anderfels. Le seul pays qui n'a aucune chance de vivre du tourisme. RAISON DE LA PRÉSENCE EN ORLAIS ☩ J'y casse la tête des Engeances (avant, j'y cassais la tête des Humains... comme quoi....) MÉTIER/RÔLE ☩ Garde des Ombres RANG SOCIAL ? ☩ Ce qui peut casser la tête à la noblesse, au peuple, à la Chantrie, à la bourgeoisie ou aux esclaves... Enfin... il parait qu'il ne faut plus le faire... gâcheurs! MAITRISE ☩ Tu vois ce truc, là? Cette jolie masse est communément nommée "Bec-de-corbin" (ceci est le modèle "lourd", nécessitant de bons bras pour être manié). Un côté en forme de bec de corbeau (ou "corbin", en vieux français médiéval) pour éventrer armures et chairs, un côté masse pour écraser les os. J'aime l'associer à un bouclier... rond, de préférence. ALLÉGEANCE ☩ La Garde des Ombres. Les Anders ont naturellement un grand respect pour la Garde, une part de lui ne fait pas exception. Sa fidélité est plus de la reconnaissance qu'une réelle allégeance. Ils l'ont sauvé du gibet et lui offrent... la violence! Bjorn-Dahl y trouve son compte, même si les élans chevaleresques et la philosophie du "nous nous sacrifions pour sauver un monde qui ne nous comprend pas." le font bien marrer. Il fait le job, y prend son pied, c'est l'essentiel. La reconnaissance ou non des faibles, il n'en a rien à faire! Ses frères de la Garde méritent le respect, et ils l'obtiennent de lui. AFFINITÉS AVEC LES AUTRES RACES/FACTIONS ☩ La Légion des Morts: Il hait les Nains, profondément, depuis qu'il a découvert le petit manège des marchands Nains avec les produits d'artisanat Ander. Seule la Légion a son respect. Ils sont semblables à la Garde des Ombres, ils ont renoncé au passé pour s'adonner à la violence pure contre les engeances. Les Corbeaux: unique organisation humaine qui procure, chez Bjorn-Dahl, un sentiment ressemblant à du respect. Avant son entrée dans la Garde des Ombres, il avait déjà bossé avec eux lorsque certains avaient besoin d'actions en force, soit pour des diversions, soit parce qu'aucune autre option n'était envisageable. Il ne les craint absolument pas: il les sait dangereux, mais les Corbeaux qui le connaissent savent qu'il ne faut pas le fâcher. De plus, depuis qu'il est à la Garde, son périmètre de surveillance habituel est aux environs de Perendale. De fait, il se déplace dans le village sans crainte. De toute façon, soit ils le laissent tranquille, soit ils se débrouillent eux-même avec les engeances. La Chantrie: Il a passé l'âge d'avoir un ami imaginaire. Les autres factions: Elles se divisent en 2 catégories: les nabots à peu près utiles et les nabots parfaitement inutiles. Elles sont sans intérêt à ses yeux.
PRINCIPAUX TRAITS DE CARACTÈRE ☩ Cruel, cynique, nihiliste, sadique, d'un grand sang-froid, mais capable d'agir brusquement. Niveau 0 de la compassion, impitoyable, le combat lui procure une joie sauvage, fier de ses origines Anders.
Bons côtés: franc, capable de rigoler et s'amuser (à sa manière), fidèle à la Garde des Ombres. Quand on arrive à avoir sa confiance (ce qui est hard), on peut compter sur lui. Peut montrer des signes de sagesse, mais fréquemment négative. Aime la musique, mais a une voix un peu étrange.

Tell me your story
Chroniques d'Émeline Automne, Barde, Garde des Ombres:

Drakonis. An 5;12 des Exaltés

"L'Enclin! Ce mot funeste résonne en ma tête comme autant de glas.
Nous partîmes juste après l'Union qui fit de nous des Gardes des Ombres, rejoindre les troupes s'apprêtant à combattre à Lydes, en Duché de Jader, accompagnés de quelques compagnies mercenaires.
Sur chaque visage, qu'il soit jeune Garde comme moi ou ancien, la même appréhension.
Les Gardes des Ombres sont habitués à affronter de petites hordes d'engeances mais là, il s'agit d'une armée entière. Aucun Garde n'avait jamais affronté telle masse d'ennemis simultanément depuis le dernier Enclin. Aussi, certains ne sont pas rassurés, et cela est normal.
Il m'avait dit que seul un fou n'a jamais peur, mais un Garde des Ombres se nourrit de sa peur et en fait une force.

Tous ont un masque d'appréhension sauf lui! Lui, et quelques rares autres. Eux semblent pressé d'en découdre et sourient à l'idée d'un tel affrontement.
Je ne sais quoi penser en le voyant marcher dans les premiers rangs, rigolant aux perspectives des combats... le colosse Ander nommé Bjorn-Dahl. Tout commença par une rencontre, en Firsfall 5;11, à Churneau. Moi et mes 3 camarades recrues l'avions eu comme cadet. Ce qu'il fit nous glaça le sang! Que penser d'un homme se comportant aussi monstrueusement que ses ennemis?


Chant de Rencontre

Il était déjà Garde depuis 4 ans, mais il tint à nous accompagner chercher du sang d'engeances afin d'accomplir la cérémonie de l'Union.
Lorsque nous affrontâmes une troupe d'Hurlocks et de Genlocks, il... il riait! Il avait littéralement estropié une engeance sans la tuer et, lorsque nous eûmes fini le combat, il s'approcha d'elle, sorti un petit couteau tranchant et, sous nos yeux horrifiés, la tortura longuement, gloussant à chaque hurlement de douleur qu'il tirait de la créature.
Il ne s'arrêta que pour scruter la brume, tranchant la gorge de l'engeance. Nous distinguâmes alors un pas lourd, une forme énorme se découpa et un monstre terrible, haut de près de 3 mètres, nous fit face.
-Terrière-moi! Fite! Dit-il avec cet accent ander très poussé qui le caractérisait.
Nous nous exécutâmes.
-Qu'est-ce que c'est que cette horreur? Demandais-je, peu pressée de me confronter à cette chose.
Le monstre poussa un hurlement menaçant qui nous fît sursauter... enfin, les recrues... Bjorn-Dahl ne broncha pas.
-De kquoi afez-fous peur? Z'est un Ogre! Une schön zaloperie! Il ne fait kque ze prézenter! Il faut être poli et nous prézenter auzzi. Che refiens.
Il s'avança vers la créature.
-Hey! Toi! Che zuis Bjorn-Dahl. Et toi... Il marqua une légère pause
...Tu es un okre mort!
Les 2 chargèrent en poussant des cris de rage. Le combat fut terrible, aucune de ces 2 bêtes sauvages ne voulant lâcher le moindre pouce de terrain. Un choc sanglant qui s'acheva lorsque Bjorn-Dahl enfonça son bec-de-corbin dans la nuque massive de l'ogre, brisant ses cervicales.

Essoufflé, couvert de sang et d'hématomes, il nous observa en ricanant.
-Ne rêfez pas: che ne fous ai pas protéchés. Che n'afais chuste pas l'intention de fous laizzer ze morceau de choix!

De retour à Churneau, nous découvrîmes l'Union. Le fait de boire du sang d'engeance m'effraya presque moins que l'idée de devenir un jour comme le guerrier ander: une folle furieuse qui considère le fait de combattre les engeances comme un festin.
Sur ce point, quand je fut remise de mes visions de cauchemar, un autre Garde me rassura: Bjorn-Dahl était toujours comme ça, il l'avait toujours été, même avant de devenir Garde des Ombres. Devant une bière fraîche, il me conta l'histoire de l'ander.


Bjorn-Dahl, d'après ce que me raconta mon désormais frère d'armes, était né en 4;69 des Ténèbres, au mois d'Août. Il aurait donc un peu plus de 42 ans. L'ander lui-même ne sait pas, par contre, quel est son jour de naissance. Aussi, fête-t-il son anniversaire le jour de Funalis. Il trouve que "c'est tellement lui", de naître le jour de la Fête des Morts!
L'enfant a grandi dans un petit village à l'ouest des Anderfels, suivant une éducation fière et très chantrique.
Je ne pu m'empêcher d'observer de coin l'homme décrivant, en riant aux éclats, nos têtes effrayées lorsque nous découvrîmes l'Ogre, me demandant comment ce type avait pu être enfant, qui plus est capable de réciter le Cantique de la Lumière avec dévotion.
Une Garde le réprimanda, lui demandant quelle tête il avait fait lorsqu'il vit pour la première fois une engeance.
Il rit de plus belle, répondant: "Komment feux-tu kque che m'en soufienne? Ch'afais 6 ans! Z'est le problème, afec les Anderfels: Chez fous, les animaux nuizibles zont les rats ou les mouztikques. Chez nous, z'est les Enchances!"


Chant de Genèse

Ce fut le point de rupture entre cet homme et la bonne éducation, d'ailleurs. Mon interlocuteur me raconta comment les événements s'enchainèrent pour le jeune Bjorn-Dahl.
Il était le 3ème enfant d'une fratrie de 6. Son père était forgeron et sa mère confectionnait des bijoux en métal. Tous 2 ne roulaient pas sur l'or, les marchands Nains qui passaient régulièrement achetant leurs objets à des prix dérisoires par rapport au travail fourni, mais ils arrivaient à faire vivre leur famille.
Une violente attaque d'engeances secoua le village alors que Bjorn-Dahl avait à peine plus de 6 ans. Attaque qui couta la vie à ses parents. La Garde des Ombres jaillit et parvint à sauver les habitants qui résistaient tant bien que mal mais le pire avait été fait pour le jeune Ander et ses frères et sœurs.
Les oncles et tantes pouvaient prendre en charge les jeunes orphelins, mais pas en un tel nombre: un des enfants étaient en trop. Ils eurent l'idée de contacter le seul oncle ne vivant plus dans les Anderfels pour qu'il puisse prendre en charge un des enfants, même si l'espoir qu'il vienne et accepte était mince.

Pourtant, il vint. Il se nommait Valdemar et, officiellement, avait réussi dans la vie en tant que mercenaire. C'était un colosse musculeux, au regard terrible. Le petit Bjorn-Dahl avait eu peur de cet homme, mais on lui avait enseigné à ne jamais plier le genou.
Valdemar se refusait à prendre un enfant trop jeune sous son aile. Aussi, rassembla-t-il les 3 premiers de la fratrie et leur posa une question: Qu'est-ce qui fait la force d'une lame?
"Le métal dont elle est faite!" répondit le frère aîné de la famille. "La technique de forge utilisée pour la façonner!" répondit la sœur cadette. Bjorn-Dahl avait hésité: les réponses de ses ainés étaient exactes, et il y avait pensé aussi. D'un côté, l'enfant préférait rester au village plutôt que de suivre cet homme peu rassurant. D'un autre côté, on inculquait très jeune aux Anders à être fiers et solides. Aussi répondit-il:
-Le bras qui la manie!*
Valdemar observa le jeune garçon et le pointa du doigt.
-Toi! Tu viens avec moi! Le matériau est important, la technique aussi, mais la meilleure lame du monde est inoffensive si celui qui la tient s'en sert mal.*

[*: Traduit de l'Ander]

Bjorn-Dahl pleurait en préparant ses affaires et en disant adieu à sa famille et ses amis et partit avec son oncle, loin des siens... loin des Anderfels (ce point me laisse encore des doutes, même aujourd'hui. J'ai du mal à imaginer que cet homme ai jamais pleuré de sa vie. J'en viens même parfois à penser que lorsqu'il était nourrisson, il ne pleurait pas pour avoir à manger, mais grognait!).


Chant d'Ascension


Bjorn-Dahl grandi auprès de cet oncle et découvrit rapidement la vérité à son sujet: Valdemar n'était en rien un chef mercenaire mais un hors-la-loi: pillard, détrousseur de grand chemin, ainsi l'homme avait bâti son succès.
Néanmoins, la famille était la famille. Valdemar enseigna bien des choses à son neveu prometteur. Il lui enseigna le combat, le maniement des armes au contact et à distance, et il le renforça. L'entrainement était dur, exigeant, Bjorn-Dahl ne compta même plus le nombre de rochers soulevés, le nombre de coups encaissés, son quotidien se résumait à 2 choses: souffrance et effort.
L'enfant restait, par contre, raccroché à sa croyance dans le Créateur, y puisant la force de tenir. Il priait chaque soir pour trouver la volonté. Valdemar s'en rendit compte et décida d'y mettre le holà.

Il l'emmena dans un endroit: un village détruit, ravagé. Une scène d'horreur: la réalité du Créateur, sa Création: les Engeances!
Les paroles taillèrent en pièces l'âme de l'enfant: le Créateur aurait pu détruire les impies qui l'ont attaqué mais, au lieu ça, il en avait fait des bêtes d'une puissance incommensurable et les avait lâché sur le monde, faisant des gentils croyants, les premières victimes de son sadisme!

Bjorn-Dahl comprit et admit une chose, au fil du temps: le Créateur n'est qu'un bâtard sans pitié! Donc, il fallait devenir comme lui: prendre ce que l'on veut et le détruire pour son plaisir.
Il rejeta le Créateur, décida que ce qu'il pouvait saisir dans sa main était à lui, et il fallait une main forte pour saisir beaucoup de choses.

Le cœur battant, je compris à qui j'avais affaire! Ce Bjorn-Dahl était un enfant détruit dans ses croyances et changé en monstre lâché sur le monde à l'âge de 18 ans. Ce monstre avait alors sévi pendant une vingtaine d'années dans presque tout Thédas, qui ne comptait plus les villages et bourgades mis à sac, les vols, les viols, les meurtres, les massacres perpétrés pour le compte de seigneurs peu scrupuleux. Il n'avait jamais fait preuve de mansuétude pour personne.
Il fut tellement changé par son oncle qu'il se mis à se délecter de la souffrance, épargnant certains afin de les torturer longuement, prenant plaisir à les faire hurler de douleur!

L'Ander avait fait partie de diverses bandes à travers plusieurs pays: il avait fait virevolter son arme en Antiva, à Nevarra, dans le Rivein, dans les Marches Libres et en Orlaïs. Il s'était même adonné à la piraterie sur un navire rivéen; la terre ne lui suffisant pas. Certes, il n'était pas excellent à la manœuvre, mais était d'une redoutable efficacité lors des abordages.
En fait, tout ce qui pouvait se faire d'illégal et de violent, il l'avait fait.
J'eus un haut-le-cœur en pensant au fait que ce homme était allé jusqu'à collaborer avec ce qui se faisait de pire et de plus abject: les Corbeaux! Il parait même qu'il s'entend plutôt bien avec eux. De fait, la Garde des Ombres lui confia un secteur de surveillance aux alentours de Perendale, sachant que cette guilde ne lui chercherait pas de noises.

Je ne pu m'empêcher de lui lancer un regard noir, à l'époque. Regard qu'il vit, et auquel il répondit en levant sa corne de bière. Il savait! Il savait qu'on parlait de lui, que j'apprenais qui il était vraiment, et l'horreur que son histoire créait en moi lui faisait plaisir.

Certes, la Garde des Ombres se fournit où elle peut et n'est pas spécialement regardante sur le palmarès de certaines recrues. Même moi, en tant que barde, n'ai pas un passé blanc-bleu, mais là...
Je demandais alors comment il avait fini dans la Garde des Ombres, qui avait pu être assez malade pour le recruter.


Chant de Renouveau


Tout commença lorsqu'il fut trahi. Bjorn-Dahl sévissait sans jamais avoir été capturé assez longtemps pour être puni. Les rares fois où les autorités avaient réussi à l'avoir, il s'échappait, souvent de manière assez spectaculaire et en laissant des cadavres derrière lui: la subtilité n'a jamais été une de ses amies proches.
Mais une fois, en Duché de Ghislain, il y a 4 ans, son sort semblait scellé. Un membre de sa bande de pillards de l'époque voulu racheter sa liberté: il vendit ses complices aux autorités et drogua leur nourriture.
Sonnés par le somnifère, Bjorn-Dahl et ses coupe-jarrets ne purent se défendre et finirent en prison, attendant leur jugement... qui fut sans appel.
Recherché dans plusieurs territoires, responsable de torrents de sang versé, Bjorn-Dahl fut condamné à mort par pendaison. Cette fois-ci, c'était la fin!
Mais la chance lui sourit: 2 Gardes des Ombres, un Recruteur et un Senior passèrent "faire leur marché" 2 jours avant son exécution et le remarquèrent.
Le Recruteur était réticent à le faire rejoindre la Garde, mais le Senior jugea qu'il serait fort, donc utile. Après discussion, ils firent usage du Droit de Conscription, au grand dam des geôliers.

J'étais furieuse. C'était lui! Aucun doute possible! Je coupais court, regrettant presque d'avoir voulu savoir. J'avais un compte à régler. C'était lui! Aucun doute possible! Ce n'était pas une coïncidence!
Je partis dans les couloirs, trouvais un coin d'ombres et attendis.
Je reconnu ses pas lourds et dégaina mes dagues. Je jaillis au dernier moment, lui plaçant mes lames sous sa gorge. Il ne broncha même pas.
-Tu feux me tuer? Z'est kouracheux, pour une petite barde.
-Te souviens-tu de Pierrelle-sur-Lie, il y a 11 ans? Il s'appelait Franck! Nous devions nous marier! Et toi et tes déchets humains, vous l'avez tué!
Mes larmes coulaient sur mon visage, mais je le tenais enfin... je me fichais de jeter bas le code de la Garde des Ombres. Je ne pouvais laisser cela impuni!
-Alors fas-y. Tue-moi. Kque feux-tu kque che te dise? Kque che zuis dézolé? Ze n'est pas le kas! Tu krois fraiment kque ch'ai azzez de mémoire pour me rappeler de tous les fillaches kque ch'ai ravaché? Fois le bon côté des chozes: z'il est mort, z'est kqu'il n'aurait pas eu la force de te protécher, fos enfants non plus, d'ailleurs!
J’eus un geste de recul! Comment est-ce possible qu'un être vivant puisse faire preuve d'autant de cruauté? Il n'a aucun regret de ses actes passés! Hélas, cette erreur me couta cher, j'avais oublié que même les boules de muscles peuvent être rapides. Il s'empara de mes poignets d'une main, les serrant tellement fort que je hurlais et lâchais mes armes.
Sa main libre me saisit au cou tel un étau et il me souleva d'un seul bras, m'étranglant.
-Le pazzé est le pazzé! Che n'ai aukun rekret! Zâches kque z'est ainzi. Hier, pillard, auchourd'hui, Karde des Ombres, che fais ze kque che dois... et tu defras apprentre à faire pareil! Mes exploits d'hier ne komptent plus! Le fort manche le faible, za a touchours été ainzi! Z'est la nature!
-Nous.. ne... sommes... pas... des bêtes!
-Zi! Mais nous nous kroyons zupérieurs... à tort! Zi tu feux me haïr, tu en as le droit, Che ne t'en ferai pas le reproche! Mais ne me menaze plus chamais, z'est bien kompris?

Il me lâcha, me laissant suffoquer et tenter de récupérer mon souffle:
-Zuis moi!
Je ne sus pourquoi j'ai obéi. Il ouvrit la porte de sa chambre. J'ai été effrayée par ce que j'étais en train d'imaginer!
-Si tu crois que tu vas pouvoir...
-Che ne krois rien du tout! Zauf zi t'en as enfie... che ne refuze chamais de propozizion indézente de la part de cholies femmes! Des fois, che n'attends même pas kqu'elles propozent, d'ailleurs.Répondit-il avec un sourire pervers.
Il fouilla dans un coffre et en sortit quelque chose qu'il me tendit. Je n'avais vu un tel travail: Elles étaient bien plus travaillées que les épées courtes habituelles, décorées, forgées finement.
-Qu'est-ce que c'est?
-Des épées kourtes kque mon frère a forchées. Du frai trafail Ander, za! Z'est lécher, tranchant et zolide, et za a plus d'allonche kque tes armes orlésiennes de pakotille. Ze n'est pas ma faute zi elles zont dékorées, ze zont des armes d'apparat effikazes au kombat. Elles zeront touchours mieux que tes accezzoires de kour. Kadeau!
J'avais tenté de le tuer et il m'offrait des armes meilleures que les miennes. Je ne comprenais pas.
-Pourquoi? J'ai essayé de...
-Tu as été azzez déterminée pour m'attakquer, alors kqu'au fond de toi, tu safais pertinemment kque tu ne pourrais pas me vainkre. Ch'aime za! Z'est moi qui t'enzeignerai ze kque tu dois zafoir pour affronter les enchances.
Ch'ai beau être Karde des Ombres, che demeure ze kque ch'ai touchours été: ch'akkomplis ma mizzion, peu importe kqui zont mes cibles! Ander, che zuis, Ander, che demeure! Nous afons touchours eu le rezpect de la Karde, peu importe ze que che fis à kôté!
Un chour, che te sauferai, un autre, z'est toi kqui me sauferas, même zi t'en n'as pas enfie. Z'est ainzi! Che tiens à ze que tu ais de bonnes armes!
Ta chambre est au bout du kouloir. Tu feras des kauchemards, zette nuit. Efite de beugler trop fort, ch'ai zommeil, moi.


Je dormis très mal cette nuit-là, mais je du admettre une chose, par la suite: il se comportait en bon Garde des Ombres, téméraire et combattif, mais se distinguait des autres par ses côtés cruels et aimant torturer, même les engeances. Il aime également envoyer bouler ceux qui nous abordent plein d'espoir.
Malgré ses défauts, il m'apprit tout son savoir sur les engeances.
Il est ce genre d'être qu'on ne sait si on doit le haïr ou le respecter... peut-être un peu des 2. J'ai appris à faire les 2, en tout cas.

Nous partîmes affronter les engeances au sud des Dorsales tandis que d'autres allèrent à Orzammar. Nous apprîmes l'avènement de l'Enclin, qu'Orzammar était tombée. Je fus hantée par cette nouvelle, alors que lui, était presque en joie: il haïssait les Nains depuis le jour où il vit le prix exorbitant des armes anders en Orlaïs, alors que son père était pauvre car les négociants de cette race les achetaient à des prix frôlant le vol absolu. La seule chose qui empêchait l'homme de faire une fête mémorable à cette nouvelle est le fait que la Garde des Ombres et la Légion des Morts, seuls Nains trouvant grâce à ses yeux, avaient été défaites.


Épilogue

Aujourd'hui, nous marchons vers Lydes, rejoindre la Garde qui va bientôt s'y battre. Nous avons recruté 3 compagnies de mercenaires, prêtes à en découdre, et se souvenant de ce qu'était Bjorn-Dahl.

Je me suis progressivement portée à sa hauteur, sans vraiment savoir pourquoi, perdue dans mes pensées.
Drakonis. An 5;12. Je suis Garde des Ombres, et celui qui se tient à côté de moi fut un monstre.. l'est toujours... un monstre affrontant d'autres monstres, et qui est content de son sort, de cette violence. Il me donna une tape sur l'épaule:
-Tu zens? Z'est bientôt l'heure de la bouffe!
La bouffe... c'est ainsi qu'il nomme les combats contre les engeances! Il sourit tel un carnassier et il est prêt à en découdre!
-Ferme ta grande gueule, salopard! Sifflais-je entre les dents, plaisantant à moitié.
Il éclata de rire.
-Tu choues les bravaches?! D'akkord! Zelui kqui en tue le plus?
-Je vais te ruiner en vin! Je ne bois que du bon
-On ferra za!

Ainsi est celui qui fut mon mentor au sein de la Garde: un homme dont je hais le passé, dont je hais la mentalité, dont je ne comprends même pas les motivations, surtout celle qui le décida de me prendre sous son aile, moi dont il a tué le fiancé et qui ne peut oublier cela. Car, et je le sais aussi, ce n'est en rien lié à mes appâts... enfin... je crois... on ne sait jamais, avec lui. Mais, et je suis bien obligée de l'admettre, il assume parfaitement le fait d'être Garde des Ombres... jusqu'au bout. Il ne se renie jamais, regrette même, par moments, sa vie passée, mais jamais il ne trahira la Garde des Ombres... même s'il possède sa propre manière d'en être un."




Behind the screen
PSEUDO ☩ MdA AGE ☩ Je vous en pose, des questions? COMMENT AVEZ-VOUS DÉCOUVERT LE FORUM ? ☩ :help: FRÉQUENCE DE CONNEXION ? ☩ 145.3 MHz CRÉDITS IMAGES ☩ Swan

Code:
✥ [i]Marco Hietala[/i] - <span style="font-size: 10px;">[url=http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/u171]BJORN-DAHL[/url]</span>



Dernière édition par Bjorn-Dahl le Jeu 27 Aoû 2015 - 3:57, édité 54 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jain
cercle d'orlaïs ∣ mage confirmé
cercle d'orlaïs ∣ mage confirmé
InfosRACE : Elfe
AGE : Entre 25 et 26 ans
CONTRÉE D'ORIGINE : Orlaïs
LOCALISATION : Cercle de Montsimmard
ARME/MAGIE : Magie spirituelle
MÉTIERS/OCCUPATION : Mage confirmé
CÉLÉBRITÉ : George Blagden
INSCRIPTION : 27/11/2014
MULTICOMPTES : Alaric & Khaani
MESSAGES : 169
PSEUDO : beulayte
© crédits : beulayte
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. (Bjorn-Dahl) Dim 16 Aoû 2015 - 10:44

Welcome again Bjordinou ! :diego: :hehe: :rose:

_________________


Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t317-jain-blblblbl-ce
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. (Bjorn-Dahl) Dim 16 Aoû 2015 - 14:40

Bienvenue, grand chevelu ! :raj:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. (Bjorn-Dahl) Dim 16 Aoû 2015 - 16:22

Merci merci! :ohyeah:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rosélie
cercle d'orlaïs ∣ apprenti
cercle d'orlaïs ∣ apprenti
InfosRACE : Elfe
AGE : 17 ans
CONTRÉE D'ORIGINE : Val-forêt
LOCALISATION : Tour du cercle de Montsimmard
ARME/MAGIE : Magie élémentaire
MÉTIERS/OCCUPATION : Mage
CÉLÉBRITÉ : Emilia Clarke
INSCRIPTION : 13/07/2015
MULTICOMPTES : Shay Howard & Uther de Verchiel & Azénor & Gareth
MESSAGES : 258
PSEUDO : Rémy le furtif
© crédits : Poison Ivy
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. (Bjorn-Dahl) Lun 17 Aoû 2015 - 1:22

Et rebienvenue à toi !! :D
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t1016-roselie-en-appr http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t1025-roselie-apprentie-malgre-elle
avatar
Helene Sutter
cercle d'orlaïs ∣ mage confirmé
cercle d'orlaïs ∣ mage confirmé
InfosRACE : Humaine
AGE : 30 ans
CONTRÉE D'ORIGINE : Orlaïs
LOCALISATION : Cercle de Montsimmard
ARME/MAGIE : Magie élémentaire
MÉTIERS/OCCUPATION : Mage du Cercle
HUMEUR : Reste loin et ça ira
COULEUR RP : #AE8964
CÉLÉBRITÉ : Kate Beckinsale
INSCRIPTION : 06/02/2015
MULTICOMPTES : Keira
MESSAGES : 531
PSEUDO : Valarielle
© crédits : edenmemories
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. (Bjorn-Dahl) Lun 17 Aoû 2015 - 12:36

Re-bienvenue Môsieur le Barbu :diego:

_________________



❝When you're hurt and scared for so long, the fear and pain turn to hate,
and the hate starts to change the world
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t494-helene-sutter-th http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t500-helene-sutter-don-t-come-closer
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. (Bjorn-Dahl) Lun 17 Aoû 2015 - 13:30

Merci merci, jolies mages! :hehe:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Harand
peuple de thédas ∣ dalatien
peuple de thédas ∣ dalatien
InfosRACE : Elfe dalatien
AGE : 26 ans
CONTRÉE D'ORIGINE : Marches Libres
LOCALISATION : Orlaïs
ARME/MAGIE : Magie de soin, magie arcanique, magie elfique
MÉTIERS/OCCUPATION : Archiviste
HUMEUR : Inquiet
COULEUR RP : #009900
CÉLÉBRITÉ : Satō Takeru
INSCRIPTION : 03/02/2015
MULTICOMPTES : Tristan & Clothilde
MESSAGES : 1025
PSEUDO : Parveth
© crédits : Parveth
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. (Bjorn-Dahl) Mer 26 Aoû 2015 - 21:46

:laugh:
T'imagines même pas comme je me suis poilée en lisant ta fiche. L'accent allemand, c'était la touche ultime ! :laugh:
Ta fiche est parfaite, coco, mais il faudrait remplir correctement le code tout en bas. Après ça, je te valide.

_________________



H A R A N D

MOURIR EST AISÉ. VIVRE DEMANDE BIEN PLUS DE COURAGE. « Les morts ne souhaitent pas la vengeance, seulement le bonheur de ceux qui restent. » ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t488-harand http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t491-harand-archiviste-dalatien
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. (Bjorn-Dahl) Jeu 27 Aoû 2015 - 1:11

Scheinz! Ch'afais oublié l'url!!!

Z'est rektifié!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bedwyr Ieuain
garde des ombres ∣ garde senior
garde des ombres ∣ garde senior
InfosRACE : Humain
AGE : 55
CONTRÉE D'ORIGINE : Jader
LOCALISATION : Orzammar
ARME/MAGIE : une dague, et une épée courte. Ma langue...
MÉTIERS/OCCUPATION : Recruteur de la Garde des Ombres
HUMEUR : chafouine
COULEUR RP : #990000
CÉLÉBRITÉ : Keith Allen
INSCRIPTION : 10/05/2015
MULTICOMPTES : Louis et Admael et Electre
MESSAGES : 165
PSEUDO : Kal-Shen
© crédits : Parveth
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. (Bjorn-Dahl) Jeu 27 Aoû 2015 - 12:35

(Scheisse, pas Scheintz :hihi: )

Toi, mon gars, t'es du gibier de potence comme je les aime! On aura à discuter, t'tà l'heure!

_________________


Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t871-bedwyr-une-rose- http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t875-bedwyr-un-ami-qui-vous-veut-du-bien
avatar
Harand
peuple de thédas ∣ dalatien
peuple de thédas ∣ dalatien
InfosRACE : Elfe dalatien
AGE : 26 ans
CONTRÉE D'ORIGINE : Marches Libres
LOCALISATION : Orlaïs
ARME/MAGIE : Magie de soin, magie arcanique, magie elfique
MÉTIERS/OCCUPATION : Archiviste
HUMEUR : Inquiet
COULEUR RP : #009900
CÉLÉBRITÉ : Satō Takeru
INSCRIPTION : 03/02/2015
MULTICOMPTES : Tristan & Clothilde
MESSAGES : 1025
PSEUDO : Parveth
© crédits : Parveth
Personnage

FICHE PERSONNAGE
☩ compétences:
☩ relations:
☩ inventaire:

MessageSujet: Re: Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. (Bjorn-Dahl) Jeu 27 Aoû 2015 - 12:55


Félicitation tu es validé(e) !
Maintenant que ta fiche a été validée, le staff va se charger de te donner ta couleur et ton rang. Ton avatar sera recensé dans les plus bref délais dans le BOTTIN et ton personnage sera ajouté aux REGISTRES. Puisque nous ne somme pas à l'abri d'une erreur, merci de vérifier que ton personnage est bien recensé dans tous les sujets et possède la bonne couleur et le bon rang.

A présent tu peux t'occuper de ta FICHE DE LIENS et de ton ALMANACH DES RP.

Pour toute question le staff est à ta disposition par mp ou sur la box si l'un de nous est connecté. On te souhaite un bon amusement sur le forum ! À très bientôt !

_________________



H A R A N D

MOURIR EST AISÉ. VIVRE DEMANDE BIEN PLUS DE COURAGE. « Les morts ne souhaitent pas la vengeance, seulement le bonheur de ceux qui restent. » ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t488-harand http://chroniques-de-thedas.forumactif.org/t491-harand-archiviste-dalatien
Invité
Invité
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. (Bjorn-Dahl) Ven 28 Aoû 2015 - 0:55

Merci merci!

Bedwyr Ieuain a écrit:
(Scheisse, pas Scheintz :hihi: )

Toi, mon gars, t'es du gibier de potence comme je les aime! On aura à discuter, t'tà l'heure!

J'ai pas fait allemand! :red:
Merci du renseignement, j'en changerai l'orthographe tout de même, histoire que l'ander reste une langue fictive.

Pas de souci, on se concoctera un petit lien!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos
Personnage

MessageSujet: Re: Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. (Bjorn-Dahl)

Revenir en haut Aller en bas

Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. (Bjorn-Dahl)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques de Thédas :: Arrêt à la taverne :: Archives :: Archives fiches & personnages :: Archives fiches de présentation-